1. Accueil
  2. Magazine
  3. Escapade-détente dans les bois : un week-end dans les Catskills
Idées week-end

Escapade-détente dans les bois : un week-end dans les Catskills

Texte par

Mikki Brammer (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 14 novembre 2018

Carte

Les New-Yorkais peu attirés par les foules narcissiques des Hamptons vont souvent à deux heures de la ville vers le nord, pour trouver un refuge plus naturel : les Catskills. Suivez leurs traces et découvrez les charmes de cette escapade arborée. La réserve forestière des Catskills a fourni le décor d’œuvres classiques telles que "Rip Van Winkle" de Washington Irving ou "Le Dernier Des Mohicans" de Fenimore Cooper.  Gloire littéraire mise à part, c’est aussi une superbe région où admirer les couleurs de l'automne, un paradis des randonneurs au printemps et un vaste domaine de sports d’hiver. Voici de quoi pimenter votre itinéraire d’un week-end.

Flânez dans Woodstock

Si ce n’est pas le vrai cadre du célèbre festival de musique (qui a eu lieu à Bethel, non loin), Woodstock avait pourtant des liens avec les hippies. Leurs traces y sont encore visibles en ville, même si elle est devenue une des plus sophistiquées de la région. Son artère principale, Tinker Street, abrite boutiques, galeries d’art et beaucoup de cafés et de restaurants. Allez au Center for Photography voir les œuvres de photographes de la région, ou au Golden Notebook, librairie indépendante, dénicher de quoi lire pendant les vacances. Yum Yum propose des versions inventives des bols de nouilles japonais et de la cuisine de rue d’Asie du Sud-Est, tandis qu’à Cucina, très apprécié des gens du coin, on trouvera une cuisine italienne, dans une ferme restaurée. Et s’il vous reste un peu de place, il y a à Woodstock une antenne de Bread Alone, boulangerie née dans la région, réputée pour ses pains bio cuits au feu de bois et autres viennoiseries faites à partir de produits locaux.

woodstock-monastery-catskills-weekend-escape-from-new-york-city-fdbb60f93177.jpg

La nature sauvage autour de Woodstock recèle bien des surprises, tel ce monastère bouddhique

Juste au nord de Woodstock, l’Overlook Mountain trail suit un ancien chemin de charrettes qui servit jusqu’à la fin du XIXe siècle pour emmener les clients à l’Overlook Mountain House. Cette randonnée de 8 km n’a rien d’ordinaire : on verra en chemin les ruines de l’ancien hôtel, une vieille tour de guet anti-incendie et un temple bouddhique, sans parler des vues fantastiques sur la vallée de l’Hudson.


Trouvez l’inspiration à Palenville

Revendiquant fièrement d’être le “village de l’eau qui tombe” décrit dans "Rip Van Winkle", Palenville est à l’entrée de Kaaterskill Clove, une vallée de l’est des Catskill Mountains. C’est un lieu qu’affectionnaient les peintres de l’école de l’Hudson (Hudson River School), qui profitaient de ses points de vue pour saisir sur leurs toiles le paysage environnant. L’épicerie de la ville, Circle W, sert ses habitants depuis 1908 et a échappé à la démolition en 2009. Depuis, elle a évolué pour proposer aux visiteurs plus exigeants de solides petits déjeuners et déjeuners, d’excellents cafés, tchaïs ou latte au matcha (thé vert), plus une sélection de produits d’épicerie, dont un sirop d’érable de la région.
Palenville est aussi un bon point de départ de randonnées, spectaculaires, dans la région. On accède au sentier vers les Kaaterskill Falls – un des plus appréciés et des moins difficiles – depuis un virage de la Route 23a (le parking se trouve trente secondes au delà du point de départ du sentier en venant de Palenville). La cascade de Fawn’s Leap est aussi un lieu apprécié, où on vient se baigner, l’été.

tannersville-mikki-brammer-store-exterior-b220f7462ce8.jpg

Tannersville offre plusieurs boutiques colorées à explorer aux visiteurs

Prenez des couleurs à Tannersville

Tannersville, elle, se veut le “village peint dans le ciel”, même si la référence n’est cette fois pas littéraire. Elle renvoie plutôt à la palette gaie des bâtiments de sa rue principale, avec des boutiques originales où vous trouverez un grand choix de bibelots plus ou moins dispensables. Quand la faim vous prendra, arrêtez-vous au Maggie’s Krooked Cafe – institution locale de plus de trente ans – ou chez les deux petits nouveaux, Mama’s Boy Burgers and Mama’s Boy Pizza. Ensuite, pour éliminer ces calories, la randonnée de 7 km jusqu’à Inspiration Point et Boulder Rock Trail est une des plus belles de la région.

