Tour d’Othello

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site historique

Extension des remparts, la tour d’Othello fut érigée sous les Lusignan afin de protéger le port. En 1492, les Vénitiens fortifièrent la tour-citadelle, qu’ils transformèrent en avant-poste d’artillerie.

L’édifice a subi en 2014 des travaux de restauration afin de sauver la tour de pierre de l’effondrement.

La tour est ainsi nommée car elle aurait un vague rapport avec la pièce de Shakespeare Othello, qui comporte une scène faisant allusion à “un port de Chypre”. Le lion vénitien, sculpté par l’architecte de l’édifice Nicolò Foscarini, surmonte l’entrée imposante. Léonard de Vinci se serait rendu à Famagouste lors de son passage à Chypre en 1481 et aurait prodigué des conseils pour la rénovation de la tour.

L’intérieur, mélange de style vénitien et d’architecture du temps des Lusignan, est le principal attrait de l’ouvrage. Débouchant sur la cour, la grande salle est dotée à son extrémité de magnifiques arches et de murs de grès alvéolés par la corrosion. Les puits de ventilation donnent sur les remparts et conduisent à des galeries dérobées et à des chambres secrètes aménagées sous les Lusignan. La légende veut que le trésor enterré par les marchands vénitiens à l’approche des Ottomans soit toujours caché ici.

Othello Kalesi ; Canbulat Yolu ; 9h-17h30 avr-oct, 8h-15h30 nov-mars