1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées week-end
  4. Rotterdam : virée arty dans le plus grand port d’Europe
Idées week-end

Réalisé en partenariat avec:
Thalys

Carte

Réalisé en partenariat avec:
Rotterdam Tourist Information

Carte

Rotterdam : virée arty dans le plus grand port d’Europe

Texte par

Rodolphe Bacquet

Mis à jour le : 12 avril 2019

Carte

Le plus grand port d’Europe est sans nul doute aussi le plus branché : à l’avant-garde de l’architecture, de l’art contemporain et de la provocation, la cité de Rotterdam vibre, autant tournée vers la mer du Nord que vers le futur. Si vous goûtez à l’art de vivre de demain qui s’y expérimente, vous n’aurez d’autre choix que d’y revenir.
 

Une page blanche offerte aux meilleurs architectes contemporains

La skyline de Rotterdam est plus moderne encore que celle des villes du Nouveau Monde. Le 14 mai 1940, les bombes de la Luftwaffe réduisent plus de 90 % de la ville à l’état de ruines. Au sortir de la guerre, ça n’est ni vers une reconstruction à l’identique, ni en direction d’une ennuyeuse ville-dortoir que les responsables décident d’emmener Rotterdam : ils vont faire de la deuxième cité des Pays-Bas un laboratoire à ciel ouvert d’architecture et d’urbanisme révolutionnaires. Où s’élevaient avant la guerre les typique rues et habitations étroites néerlandaises (comme on peut toujours les voir dans le centre d’Amsterdam ou d’Utrecht) s’étendent désormais des rues et des bâtiments dont les maître-mots sont espace, lumière et audace. La première rue exclusivement piétonne du pays, la Lijnbaan, voit ainsi le jour ; la ville reconstruit sa salle de spectacle, De Doelen, comme une gigantesque méditation sur la perspective – à l’intérieur comme à l’extérieur. Un séjour à Rotterdam est ainsi un voyage dans l’architecture contemporaine.

2013_wilhelminapier-02_500watt_500watt.jpg

La skyline de Rotterdam est plus moderne encore que celle des villes du Nouveau Monde.

Formes simples, réussites grandioses

Des célèbres maisons cubiques de Piet Blom à la fantastique arche du Markthal, dont l’intérieur dessiné lui a valu le surnom de « Chapelle Sixtine de Rotterdam », en passant par le pont Érasme, la ville démontre spectaculairement les réalisations grandioses que des formes basiques peuvent inspirer. Côte à côte, les gratte-ciels de Renzo Piano et de Rem Koolhaas paraissent précisément conjuguer la simplicité de l’esquisse (un édifice appuyé sur une canne, un empilage de parallélépipèdes) à l’exploit de l’exécution. D’une certaine façon, tout comme le gratte-ciel dessiné par Norman Foster, ces immeubles prolongent l’héritage de la Witte Huis, l’un des tout premiers « gratte-ciel » européens, toujours étonnant aujourd’hui avec ses tourelles de la fin du 19è siècle ! Ce bâtiment d’avant-guerre est l’un des rares à avoir survécu aux bombes, avec l’usine Van Nelle, datant des années 1930 ; au départ construite pour le conditionnement du thé, du café et du tabac, elle abrite aujourd’hui un atelier de design… et est classée à l’UNESCO !
 

2017_kubus_67a9221_irisvandenbroek_iris-van-den-broek.jpg

Des célèbres maisons cubiques de Piet Blom à la fantastique arche du Markthal, Rotterdam démontre spectaculairement les réalisations grandioses que des formes basiques peuvent inspirer.

Chaque année en juin, Rotterdam célèbre le « mois de l’architecture » : expositions bien sûr au programme, mais aussi débats et soirées en rooftop comme les Néerlandais en sont friands !
 

