Gambier

Pourquoi y aller

À peine une tête d’épingle sur la carte de la Polynésie (tout en bas, à droite), loin, très loin de Tahiti… Ce minuscule archipel d’un peu plus d’un millier d’habitants, à 1 700 km de Papeete, est celui de toutes les surprises. Les voiliers tour-du-mondistes qui y font escale et les rares touristes en quête d’insolite qui s’y aventurent n’en reviennent jamais déçus, séduits par l’étonnant patchwork de paysages qui s’étale sous leurs yeux : petites montagnes, forêts de pins, lagon, barrière corallienne, plages de sable blanc ou ocre, îles et îlots – un condensé de la Polynésie, en quelque sorte.
Sur le plan historique et culturel, les Gambier sont tout aussi fascinantes. L’archipel a connu une théocratie catholique au XIXe siècle (dont il subsiste un important patrimoine) et la période des essais nucléaires au XXe siècle, avant que la perliculture ne prenne le relais. C’est dans le lagon de Mangareva que l’on récolte les plus belles perles de Polynésie. L’attachement très fort de la population à sa culture, à ses traditions, à ses danses et à sa langue (le mangarévien, plus proche du maori de Nouvelle-Zélande que du tahitien) renforce encore la singularité de cet archipel.
Seul regret : le coût exorbitant de l’acheminement aérien.

Quand partir

Entre juin et septembre, compte tenu de la latitude, le climat est nettement plus frais que dans le reste de la Polynésie. À cette époque, les températures descendent en dessous de 20°C. Une petite laine s’impose, surtout le soir. La température de l’eau est également plus fraîche à cette saison.

Mis à jour le : 4 juillet 2017

À voir à faire à Tahiti

Autres îles

À l’arrivée des missionnaires, les grandes îles de l’archipel étaient habitées. Aujourd’hui, seuls quelques monuments religieux rappellent cette époque si particulière, où la religion catholique réglait la vie de tous les individus.

  • Motu Tauna

    îlot

    Ce motu, appelé l’“île aux Oiseaux”, est colonisé par des sternes et des noddis.

    Lire la suite
  • Taravai

    île

    Taravai comptait autrefois jusqu’à 2 000 habitants. Aujourd’hui, ne résident plus qu’une...

    Lire la suite
  • Akamaru

    île

    C’est à Akamaru que le père Laval a initialement débarqué. Témoin de cette période, l’église...

    Lire la suite
  • Aukena

    île

    D’autres vestiges datant de l’époque des missionnaires se trouvent sur cette île, notamment la...

    Lire la suite
  • Motu Te Kava

    îlot

    Cet îlot de la barrière de corail possède de belles étendues de sable clair, qui se prêtent très...

    Lire la suite
  • Motu Taraururoa

    îlot

    Comme le motu Te Kava, cet îlot bordé de sable clair est idéal pour un pique-nique.

    Lire la suite

Mangareva

  • Rikitea

    village

    Seule localité de l’île, Rikitea est une petite agglomération verdoyante et paisible, lovée autour...

    Lire la suite
  • Col de Gatavake

    point de vue

    Une autre route bétonnée monte jusqu’au col de Gatavake (un belvédère a été aménagé, à...

    Lire la suite
  • Taku

    hameau

    À l’extrémité nord-est de l’île, on arrive au hameau de Taku, remarquable par sa belle église...

    Lire la suite
  • Pointe Mataihutea

    point de vue

    À hauteur de cette pointe, signalée par un panneau, un belvédère permet d’embrasser du regard la...

    Lire la suite
Paramètres des cookies