1. Accueil
  2. Magazine
  3. Astuces voyage
  4. Comment se remettre du jet lag ?
Astuces voyage

Comment se remettre du jet lag ?

Texte par

Angélique Adagio

Mis à jour le : 7 octobre 2019

Carte

Pas envie de voir le décalage horaire gâcher vos premiers jours de vacances, ou de revenir au travail avec la sensation d'être encore plus fatigué que quand vous êtes parti ? Suivez nos conseils. Ils vous permettront de surmonter plus rapidement les effets du jet lag.
 

Le jet lag, c'est quoi?

Envie de dormir quand il fait jour, insomnie, coups de pompe, désorientation : voilà ce qui attend le voyageur qui vient de traverser plusieurs fuseaux horaires. Son horloge interne, qui régule les besoins et les fonctions du corps (sommeil, veille, température du corps, faim…) suivant le moment de la journée, est complètement chamboulée. Elle est encore à l'heure du lieu de départ, ce qui crée un conflit avec ce que le corps perçoit sur le lieu d'arrivée. C'est ainsi que, par exemple, l'organisme se met à secréter de la mélatonine, la fameuse "hormone du sommeil" qui intervient habituellement à la la tombée de la nuit…. alors que le soleil brille ! La confusion règne, créant de désagréables perturbations qui peuvent durer un certain temps si on ne suit pas quelques règles simples, mais efficaces.

istock-876474014.jpg

Faites le maximum pour dormir dans l'avion !

Préparez-vous à l'atterrissage

Plus de 4h de vol : vous ne pourrez pas échapper à l'effet jet lag à l'arrivée. Mais vous pourrez en réduire les nuisances et la durée en prenant quelques précautions à bord de l'avion. Évitez l'alcool, et toute boisson à base de caféine, qui perturbent le cycle du sommeil – il sera déjà bien assez malmené par le décalage horaire ! N'en oubliez pas pour autant de boire beaucoup d'eau, cela vous évitera, ou au moins réduira, les désagréments qui accompagnent les voyages en avion, comme la déshydratation et les troubles digestifs provoqués par la pressurisation. Essayer de dormir pendant le vol si votre arrivée est matinale : vous souffrirez moins de la fatigue pour votre première journée. Pensez à emporter un masque pour les yeux ainsi que des bouchons d'oreille, pour éviter d'être perturbé par une lumière indésirable ou des bruits gênants, et à porter des vêtements confortables. En étant bien préparé, on peut tout à fait faire un bon somme en avion, même en classe éco.

istock-670768034.jpg

Pour se débarrasser au plus vite du jet lag, il faut absolument mettre son corps, comme sa montre, à l'heure locale dès son arrivée.

Resynchroniser son horloge interne

Pour se débarrasser au plus vite du jet lag, il faut absolument mettre son corps, comme sa montre, à l'heure locale dès son arrivée, en dormant quand il fait nuit, et en prenant ses repas en même temps que les habitants. S'il fait jour à votre descente d'avion alors que pour vous, il est 2h du matin, résistez à l'envie de vous allonger à peine arrivé à l'hôtel. Allez plutôt vous promener (si vous êtes en vacances, sinon vaquez à vos occupations habituelles), l'exposition à la lumière du jour et une activité vous aideront à rester éveillé et vous ne dormirez que mieux après le coucher du soleil. Si au contraire, il fait nuit à votre descente d'avion alors que vous vous sentez plein d'énergie, efforcez-vous de vous coucher le plus tôt possible.

S'endormir sera plus facile si vous n'avez pas (trop) dormi pendant le voyage –  quelques bons livres en stock sur une tablette, ou les films proposés pendant le vol sauront vous occuper agréablement. Si les bras de Morphée vous tentent moyennement, faites-vous aider par un peu de mélatonine de synthèse (en vente en pharmacie et sans ordonnance en France) qui favorisera l'endormissement, sans vous assommer comme pourrait le faire un somnifère. Vous verrez, ce vilain jet lag sera vite oublié.
 
 


Guide de voyage

Du camping au bateau stop en passant par l'échange de maison, un guide Lonely Planet avec des centaines de conseils pour préparer son départ de façon astucieuse, économique et novatrice

Paramètres des cookies