Myanmar

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Myanmar
  4. Bagan et le centre du Myanmar
  5. Sanctuaire de la Mère de Popa et des nat

Sanctuaire de la Mère de Popa et des nat

L'avis de l'auteur Lonely Planet

sanctuaire

Avant de gravir le Popa Taung Kalat, pénétrez dans le “Mother Spirit of Popa Nat Shrine”, un sanctuaire gardé par des tigres plus grand que nature, dans le village situé au pied de la montagne (face à l’escalier gardé par deux éléphants blancs surdimensionnés). Disposées des deux côtés de la porte d’un vestibule intérieur, des statues polychromes à taille humaine, vêtues d’étoffes colorées, représentent certains des 37 nat (esprits) officiels, ainsi que quelques divinités hindoues et des nécromanciens (les statues avec des barbichettes à l’extrême droite du sanctuaire).

Vous y verrez aussi d’autres nat qui ne font pas partie des “37”, dont trois figures principales : l’ogresse mangeuse de fleurs (également appelée Mae Wunna ou “Reine Mère de Popa”) et ses fils (à sa gauche et à sa droite), Min Gyi et Min Lay.

Plusieurs autres nat retiennent l’attention. Déesse pyu dodue, protectrice des enfants, Shin Nemi (“Petite Dame”) reçoit des offrandes de jouets en période d’examens scolaires. C’est la jolie petite statue munie d’une ombrelle verte et d’un animal en peluche qui se trouve sur la gauche du sanctuaire, vers le milieu. Parmi les souverains Kyawswa qui peuplent la mythologie birmane, le plus célèbre est le seigneur Kyawswa (“Nat ivre”), né à Popa, qui passa sa courte existence à organiser des combats de coqs et à boire. Patron des joueurs et des buveurs, il se trouve sur la droite, perché sur un cheval chargé de bouteilles de rhum et de whisky.

Les Birmans prient aussi Shwe Na Be (“Dame aux flancs d’or”) lorsqu’un serpent se faufile dans leur demeure. C’est la femme qui tient un naga (serpent), près du coin, sur la gauche.