1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Le tour du monde des jeux
Idées de voyage

Le tour du monde des jeux

Mis à jour le : 10 février 2017

Carte

Jouez en voyageant et découvrez vos hôtes sous un nouveau jour.
 

1. Kátâw (Laos)

À l'heure où le footbag débarque en Europe, allez faire un tour dans la cour du monastère de Luang Prabang, où de jeunes moines font des choses sidérantes avec des boules en rotin. Le jeu de kátâw connaît plusieurs variantes, dont l'une, proche du volley-ball, fait l'objet de compétitions internationales. Mais le kátâw pur et dur est pratiqué par des novices aux pieds nus, au crane rasé, drapés dans une toge orange, qui se livrent à des sauts acrobatiques, empêchant la balle de toucher le sol pendant ce qui semble des heures. Vous pouvez essayer, mais sachez que votre amour propre n'en sortira pas intact.
Un taxi entre l'aéroport et la ville de Luang Prabang coûte environ 5 $US (quel que soit le nombre de passagers).


 
 

2. Mah-jong (Chine)

Partout en Chine, les salons de thé sont le rendez-vous des joueurs de mah-jong : agglutinés autour de petites tables, ils font claquer devant eux des pièces couleur ivoire (les « tuiles ») tout en sirotant du thé vert et en fumant comme des pompiers. Cela vous tente ? Attention, il ne s'agit pas d'un jeu facile, genre dominos. Vous allez devoir jongler avec trois séries de neuf pièces, quatre vents, trois dragons, quatre saisons (ou fleurs) et trois dés. Prenez votre tour en fonction du Vent dominant, puis piochez et jetez les tuiles afin de réaliser vos combinaisons. Jeu passionnant, le mah-jong déchaînera votre instinct de compétition. Prenez garde au risque de dépendance !
Vous trouverez sur le site des World Series of Mahjong (www.world-series-mahjong.com) l'histoire et les règles complètes de ce jeu.


 
 

3. Bagh Chal (Népal)

Déplacer des cailloux sur un plateau quadrillé par cinq lignes horizontales et autant de verticales pour bloquer les mouvements de votre adversaire ne vous semble pas palpitant ? Le jeu national népalais est pourtant plus captivant qu'il n'en a l'air. Les cailloux représentent 20 chèvres s'efforçant d'immobiliser 4 tigres. Les règles sont simples mais éveilleront à coup sûr le stratège qui sommeille en vous. Il est particulièrement agréable de jouer à « Chèvres et tigres » après une longue journée de marche, dans un salon de thé de l'Annapurna Circuit. Vous trouverez de beaux jeux avec pièces en bronze à Patan ou à Katmandou.
L'Annapurna Circuit est une randonnée de 300 km. Plus d'infos sur le site de la Muktinath Foundation International (www.muktinath.org), une œuvre caritative venant en aide aux habitants.


 
 

4. Beach Soccer (Brésil)

En 2004, Sepp Blatter, président de la FIFA, déclarait que la Chine était le berceau du football. C'est peut-être exact, mais personne ne contestera que le Brésil est sa terre de prédilection. Le beach soccer ne pouvait naître que dans ce pays, doté de plages magnifiques, et dont sont originaires des joueurs aussi talentueux que Pelé, Ronaldo et Ronaldinho – pour n'en citer que quelques-uns. Rendez-vous à Leme, au nord de Copacabana, pour jouer sur les plages où ce sport est apparu. On joue à 5 contre 5. Les matchs sont intenses, avec beaucoup de buts – généralement plus de 10 par match – et de gestes techniques. Les équipes finissent toujours par se départager, aux tirs au but après prolongations si nécessaire.
Rejoignez les locaux pour un footing matinal (dès 6h) sur la plage de Copacabana ou celle d'Ipanema, plus branchée.


 
 

5. Course d'écrevisses (Australie)

Les Australiens organisent des courses avec tout ce qui bouge (et même ce qui ne bouge presque pas) : chevaux, chameaux, lézards, bateaux sans fond échoués dans des lits de rivière à sec… Sortez quelques billets, ouvrez une bière et époumonez-vous pour encourager l'animal, quel qu'il soit – tant mieux si on peut en plus le manger à la fin de la partie. Des courses d'écrevisses sont fréquemment organisées dans les grandes rues poussiéreuses des villes de brousse du Queensland. À Moonie, Windorah ou Charleville, la compétition est féroce entre les crustacés.
Comme on peut le constater sur www.charlevilletourism.com.au, les courses ne sont pas le seul atout de Charleville.
 
