-->

Khuiten Uul

L'avis de l'auteur Lonely Planet

randonnée

Point culminant de la chaîne du Tavan Bogd, le Khuiten Uul (sommet froid ; 4 374 m) est aussi la montagne la plus élevée de Mongolie. Idéal pour les alpinistes professionnels, à condition d’être bien équipé (piolets, crampons et cordes). Le meilleur moment pour l’affronter est aux mois d’août et de septembre, une fois les pluies d’été les plus importantes passées.

En 2006, le président mongol escalada le mont Khuiten et le rebaptisa Ikh Mongol, mais personne ne semble utiliser cette dénomination.

Même pour qui n’a rien d’un as de l’alpinisme, la randonnée jusqu’au camp de base de Khuiten Uul mérite l’effort. On s’y trouve gratifié d’une vue à couper le souffle sur l’ensemble du massif, ainsi que sur le glacier de Potanii, long de 12 km, qui dévale du haut des sommets. Il est possible de marcher sur le glacier, mais il faut faire très attention aux étendues de neige profonde et aux crevasses. S’il vous reste encore des forces, faites l’ascension du pic du Malchin (4 050 m). Après 3 heures de marche, vous serez récompensé par une vue imprenable sur la Russie et les montagnes voisines.

Deux chemins mènent au camp de base. L’un part de la fin de la route dans la vallée de la Tsagaan Gol. À partir de là, comptez 14 km de marche pour atteindre le camp. Au départ du sentier, vous trouverez un poste de gardes forestiers et un endroit pour camper. Les yourtes de l’autre côté de la rivière sont occupées par une grande famille de Touva. Ils louent des chevaux (10 000 T) et l’un des plus jeunes enfants pourra vous accompagner jusqu’au camp de base (environ 15 000 T avec le cheval).

L’autre circuit prend son départ dans la vallée de la Sogoog Gol (au nord de la Tsagaan Gol) et fait 13 km jusqu’au camp. Il y a également un poste de gardes forestiers au début du sentier.

GPS : 49°09.036’ N, 87°56.528’ E ; 3 092 m