1. Accueil
  2. Magazine
  3. Sports et activités
  4. Les plus beaux spots de snorkeling
Sports et activités

Les plus beaux spots de snorkeling

Mis à jour le : 13 février 2018

Carte

Un maillot, un masque, des palmes, un tuba. Vous voilà équipé pour découvrir des mondes sous-marins surréalistes. Voici 10 endroits rêvés pour le snorkeling.

1. Moorea (Polynésie Française)

Cette petite île de Polynésie française permet de plonger presque à même la plage, dans des eaux cristallines peu profondes peuplées de poissons tropicaux. Le récif corallien entoure l'île et les plages de sable blanc ou noir sont idéales pour faire une pause. En sortant de l'eau, vous serez accueilli par le spectacle des montagnes volcaniques et des pics verdoyants. Si les plongeurs se cantonnent souvent au lagon devant leur complexe hôtelier, les motu (îlots bordant le récif) proches de Moorea ont aussi la cote lors d'excursions en bateau. Sous l'eau, vous apercevrez des balistes mastiquant du corail, des poissons-papillons, des requins longimanes et des requins bordés.
De Tahiti, Moorea est facilement accessible en traversant la mer des Lunes (14 km). Privilégiez la saison sèche, d’avril à octobre.

2. Ambergris Caye (Belize)

Des poissons aux mâchoires protubérantes et des raies pastenagues sillonnent Shark Ray Alley, un banc de sable où des requins-nourrices à l'air effrayant (mais dociles) vous feront peut-être trembler de la tête aux palmes. Ce célèbre spot de plongée près de Caye Caulker (Belize) fait partie de la réserve marine de Hol Chan. Une entaille dans le récif corallien y a créé un chenal de 10 m de profondeur (hol chin signifie « petit chenal » en maya). Les plongeurs s'y retrouvent nez à nez avec des murènes, des serrans noirs et divers coraux adaptés aux forts courants du chenal. Ils peuvent aussi explorer le célèbre Grand Trou Bleu. Shark Ray Alley et Hol Chan se trouvent à l'extrémité sud d'Ambergris Caye.
Ambergris Caye (www.holchanbelize.org) se situe au sud de Caye Caulker. Faites l’aller-retour dans la journée ou logez à San Pedro, à proximité.

3. Champagne Beach, (La Dominique)

Des petites bulles formées par géothermie s'échappent de fissures sur les fonds marins et viennent chatouiller les nageurs. Flotter au-dessus de ces bulles donne l'impression de danser dans une bouteille de champagne, d'où le nom de la plage. À quelques mètres du rivage, cette eau chaude pétillante à la vie marine abondante (oursins, poissons-grenouilles, hippocampes) fait partie de la réserve marine de La Soufrière-Scott's Head. Les fumerolles proviennent d'un cratère volcanique englouti. Les nageurs intrépides pourront gagner le récif pour avoir une vision plus variée de la vie sous-marine locale.
Champagne Beach se trouve dans le sud de La Dominique. Droit d’entrée de 2 $US.

4. Parc national de Þingvellir (Islande)

Réputée pour ses magnifiques paysages de feu et de glace, l'Islande ne figure probablement pas sur la liste de vos destinations phares pour la plongée. Pourtant, l'activité volcanique et tectonique qui rend ce pays insulaire si remarquable se traduit aussi par de formidables possibilités de snorkeling en eau douce. Le parc national de Þingvellir permet d'évoluer dans une eau translucide aux différentes nuances de bleu dans un étroit canyon entre deux plaques tectoniques. La faille de Silfra, un graben sous-marin, se trouve littéralement entre deux continents. Filtrée par la roche volcanique, l'eau y est si propre qu'on peut la boire.
Des sorties plongée sont proposées toute l’année, au départ de Reykjavik. Combinaison étanche fournie. Consultez le site www.extremeiceland.is.

5. Mer Rouge (Égypte)

Des eaux chaudes ourlées de coraux bordent Dahab, sur la Riviera de la mer Rouge, dans la péninsule du Sinaï. Cette langue de sable est un paradis pour les plongeurs avec ses courants calmes et ses nombreux récifs d'accès aisé depuis le rivage. Des poissons colorés s'échappent des coraux qui se sont adaptés aux conditions uniques de la mer Rouge : un renouvellement très faible de l'eau et beaucoup de poussière. Les faibles chutes de pluie assurent cependant une bonne visibilité sous l'eau. Les plongeurs en tuba profitent aussi de la très forte salinité de l'eau qui apporte une meilleure flottabilité.
Rendez-vous sur la plage de Dahab ou passez la journée au parc national Ras Mohammed, aux superbes récifs.

