Postman’s Park

L'avis de l'auteur Lonely Planet

parc

Juste au nord de l’ancienne poste principale de Londres, le Memorial to Heroic Self-Sacrifice, inauguré en 1900, est un monument peu commun : sur cette loggia, 54 plaques en céramique relatent les actes de héros anonymes morts en sauvant la vie d’autrui. L’idée vient de l’artiste George Frederic Watts (1817-1904), dont l’épouse Mary reprit le projet en main après son décès. Le mémorial était néanmoins presque à l’abandon lorsqu'elle décéda à son tour, en 1938.

Depuis, seule une plaque a été ajoutée, en l’honneur de Leigh Pitt, qui trouva la mort dans un canal du sud-est de Londres en 2007, alors qu’il tentait de sauver de la noyade un garçon de 9 ans.

www.postmanspark.org.uk ; King Edward St ; St Paul’s