L’art… et l’art de vivre à la rotterdamoise

Les Pays-Bas ont la réputation d’être un pays où il pleut beaucoup, et… c’est vrai ! Mais il ne pleut pas tout le temps, loin de là. En réalité, à Rotterdam, position portuaire oblige, chaque journée peut apporter son averse, immédiatement suivie d’un soleil généreux. Aussi les Néerlandais, contre toute attente, ont-ils développé un véritable art de vivre dehors : au premier rayon de soleil, les innombrables terrasses de cafés et de restaurants, les quais, les parcs – notamment le parc situé au pied de la tour Euromast, véritable oasis verte au cœur de Rotterdam – et même les trottoirs des quartiers des rues résidentielles, pétillent-ils de foule. Essayez également une croisière dans l’incroyable port de Rotterdam : c’est non seulement une façon rapide et agréable de découvrir l’architecture de la ville, qu’un bon moyen de repérer des spots branchés le long des quais.
 

2013_uitzicht-euromast_500watt_500watt.jpg

Vue depuis la tour Euromast

L’art et l’art de vivre dehors sont intimement liés à Rotterdam : c’est également à l’extérieur que l’on peut admirer l’une des plus belles (et gratuites) collections de sculptures d’Europe : des statues de Rodin, Picasso, Henry Moore ou encore Paul MacCarthy (cette dernière représentant… un père Noël tenant un sex toy !) jalonnent les espaces publics de la ville. A découvrir à pieds, ou – comme la majeure partie des Néerlandais – à vélo ! Vous pourrez, toujours en plein air, découvrir la plus grande concentration d’œuvres de street art du monde en suivant la Street Art Route, longue de sept kilomètres, à travers la ville.

2016_irisvandenbroek_67a2248_iris-van-den-broek.jpg

Sculpture  ‘Sylvette’ de Pablo Picasso, dans une rue de Rotterdam

Rendez-vous culturels incontournables

L’art, évidemment, s’épanouit aussi dans les musées ; rendez-vous au Parc des Musées : le Musée Boijmans Van Beuningen, riche d’une prestigieuse collection de peintures classiques parmi lesquelles se distinguent des toiles de Rembrandt et Van Gogh (évidemment !), Pissaro, Bosch, Gauguin, Dali… Mais attention ! Le musée prévoit de fermer ses portes pour rénovation en mai 2019 et ce pour plusieurs années. Toutefois, les mêmes architectes (MVRDV) ont imaginé un autre lieu d’exposition ouvert au public dans ce même parc, accueillant pas moins de 70 000 œuvres d’art ! De quoi faire patienter les passionnés… 
 
Non loin de là, le Kunsthal organise des expositions d’art contemporain de classe internationale. Si vous appréciez particulièrement l’art contemporain, vous serez ravis de poursuivre votre promenade via la Witte de Withstraat, l’une des rues les plus vivantes et les plus « cools » de Rotterdam, avec de nombreux spots street art et lieux où admirer des œuvres contemporaines.
 

2017_wittedewith_irisvandenbroek_iris-van-den-broek.jpg

La Witte de Withstraat, l’une des rues les plus vivantes de Rotterdam

C’est en effet vraiment dans l’évènementiel que Rotterdam tire son épingle du jeu : nommée meilleure cité européenne organisatrice de festivals en 2015, les évènements de Rotterdam se distinguent par leur ampleur, leur succès et leur originalité, comme pour les Rooftop days fin mai-début juin, qui déclinent concerts, projections ou activités sportives sur les toits ! Une bonne façon de visiter Rotterdam par le haut… Parmi les festivals de Rotterdam dont la réputation a fait le tour du monde, citons le North Sea Jazz Festival (début juillet), très probablement la période de l’année où les rues de Rotterdam sont les plus remplies ! Citons également le North Sea Round Town : ce festival a lieu quelques semaines avant le festival de jazz et propose des concerts majoritairement gratuits pour commencer à se mettre dans l’ambiance.  La ville célébrera d’ailleurs cette année le centenaire du jazz.
 

Carnet pratique

Réservez votre billet de train pour Rotterdam ! Thalys relie Paris Gare du Nord à Rotterdam en seulement 2h37 (jusqu’à 13 liaisons quotidiennes) à partir de 35€ en Standard, 72€ en Confort et 126€ en Premium (avec un billet 100% flexible et l’accès à l’ensemble des services). D’autres tarifs avec réduction sont également disponibles (tarifs Jeune, Senior, Kid, etc.). Le WiFi reste accessible gratuitement à l’ensemble des voyageurs des 3 classes de voyage. 

 
 
 



evaneos
Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir les Pays-Bas

Paramètres des cookies