1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les aventures les plus exceptionnelles à vivre au Moyen-Orient
Idées de voyage

Les aventures les plus exceptionnelles à vivre au Moyen-Orient

Mis à jour le : 13 décembre 2019

Carte

Muni de votre sac à dos, direction le Moyen-Orient pour vivre une aventure inoubliable loin des foules.

1. Canyoning dans le Wadi Bani Awf (Oman)

En levant la tête vous apercevez le ciel réduit à un mince fil bleu. Sautez de pierre en pierre, descendez les rochers pour vous enfoncer dans les profondeurs suffocantes du canyon. La vallée du Wadi Bani Awf abrite un paysage à la beauté brute et les routes les plus raides et les plus effrayantes du pays, mais c'est la célèbre fissure du Snake Canyon que les amateurs de sensations fortes viennent trouver. Une fois sorti de cet étroit couloir supérieur du canyon, préparez-vous à être mouillé car vous traverserez la rivière pour rejoindre l'ouverture béante du canyon, où vous serez de nouveau baigné de lumière.

>>> Presque tous les opérateurs d’Oman proposent des circuits dans le Snake Canyon. La descente nécessite 1 à 3 heures.

2. Plongée à Socotra (Yémen)

C'est l'une des destinations de plongée les plus méconnues au monde mais elle abrite un univers sous-marin composé de magnifiques coraux et de fantastiques épaves. Vous découvrirez des bancs de poissons colorés et des montagnes de coraux durs et mous, et croiserez rarement d'autres groupes de plongeurs. Socotra est une anomalie écologique ; l'isolement de cette petite île de l'océan Indien a donné naissance, sur terre comme dans l'eau, à une éblouissante biodiversité. Ici, les infrastructures touristiques sont rudimentaires, mais pour les plongeurs à la recherche de récifs peu fréquentés, cela fait partie du charme de Socotra.

>>> La meilleure période pour un séjour de plongée à Socotra (Yémen) s’étend de mars à avril, quand la visibilité sous l’eau est excellente.

3. Méharée dans le Sinaï (Égypte)

Blotti autour du feu de camp, vous observez votre guide bédouin enfouir la pâte sous le sable et les braises chaudes pour cuire le pain. Les imposantes silhouettes des hautes montagnes du Sinaï dominent le camp, sous un ciel étoilé. Vous entendez votre dromadaire s'ébrouer non loin. Vous campez à la mode traditionnelle des Bédouins dans la vaste étendue désertique du Sinaï. Le jour, vous traversez les étendues de sable reculées, avec les sommets montagneux arides en toile de fond. La nuit, vous dormez sur le sable et il n'y a ni bruit ni lumière, hormis ceux provenant de votre campement.

>>> Les deux meilleurs endroits pour organiser une méharée guidée par les Bédouins dans la péninsule du Sinaï sont Dahab et Sainte-Catherine.

4. Randonnée sur le chemin d'abraham (Israël et les Territoires Palestiniens)

Partez à la découverte d'une partie assez méconnue de la Terre sainte. Le chemin d'Abraham est autant une expérience culturelle que physique ; en chemin, dormez chez l'habitant pour mieux comprendre la vie locale de cette partie du monde très disputée. À travers les oliveraies, par-delà les collines et les plateaux arides, les petites rues conduisent à de vieilles ruines et villes historiques, mais ces sites ne sont qu'une partie de l'attrait de l'itinéraire. Participer à la vie de village et parler aux habitants constituent des expériences qui resteront gravées dans votre mémoire bien après la randonnée.

>>> Divers treks sont possibles à travers Israël et les Territoires palestiniens, se renseigner auprès d'agences locales.

5. Randonnée sur le Lebanon Mountain Trail (Liban)

Il s'agit peut-être d'un petit pays, mais le Liban ne manque certainement pas d'attraits en matière de trekking. Le Lebanon Mountain Trail (LMT) est un sentier de grande randonnée qui s'étend sur 440 km, traversant de minuscules villages, d'éblouissants parcs nationaux et un superbe cadre montagneux qui composent le cœur du pays. Hauts plateaux, versants de montagne couverts de forêts de pins et de sapins, ruines d'anciens châteaux et monastères, profondes vallées et villes historiques aux toits de tuiles rouges, vous découvrirez tout cela en parcourant les vieux sentiers agricoles qui reliaient le pays bien avant la construction des routes.

