Toulouse

  1. Accueil
  2. France
  3. Toulouse
  4. Les Carmes
  5. Église Notre-Dame- de-la-Dalbade

Église Notre-Dame- de-la-Dalbade

L'avis de l'auteur Lonely Planet

patrimoine religieux

Avec sa façade large et plane, ses crénelages en haut des murs, ses tourelles et ses murs droits et épais, elle tient davantage du château fort que de l’édifice religieux. Il s’agit pourtant d’un fort bel exemple d’architecture gothique méridionale. Construite vers 1480, elle succéda à une église plus petite dont le nom était Beata Maria de Ecclesia Albata, détruite par un incendie en 1442. À l’extérieur, au-dessus du portail (XVIe siècle), le tympan est décoré d’une grande céramique peinte, copie du Couronnement de la Vierge de Fra Angelico, réalisée au XIXe siècle par Gaston Virebent. Elle apporte une touche colorée contrastant avec l’austérité du bâtiment. L’intérieur, sobre, est illuminé par les magnifiques vitraux du chœur et de la rosace au-dessus du portail. Cette église possédait le plus haut clocher de la ville (81 m). Il s’est effondré en 1926.

rue de la Dalbade ; Esquirol ou Carmes