1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les plus belles manières de découvrir Myanmar
Idées de voyage

Les plus belles manières de découvrir Myanmar

Mis à jour le : 23 janvier 2019

Carte

L’aube d’une ère plus démocratique se lève sur cet extraordinaire pays, constellé de pagodes dorées et où se perpétue un mode de vie traditionnel typique de l’Asie.

1. Paya Shwedagon

Existe-t-il plus éblouissant hommage à la religion en Asie du Sud-Est ? L’ampleur et le rayonnement mystique de ce monument couvert d’or à Yangon (Rangoon) pourraient d’ailleurs émouvoir les plus convaincus des athées. Il n’est pas seulement question ici de contemplation : la paya Shwedagon tient autant de la curiosité que du pèlerinage, et votre visite coïncidera peut-être avec une bruyante cérémonie d’ordination ou avec une séance de divination. Autant de bonnes raisons de passer un peu de temps dans cette grande ville qu’est Yangon avant de partir ailleurs dans le pays !

2. Lac Inle

Toute visite du Myanmar, ou presque, inclut le lac Inle, mais le site est si vaste que personne ne revient avec le même souvenir. Si votre temps est compté, visitez en priorité les sites incontournables : temples, marchés et potagers flottants. Sinon, prenez le temps d’explorer des endroits plus reculés du lac, de visiter les villages de pêcheurs ou de randonner dans les collines alentour.

Dans tous les cas, vous n’oublierez jamais l’atmosphère agréablement fraîche, la gentillesse des habitants et les promenades en sampan sur les eaux tranquilles du lac.

adobestock_79146125.jpeg

Toute visite du Myanmar, ou presque, inclut le lac Inle

3. Sagaing

Lieu de pèlerinage, Sagaing fait facilement l’objet d’une excursion depuis Mandalay. Si son âge d’or en tant que capitale royale fut de courte durée, elle a su imposer son rôle spirituel et intellectuel autour de ses temples et de son université bouddhique. La ville, dominée par des collines basses couvertes de stupas blanc et or, offre une vision  spectaculaire. Mais prenez aussi le temps de visiter les grottes du monastère de Tilawkaguru, qui abritent de superbes peintures rupestres.

4. Bagan (Pagan)

Malgré les dommages causés par le tremblement de terre de 2016, les quelque 3 000 temples disséminés dans les plaines de Bagan n’en offrent pas moins une vision saisissante. Construits entre le XIe et le XIIIe siècle, la grande majorité d’entre eux ont été rénovés car Bagan reste un haut lieu de pèlerinage. Si la foule des visiteurs perturbe la sérénité du site, louez un vélo pour suivre votre propre chemin parmi les vestiges... à moins que vous ne preniez de la hauteur, pour découvrir les temples depuis la nacelle d’une montgolfière.

adobestock_112910138.jpeg

Prenez de la hauteur, pour découvrir les temples depuis la nacelle d’une montgolfière.

5. Archipel de Myeik (Mergui)

Quelque 800 îles quasiment inhabitées, bordées de plages de sable blanc et d’eau turquoise, certains des meilleurs sites de plongée de la région, pour ainsi dire pas d’hôtels et de touristes... On a peine à croire qu’il existe encore un site comme l’archipel de Myeik en Asie du Sud-Est. Accéder à ces îles demande du temps et coûte cher, mais ceux qui auront la chance d’y aller pourront vivre leurs rêves de robinsonnades dans l’une des dernières régions méconnues de l’Asie.

6. Mawlamyine

Ancienne capitale de la Birmanie britannique, Mawlamyine semble figée dans le temps : son port animé, ses églises, ses temples perchés sur les collines et ses bâtiments à la vénérable architecture n’ont guère changé depuis l’époque coloniale. La région alentour est ponctuée d’îles tropicales, de grottes profondes et de villages où la culture môn reste très vivante. Curieusement, pourtant, toutes ces richesses n’attirent encore que peu de visiteurs : c’est d’autant mieux pour vous ! 

adobestock_76901207.jpeg

Ancienne capitale de la Birmanie britannique, Mawlamyine semble figée dans le temps

7. Kalaw

L’altitude, l’air frais et la population composée pour partie de descendants des Gurkhas népalais donnent à Kalaw une atmosphère d’Himalaya. Pas étonnant que ce soit l’un des meilleurs camps de base pour partir en randonnée dans l’intérieur du pays, d’autant que les autorités sont relativement tolérantes à l’égard des visiteurs étrangers qui sortent des sentiers battus. En sillonnant les chemins reliant Kalaw au lac Inle, à travers champs et forêts, vous découvrirez des villages habités par les ethnies montagnardes.

8. Mrauk U

Les temples, les monastères, les ruines du palais et les vestiges des remparts de cette ancienne capitale rakhine témoignent de la splendeur de Mrauk U lorsqu’elle était au faîte de sa gloire, au XVIe siècle. Ses temples sont dispersés au milieu de villages et de rizières vert émeraude. Mrauk U ne reçoit que 5 000 visiteurs étrangers par an : vous avez donc de fortes chances de profiter des lieux en toute tranquillité.

adobestock_104183828.jpeg

Les temples, les monastères, les ruines du palais et les vestiges des remparts de cette ancienne capitale rakhine témoignent de la splendeur de Mrauk U

9. Lac Rih

Niché à la frontière du Myanmar et de l’Inde, dans le nord de l’État chin, le petit lac Rih dessine un coeur parfait au milieu des collines boisées. Le rude trajet qui y mène est aussi mémorable que le lac est spectaculaire. Vu le très petit nombre de voyageurs étrangers qui visitent cette région, vous pouvez être assuré d’attirer l’attention et la sympathie des habitants. N’espérez pas grand-chose en matière de confort ou d’installations, mais abandonnez-vous au plaisir de sortir des sentiers battus.

10. Hsipaw

Hsipaw est une base idéale pour les excursions à pied vers des villages shan et palaung, et des treks plus vigoureux, conduisant à des hameaux à l’écart des sentiers touristiques. La région semble bien mieux préservée que les environs de Kalaw (ou de nombreux autres territoires du Sud-Est asiatique...). Hsipaw était jadis une ville royale shan, comme en témoignent son ancien palais et le quartier du “petit Bagan”, où se dressent de nombreux stupas. À voir aussi, le superbe marché qui se tient le matin près de la rivière Dokhtawady.

adobestock_179902426.jpeg

Hsipaw est une base idéale pour les excursions à pied vers des villages shan et palaung

Paramètres des cookies