 

6. Bao (Malawi)

Il n'y a pas besoin de grand-chose pour jouer au bao au Malawi et beaucoup de Malawites ne veulent pas entendre parler des jeux en bois qu'on vend aux touristes sur le marché de Lilongwe. Arrêtez-vous plutôt près d'une de ces huttes où les femmes pilent le maïs tandis qu'une nuée d'enfants courent parmi les poules. Vous y verrez 32 trous ronds (quatre rangées de huit) creusés dans la terre. Un groupe d'hommes s'affairent autour, dont deux qui placent des grains de maïs dans les trous pour les en ressortirent aussitôt, en un manège incompréhensible. Quand ils vous auront invité à vous joindre à eux, tâchez de suivre le rythme.
Le marché de Lilongwe se trouve dans le vieux Lilongwe, au centre de la ville. Venez de mai à octobre, lorsqu'il fait le plus frais.


 
 

7. Tâb (Égypte)

Le tâb est une version moderne du senet, qui est probablement le plus ancien jeu de plateau connu (il serait vieux de plus de 5 000 ans). Mais vous pouvez vous passer du plateau : devant les ahwa (cafés) des petites villes égyptiennes, vous verrez les hommes jouer à même la terre. Lancez les quatre bâtons servant de dés pour déplacer vos kelb (« chiens », des cailloux font généralement l'affaire) et manger les pièces de votre adversaire. Le perdant paie le narghilé.
Le British Museum propose une version en ligne de ce jeu (www.ancientegypt.co.uk). Une visite est indispensable pour s'entraîner avant d'aller vous frotter aux Égyptiens à domicile.
 
 

8. Échecs (Budapest, Hongrie)

Les messieurs d'âge mur qui réfléchissent à leur prochain coup, plongés jusqu'à la bedaine dans l'eau fumante des bassins en plein air des thermes de Széchenyi, à Budapest, offrent un spectacle totalement surréaliste. Jouer aux échecs dans ces conditions est une expérience vraiment absorbante, l'eau à 38°C s'avérant particulièrement bénéfique pour la concentration. Et vous en aurez besoin : après des années d'entraînement, les joueurs d'échecs des thermes de Széchenyi ont l'acuité d'un Kasparov. Pour les affronter, attendez votre tour devant les rangées de plateaux qui flottent dans la piscine.
Les bassins des thermes de Széchenyi sont ouverts tous les jours de 6h à 21h. Plus d'infos sur www.szechenyibath.com.
 
 

9. Carrom (Inde)

En Inde, les hommes jouent non pas aux dominos, aux cartes ou au mancala, mais au carrom. Les parties se jouent sur un plateau carré, couvert de poudre de craie et percé d'un trou à chaque angle. Le principe est un peu le même que celui du billard, à ceci près que les boules sont remplacées par des palets, que l'on propulse avec ses doigts. C'est un jeu beaucoup plus difficile et amusant qu'il n'y paraît. Quand vous vous y essaierez, vous pouvez être sûr qu'une foule fera cercle autour de vous.
Pour en savoir plus sur les règles et apprendre quelques astuces, consultez le site de l'All India Carrom Federation, basée à New Delhi (www.smartechindia.com/customers/carrom).


 
 

10. Pétanque (Sud de la France)

Vous êtes dans une petite ville de province, il fait soif, pas un souffle d'air n'agite les platanes du square poussiéreux. Des vieux en béret sortent leurs boules métalliques de leurs étuis. Ne vous fiez pas aux apparences : ce sont des individus sans pitié. Lancer ses boules le plus près possible du cochonnet, tout en éjectant de la piste celles de l'adversaire est une activité qui peut paraître assez pépère – les boules s'entrechoquent avec un bruit étouffé plutôt relaxant –, mais ne sous-estimez pas l'habileté, le sens tactique et la détermination de vos adversaires.
Règles complètes sur www.petanque.fr. On ne le sait que trop peu, mais c'est entre Tours et Nantes, région où on la pratique depuis 1830 environ, que la pétanque est la plus raffinée.


 

Paramètres des cookies