Museo Regional

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

Le musée, qui jouxte le Templo de San Francisco, présente au rez-de-chaussée des collections relatives aux civilisations préhispaniques, aux sites archéologiques, à l’occupation espagnole et aux groupes ethniques de l’État. L’étage est consacré au rôle de Querétaro dans le mouvement indépendantiste et l’histoire post-indépendance. Vous remarquerez notamment la table sur laquelle fut signé en 1848 le traité de Guadalupe Hidalgo, qui mit fin à la guerre mexicano-américaine, ainsi que le bureau du tribunal qui condamna l’empereur Maximilien à mort.

L’institution occupe une partie d’un vaste ensemble architectural, qui englobait autrefois un monastère et un séminaire. Commencé en 1540, le séminaire devint, en 1567, le siège de l’archevêché franciscain de San Pedro y San Pablo de Michoacán. Sa construction se poursuivit au moins jusqu’en 1727. Doté d’un haut clocher, le monastère servit, dans les années 1860, de forteresse aux impérialistes qui soutenaient Maximilien, puis aux troupes qui le vainquirent en 1867.

Angle Av Corregidora 3 et Jardín Zenea ; 9h-18h mar-dim

Paramètres des cookies