Raffia Palm Monument

L'avis de l'auteur Lonely Planet

parc

Des graines de Raphia australis furent plantées ici en 1916 afin d’utiliser les fibres des palmiers pour fabriquer des balais destinés aux prisons ; les fibres se révélèrent trop courtes et l’entreprise fut abandonnée. Toutefois, les palmiers (dont les feuilles sont parmi les plus grandes du règne végétal) prospérèrent et la palmeraie fut classée monument national en 1942. Elle est aussi l’habitat du vautour palmiste (Gypohierax angolensis), l’oiseau de proie le plus rare du pays.

Paramètres des cookies