Gagnez vos calories à Phoenicia

Hameau paisible et pittoresque posé sur les rives d’Esopus Creek à 20 minutes de Tannersville, Phoenicia est une une base appréciée des amateurs de plein air. Ski de randonnée et marche en raquettes attirent du monde l’hiver, pêche, tubing et randonnée battent leur plein en été (si vous êtes en forme, la randonnée – 5 heures aller-retour – jusqu’à Giant Ledge and Panther Mountain offre une vue très gratifiante). Le festival international de la voix de Phoenicia a lieu en général fin juillet/début août, avec un programme passionnant de performances vocales, allant du gospel à l’opéra, de la world music à la comédie musicale.

phonecia-diner-lonely-planet-catskills-mikki-brammer-3f010252d0ff.jpg

Le Phoenicia Diner a gardé son ambiance rétro

Beaucoup de New-Yorkais viennent ici avec un seul objectif : savourer la cuisine délicieusement calorique du Phoenicia Diner, un restaurant grec fondé en 1962 à Long Island, transplanté dans les Catskills dans les années 1980. Récemment rénové, Sweet Sue’s est aussi un choix sûr pour bien manger, mais on n’y paie qu’en espèces (heureusement, il y a un DAB de l’autre côté de la rue si vous êtes à court).
S’il a débuté dans la ville éponyme, le marché aux puces de Phoenicia est désormais un “marché semi-nomade de fabricants et de marchands” qui a lieu dans différentes villes des Catskills (consultez son site Internet pour en connaître l’emplacement). Autre attrait pour les New-Yorkais, ce regroupement de vendeurs de la région propose de tout, des vêtements vintage aux produits d’herboristerie et aux meubles faits main.


Où dormir dans les Catskills

Quand on cherche un hébergement dans les Catskills, on a l’embarras du choix. Envie d’un lodge traditionnel ? Le Deer Mountain Inn se niche à flanc de colline au-dessus de Tannersville et offre six chambres, plus deux cottages de quatre chambres chacun à proximité. Son restaurant a été refait récemment et est désormais piloté par le chef Ryan Tate, étoilé au Michelin, dont le menu dégustation de sept plats est incontournable pour les gastronomes.

deer-mountain-inn-catskills-retreat-lonely-planet-mikki-brammer-ae0a4fa71155.jpg

Le Deer Mountain Inn est à la fois un refuge douillet et une destination gastronomique

Prospect, le bar-restaurant du Scribner’s Catskill Lodge , à Hunter, est un autre lieu à ajouter à votre liste des visites gastronomiques à faire. L’élégant design “alpin moderne” de cet hôtel de charme de 38 chambres en fait un pied-à-terre de week-end apprécié des habitants de Brooklyn, qui aiment se détendre après le ski dans le hall, autour du poêle (l’hôtel donne directement sur les pentes de Hunter Mountain). Phoenicia dispose aussi d’hébergements de charme au Graham & Co, équipé d’un terrain de badminton et d’une piscine, avec des vélos en accès libre pour explorer les environs.
Un peu plus à l’est à l’extrémité de la réserve naturelle Ruth Reynolds Glunt, sur les rives de l’Hudson, le Saugerties Lighthouse est un hébergement tout à fait charmant. Le bâtiment de brique rouge restauré abrite, outre son musée, un B&B qui accueille les clients toute l’année du jeudi au dimanche (note : il n’est pas climatisé l’été). Montez au sommet du phare, entièrement opérationnel, pour la vue panoramique sur les Catskills et la vallée de l’Hudson.

Evadez-vous

À moins que vous ne veniez randonner, (en général, la plupart des sentiers ne sont accessibles que d’avril à fin octobre), il n’y pas vraiment de mauvaise période de l’année pour venir dans les Catskills. Même s’il vous faudra une voiture pour bien profiter de tout ce que la région a à offrir – hameaux bucoliques à une seule rue, communautés d’artistes, cascades superbes, et panoramas de montagne – la région vaut la visite si vous cherchez à fuir l’agitation urbaine.