État libre

Pourquoi y aller

Terre de ciels immenses et de pâturages s’étendant à perte de vue, l’État libre (Free State ou Vrystaat en afrikaans) se prête à un périple en voiture. L’horizon infini est ponctué çà et là de villes et de villages, et, hormis Bloemfontein, les centres urbains sont petits et faciles à découvrir.
Les Eastern Highlands, autour du Drakensberg et de la frontière du Lesotho, forment une vaste région de montagnes rocheuses et de vallées encaissées, sujette l’été à des orages de chaleur. Ce paysage spectaculaire est réputé pour ses exploitations fruitières, de cerises notamment. On trouve ici d’excellents hébergements, mais aussi le splendide Golden Gate Highlands National Park, facile à visiter à pied.
L’État libre est davantage un endroit que les voyageurs traversent sans s’y attarder. Et pourtant, ses beautés naturelles, ses possibilités de sports d’aventure et son histoire méritent le détour – en particulier Bloemfontein, ville historiquement afrikaner, mais aussi le berceau de l’African National Congress (ANC).

Quand partir

free-state-cc-sls9

À ne pas manquer

  1. La beauté sauvage et la fibre artistique de Clarens, la bourgade la plus sophistiquée de l’État libre.
  2. L’exploration des montagnes et des rivières de Parys, haut lieu des sports de plein air, voire une descente dans le plus grand impact de météorite au monde.
  3. Une randonnée parmi la faune, les prairies et les spectaculaires formations de grès du Golden Gate Highlands National Park.
  4. Une marche le long du Sentinel Hiking Trail, jusqu’aux hauteurs vertigineuses du plateau du Drakensberg.
  5. Les musées d’histoire et les restaurants innovants de Bloemfontein.
  6. Un retour au XIXe siècle à Philippolis, plus vieille ville de l’État libre, dont le bar historique se prête à une dégustation de bière artisanale avec les habitants.
  7. La fête de la Cerise, lorsque l’accueillante Ficksburg voit affluer des visiteurs, séduits par les produits et l’ambiance.
Mis à jour le : 19 juin 2019

À voir à faire en Afrique du Sud

Bloemfontein

  • Naval Hill

    parc

    Durant la guerre anglo-boer, des canons britanniques étaient installés sur cette colline. Fort d’une...

    Lire la suite
  • Oliewenhuis Art Museum

    musée

    L’un des plus remarquables musées d’art du pays occupe un ravissant manoir de 1935, entouré...

    Lire la suite
  • Anglo-Boer War Museum

    musée

    Derrière le National Women’s Memorial, ce musée de la Guerre anglo-boer recèle d’intéressantes...

    Lire la suite
  • Orchid House

    jardins

    Cette serre renferme une petite mais splendide collection de fleurs, dont de magnifiques orchidées....

    Lire la suite
  • National Museum

    musée

    Une superbe reconstitution d’une rue du XIXe siècle, avec effets sonores, constitue l’élément le...

    Lire la suite

Eastern Highlands et sud de l’État libre Bethlehem

  • Fisant Bokmakierie & Hoephoep Guest House

    guesthouse

    Au milieu de magnifiques jardins appréciés des oiseaux, des chambres et de luxueux chalets tout...

    Lire la suite
  • Lionsrock

    réserve naturelle

    À 18 km de la ville, Lionsrock, une réserve de 12,5 ha, accueille des félins provenant du monde...

    Lire la suite

Nord de L’État Libre Parys et région du Vredefort Dome

Vredefort, d’un diamètre de 200 km, est le plus grand et le plus ancien site d’impact d’astéroïde encore discernable au monde. En 2005, le dôme, qui désigne en fait le creux formé par l’impact au centre du cratère, est devenu le sixième site d’Afrique du Sud classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Cela vaut vraiment la peine de découvrir, à pied ou en voiture, ce paysage tout à fait unique.

  • Venterskroon Information Centre

    site naturel

    À Venterskroon, non loin du cratère, un centre d’information projette un court film sur le dôme (en...

    Lire la suite
Paramètres des cookies