Égypte

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. Égypte
  4. Vallée du Nil – d'Esna à Abou Simbel

Vallée du Nil – d'Esna à Abou Simbel

Si le nord de la Haute-égypte est réputé pour ses villes tentaculaires et ses problèmes politiques, le Sud est à la fois plus austère et plus paisible. Le désert y atteint souvent les rives du Nil, bordé de superbes temples gréco-romains, à Esna, à Edfou et à Kom Ombo. Avec ses champs luxuriants ponctués de villages ombragés de palmiers en toile de fond, le fleuve est tout particulièrement propice à une promenade en felouque. Et l'antique Al-Kab, cité autrefois prospère ayant presque totalement disparu, présente un contraste saisissant avec la grandeur des temples. Au-delà d'Edfou, le ruban de cultures de la rive orientale cède la place au désert Oriental (Arabique). À Silsila, à 145 km au sud de Louxor, le fleuve traverse une gorge dont on pensait jadis qu'elle délimitait une cataracte.

Ancien centre du commerce de l'ivoire, Assouan est aujourd'hui la capitale régionale et administrative. Il y règne une atmosphère détendue qui la distingue des autres villes touristiques égyptiennes. Le Musée nubien, les vestiges préhistoriques, le souk vivant et les beaux jardins, sans oublier l'influence de la culture nubienne sur le mode de vie local en font un endroit agréable et plein d'intérêt.

Au sud d'Assouan, le paysage est dominé par le haut barrage et son corollaire, le lac Nasser, qui forme le plan d'eau artificiel le plus vaste du monde. Des édifices remarquables qui auraient dû être submergés se dressent à présent sur ses rives ; on les visite au gré de croisières. Le plus au sud et le plus spectaculaire de tous, le grand temple de Ramsès II, à Abou Simbel, compte parmi les chefs-d'œuvre de l'architecture égyptienne – ce sera le clou de votre voyage.

À ne pas manquer

  • Le magnifique temple d'Horus à Edfou, le mieux conservé d'Égypte, dont les salles sont ornées de formules sacrées parfaitement sculptées
  • Les sanctuaires et les carrières du Djebel Silsila, important centre pour le culte du Nil et lieu où les pharaons trouvaient leurs blocs de grès pour leur édifices
  • Les vestiges de l'antique Abou, sur l'île Éléphantine, rarement visités
  • Le grand temple de Ramsès II à Abou Simbel, monument spectaculaire que le pharaon érigea à sa propre gloire
  • La beauté austère du lac Nasser et ses monuments uniques, sauvés des eaux
  • Le Musée nubien, à Assouan, pour découvrir l'histoire et la culture de l'ancienne Nubie
Mis à jour le : 6 février 2017
Paramètres des cookies