Píngshān

L'avis de l'auteur Lonely Planet

village

屏山 Prenez un pousse-pousse motorisé (environ 20 ¥) pour traverser les bosquets de mûriers de Hóngcūn vers Xīdì et découvrir ce village aux rues arpentées par de jeunes artistes. Parmi les pavillons remarquables, notez le Xiányì Táng (咸宜堂) arborant une façade et une porte très ornementées. Vous verrez forcément le pavillon Shūguāngyù舒光裕堂 ; envahi par les herbes, dont l’entrée est parée de luóhàn (罗汉 ; arhat) et d’autres personnages. C’est la seule ménlóu (门楼 ; guérite) peinte de Huīzhōu. Si la porte est ouverte, vous découvrirez une salle profonde et accueillante, très fraîche lorsqu’il fait chaud dehors. Ailleurs dans le bourg se dresse le fabuleux Sāngū Miào三姑庙rouge, vieux de neuf siècles, dont les deux bassins rectangulaires abritent des tortues. Dans le principal pavillon du temple se dressent les Sānshèng Lóngnǚ (trois filles-dragons sacrées), veillées par 18 luóhàn. Parmi les autres monuments réputés figurent le pavillon Chéngdào成道堂 et le pavillon Shūqìngyú舒庆余堂, de la dynastie Ming.

50 ¥.Shūguāngyù Táng) ( ; temple des Trois filles) ( ; Chéngdào Táng ; Shūqìngyú Táng

Paramètres des cookies