Rocchetta Arrighina et Porta a Pisa

L'avis de l'auteur Lonely Planet

porte

Castruccio Castracani degli Antelminelli, l’homme qui bâtit la Rocchetta (“petite forteresse”) pour ensuite la baptiser d’après le nom de son fils, Arrigo, vécut au XIVe siècle. Unique porte de la ville encore en état (les deux autres étaient la Porta a Massa et la Porta a Lucca), la Porta a Pisa doit quant à elle son aspect Renaissance à sa construction au XVe siècle. Elle présente dans sa partie haute l’esquisse d’une Annonciation du XVIe siècle, attribuée à Astolfo Petrazzi. La fresque d’origine en fut détachée pour être hébergée dans le Palazzo Municipale.