Phare du Cap-Ferret

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée et point de vue

Ce majestueux phare de 52 m de hauteur fut construit en 1947, en remplacement de celui d’origine, dynamité par les Allemands en 1944 pendant leur retraite. Celui-ci avait initialement été mis en service en 1840, pour sécuriser l’entrée du bassin d’Arcachon réputée dangereuse pour les marins-pêcheurs – il fut élevé en retrait du quartier des pêcheurs et non à l’extrême pointe du cap, pour pallier les problèmes d’érosion inhérents au caractère dunaire de celui-ci. Au sommet du phare (258 marches), une vue superbe englobe le bassin d’Arcachon et la dune du Pilat d’un côté, les plages océaniques et la forêt de pins de la presqu’île de l’autre. Le bâtiment abrite une passionnante exposition interactive, qui aborde l’évolution de la cartographie marine, les questions d’hydrographie (le bassin est un véritable casse-tête en la matière) et la navigation – les enfants apprécieront particulièrement cette dernière section, très ludique

Le blockhaus du parc du Phare, adjacent et ouvert aux mêmes horaires que le phare, abrite la reconstitution d’une pièce de vie telle qu’elle pouvait exister en 1944.

05 57 70 33 30 ; phareducapferret.com ; 4 promenade Tour-du-Phare ; juil-août tlj 10h-19h30, avr-juin et sept tlj 10h-12h30 et 14h-18h30, oct-mars mer-dim 14h-17h, fermé mi-nov à mi-déc