Fidji : Sécurité

Désagréments et dangers aux Fidji

Les Fidji sont un lieu très sûr pour les voyageurs. Il suffit juste de faire preuve de bon sens pour passer un bon séjour. Ceci dit, l'archipel n'est pas immunisé contre la criminalité et les touristes en sont de temps à autre la cible. Voici quelques règles à respecter.
À Nadi ou à Suva, ne vous promenez pas à pied le soir, même en groupe. Faites comme les habitants qui prennent un taxi à la nuit tombée.
Les vendeurs d'épée ne sont plus aussi nombreux qu'avant, mais si quelqu'un devient trop collant ou curieux et commence à graver votre nom sur un long bout de bois, passez votre chemin, même si on vous poursuit en vous réclamant de l'argent pour cet objet sans valeur.
Les voyageurs masculins se voient souvent proposer de la marijuana et/ou les services de prostituées.

Femmes seules

La société fidjienne est très patriarcale sans pour autant que les femmes voyageant seules en pâtissent. Sachez toutefois qu'il arrive que les hommes voient l'influence des femmes occidentales comme une menace à leur égard et qu'ils découragent par conséquent leurs épouses de leur parler.
Les femmes seules se font parfois siffler ou dévisager, mais se sentent rarement menacées. Cela n'empêche pas certains hommes de considérer les femmes seules comme des proies idéales. On a recensé des cas de voyageuses s'étant fait harceler ou voler, notamment dans les zones touristiques.
Plus rarement, des femmes seules ont été victimes de harcèlement ou de viol sur des plages et des sentiers forestiers des îles principales. Nous n'avons jamais entendu parler de cas de ce genre sur les petites îles périphériques. En revanche, sur Viti Levu, prenez vos précautions avant de visiter seule un lieu isolé.
En règle générale, les voyageuses trouveront les hommes fidjiens sympathiques et serviables, surtout quand elles voyagent avec un partenaire masculin.

Mis à jour le : 30 mars 2014

Articles récents

Paramètres des cookies