Royal Pavilion

L'avis de l'auteur Lonely Planet

palais

Monument phare de Brighton, l’opulent pavillon royal, palais et garçonnière du futur roi George IV (il y résida avec sa maîtresse, Mme Fitzherbert), constitue un bel exemple de style anglo-indien du début du XIXe siècle. Taxé par la reine Victoria d’“étrange chinoiserie”, il n’en représente pas moins un pan incontournable de l’histoire du Sussex.

Le pavillon abrite un ensemble de pièces fastueuses et exubérantes. La salle de banquet, sur le thème des dragons, est particulièrement remarquable. Dragons et serpents sont aussi à l’honneur dans le salon de musique, dont le plafond est orné de 26 000 écailles d’or. La cuisine, ultramoderne pour l’époque, est équipée de tournebroches automatisés et de plaques chauffantes. Le prince Albert (1819-1861), époux de la reine Victoria, avait dépouillé le pavillon de ses meubles, mais la reine Élisabeth II en a fait rapatrier une partie (sous forme de prêt).

03000-290901 ; brightonmuseums.org.uk/royalpavilion ; Royal Pavilion Gardens ; 9h30-17h45 avr-sept, 10h-17h15 oct-mars