6. Îles Galápagos (Équateur)

Si seulement Darwin avait eu un masque et des palmes… Spot de plongée parmi les plus diversifiés au monde, ces îles offrent la possibilité de nager en compagnie de manchots des Galápagos, d'otaries, d'iguanes marins et de dauphins. La Corona del diablo, un cône volcanique aux parois raides érodées par le corail, est un site protégé où les nageurs croisent parfois des tortues de mer. Ce spot de plongée est l'un des plus courus de la réserve marine des Galápagos (la deuxième plus vaste réserve marine au monde). La topographie sous-marine est si variée qu'on ne se lasse pas d'y plonger.
C’est entre décembre et mai que l’on bénéficie des meilleures conditions. La Corona del diablo n’est accessible que par une croisière en bateau.
 
 

7. Parc national des îles Similan (Thaïlande)

Avec leurs fonds bleus aussi limpides que le ciel, les îles Similan (Andaman) offrent un paysage remarquable sur terre et en mer. À la frontière maritime avec le Myanmar (Birmanie), ces îles reculées de la mer d'Andaman se caractérisent par des rochers polis en granit et du sable fin, y compris sous l'eau. Ko Bon et Ko Tachai ont récemment intégré le parc maritime. On peut y admirer des coraux parmi les plus beaux de l'archipel. Tortues de mer, requins-baleines, raies manta et sympathiques dauphins font partie des espèces sous-marines que vous apercevrez en flottant dans ces eaux chaudes.
Excursions à la journée au départ de Khao Lak, sur le continent, d’octobre à avril. Possibilité de participer à des croisières plus longues et plus approfondies.

8. Port-Cros, Côte d'Azur (France)

Sur la Côte d'Azur, de très nombreux spots se prêtent au snorkeling. Mieux encore, en certains endroits ont été créés des sentiers sous-marins : de petits parcours balisés avec des bouées bien visibles ancrées sur le fond et qu'il suffit de suivre. Le sentier sous-marin du Rascas, à Port-Cros, est balisé par six bouées. Chacune d'entre elles comporte un panneau d'informations sur le type de fond, la faune et la flore rencontrés. La profondeur va jusqu'à une douzaine de mètres. Au début, le fond est constitué de posidonies, puis il laisse place à de gros blocs rocheux. On peut donc rester en surface dans des petits fonds de 1 à 3 m, ou en voir plus grâce à de courtes apnées jusqu'à 6 ou 8 m.
Accès libre et gratuit. Vous pouvez demander la présence d’un accompagnateur, la prestation est également gratuite. L’équipement n’est pas fourni. Consultez le site www.portcrosparcnational.fr.

9. Grande Barrière de corail (Australie)

Il s'agit probablement, à juste titre, du site de plongée le plus connu au monde. Le plus grand récif corallien au monde s'étend sur près de 3 000 km le long de la côte du Queensland, à tel point qu'on l'aperçoit de l'espace. Classée au patrimoine mondial de l'humanité, la Grande Barrière abrite un certain nombre d'animaux menacés dont le dugong (mammifère marin), le rorqual bleu et 7 espèces de tortues marines. Les plongeurs évolueront au milieu d'un bon nombre des 1 500 espèces de poissons tropicaux visibles dans l'eau transparente de tous les bons spots de snorkeling.
Les excursions à la journée jusqu’à la Grande Barrière abondent, surtout à son extrémité nord, plus proche des côtes. Cairns est la porte d’accès la plus prisée.

10. Îles Perhentian (Malaisie)

Ces îles ont tout du paradis tropical : des eaux chaudes et translucides et des plages frangées de palmiers caractérisent la demi-douzaine d'îles de l'archipel. La visibilité sous-marine y est donc plutôt bonne. Vous pourrez rester bouche bée devant des requins bordés et flotter à côté de tortues vertes géantes. Profitez de l'ambiance hippie des îles Perhentian pour passer une soirée décontractée à parler de vos rencontres aquatiques avec les autres voyageurs autour d'un curry et d'une bière. Vous pouvez aussi camper sur l'une des îles inhabitées où vous aurez l'océan et les étoiles pour vous seul.
L’archipel se situe au large de la côte nord-est de la Malaisie occidentale. Deux îles sont habitées, la plus grande, Besar, à caractère familial, et la plus petite, Kecil, moins chère.