>>> Le Lebanon Mountain Trail regroupe 26 sentiers de randonnée reliés entre eux. Prévoyez environ 4 semaines pour parcourir la totalité de l’itinéraire. 

6. Excursions dans les dunes de Khor al Adaid (Qatar)

Le conducteur fait vrombir le moteur et vous grimpez la dune de sable presque verticale. Sur la fine crête au sommet, il laisse le véhicule en suspens une seconde puis vous glissez précipitamment sur le sable comme sur des montagnes russes. Ondulant à travers le paysage en une succession d'imposants monticules, ces dunes ondoyantes sont le paradis des pilotes. Vous pouvez reprendre votre souffle en arrivant à Khor Al Adaid. Cet immense lac – appelé la « mer intérieure » – est l'endroit idéal pour admirer le coucher du soleil et récupérer après cette épopée dans les dunes.

>>> Les excursions dans les dunes et les bivouacs de Khor Al Adaid peuvent être réservés via des tour-opérateurs qataris. La réserve est située à 80 km de Doha.

7. Plongée dans les Fury Shoals (Égypte)

Les sites de plongée égyptiens dans la mer Rouge vous semblent surestimés ? Détrompez-vous. Au sud de Hurghada (Égypte), les Fury Shoals sont de superbes fonds marins sauvages. Les profondeurs dévoilent un festival coloré de pinacles et de murs de corail dur. Des poissons-perroquets vous accompagnent, une tortue glisse gracieusement à vos côtés. Sha'ab Sataya est l'un des sites de plongée les plus connus en raison des bancs de dauphins qui y vivent, mais avec sa jolie grotte et ses coraux-cerveaux, Sha'ab Claudia offre l'expérience sous-marine la plus exaltante des Shoals. Une fois immergé, vous serez conquis.

>>> Les sites de plongée des Fury Shoals sont facilement accessibles en croisière ou en logeant à Marsa Alam, sur le littoral sud de la mer Rouge.

8. Randonnée dans la Réserve de Biosphère de Dana (Jordanie)

C'est un sentier usant pour les genoux qui conduit tout en bas. La randonnée descend du bord de la vallée du Grand Rift jusqu'à Dana. La réserve s'ouvre sur une étendue de collines ondoyantes, cernées d'immenses falaises de grès, puis sur un plateau désertique, situé 1 000 m en contrebas. Malgré la proximité de la touristique Petra, il règne un rare silence enveloppant et l'on ne croise pas âme qui vive sur la plus grande partie du trajet. Alors, tomber sur un berger qui joue de la flûte artisanale contribue au charme rustique et envoûtant de Dana.

>>> La randonnée du Wadi Dana (14 km) conduit du village de Dana au Wadi Feynan en 4 à 6 heures.

9. Rafting sur le Çoruh (Turquie)

Vous êtes trempé jusqu'aux os mais rien ne peut effacer ce sourire de votre visage. Avec des rapides de classe V et la garantie d'être mouillé, cette aventure riche en adrénaline compte parmi les 10 meilleures descentes en eau vive du monde. Elle réserve également un beau paysage : le Çoruh traverse le nord-est reculé de la Turquie, d'imposants canyons et d'étroites vallées entourées de montagnes. N'attendez pas trop longtemps pour vous y rendre : d'ici quelques années, vous ne pourrez plus descendre la rivière à cause de la construction d'un barrage.

>>> La meilleure période s’étend de mai à début juin.

10. Ascension du mont Damavand (Iran)

Il est temps d'affronter la plus haute montagne du Moyen-Orient. Culminant à 5 671 m, le mont Damavand domine le paysage et défie les grimpeurs. L'ascension de la face sud n'est pas technique mais en raison de l'altitude supérieure à 4 000 m, la progression physiquement difficile mettra votre forme et votre endurance à l'épreuve. La vue depuis le spectaculaire cratère de ce volcan endormi est une belle récompense. Tout en haletant dans l'air raréfié, vous admirerez les sommets environnants de la chaîne de l'Elbourz et vous ne regretterez pas d'avoir fourni un tel effort.

>>> Vous aurez plus de chance de réussir votre ascension de la face sud du mont Damavand en été, de juin à août.


Paramètres des cookies