-->

Temple de Changu Narayan

L'avis de l'auteur Lonely Planet

édifice religieux

Changu Narayan serait le temple hindou en activité le plus ancien de la vallée de Katmandou. Pagode à deux niveaux, le sanctuaire principal est gardé de tous les côtés par des couples d’animaux, mythiques ou réels – éléphants, lions ailés, griffons à cornes de bélier – et les poutres de son toit s’ornent de sculptures très ouvragées représentant des divinités tantriques. Changu Narayan et ses dépendances ont été sévèrement endommagés en 2015, mais leur restauration est en cours.

L’intérieur abrite une statue de Vishnu sous la forme de Narayan, le créateur de toute vie, mais les splendides portes habillées de plaques de métal finement travaillé ne sont ouvertes que pour les rites et seuls les hindous peuvent pénétrer dans le temple.

Devant la porte ouest, une statue de Garuda daterait du Ve siècle. Devant elle, la stèle la plus ancienne de la vallée, gravée en 464, raconte comment le roi persuada sa mère de ne pas commettre le sati (suicide rituel) à la mort de son père. Deux grands piliers portent une conque et un disque (chakra), symboles de Vishnu.

Dans la cour, d’extraordinaires sculptures datant de l’époque des Licchavi représentent Vishnu dans ses diverses incarnations. Dans l’angle sud-ouest, le dieu apparaissait sous les traits de Narsingha (son incarnation en homme-lion), en train d’éviscérer un démon, et sous la forme de Vikrantha (Vamana), le nain à six bras qui se transforma en géant et traversa l’univers en trois pas pour vaincre le roi Bali.

À côté de ces deux effigies, une dalle brisée portait l’image de Vishnu, avec dix têtes et dix bras, au-dessus de Narayan, couché sur le serpent Ananta (la dalle était divisée en trois parties : le monde souterrain, le monde humain et les cieux). Dans l’angle nord-ouest, une statue de Vishnu chevauche Garuda (VIIe siècle) – c’est celle qui figure sur les billets de 10 Rs.

Le temple ramassé dans l’angle sud-est de l’ensemble est dédié à la déesse tantrique Chhinnamasta, qui se décapita elle-même pour nourrir Dakini et Varnini, deux divinités assoiffées de sang.

En bas des marches qui quittent le temple vers l’est se trouvent le Bhimsen Pati, à un niveau, avec ses gardiens de pierre, et les vestiges d’un palais royal de l’ère Malla.

6h30-18h