Hôtels et hébergements en Jordanie

Se loger en Jordanie

La Jordanie présente un choix d'hébergements pouvant convenir à la plupart des budgets. Certes, lorsque l'on s'éloigne des grands centres touristiques, les possibilités s'amenuisent. Comme le pays est assez compact, la plupart des sites peuvent se visiter en une journée à partir des grandes villes.
Les tarifs sont au plus haut pendant les deux saisons hautes, de septembre à octobre et de mars à mi-mai. Les week-ends de vacances sont également très chargés dans les stations proches d'Aqaba et celles de la mer Morte.
La forte inflation et l'essor du tourisme contribuent à la montée en flèche des prix. La forte inflation et la hausse des taxes contribuent à la montée en flèche des prix. En conséquence, les tarifs de certains hébergements pourront avoir augmenté d’ici votre passage.
 

Camping et campements bédouins

Pour de nombreux voyageurs, une nuit à la belle étoile – ou au moins sous la tente – est l’un des moments forts d’un séjour en Jordanie. Une solution très courante consiste à passer la nuit dans une tente bédouine traditionnelle en peau de chèvre, dans un campempent du Wadi Rum. Les équipements sont rudimentaires, mais l’expérience restera inoubliable.
Il est possible de camper avec sa propre tente sur quelques sites du sud du pays, notamment dans le désert du Wadi Rum. Il est plus difficile de faire du camping sauvage dans le Nord – notamment parce que les Bédouins sont installés dans les plus beaux endroits et qu’il est très difficile de trouver un lieu isolé pour planter sa tente.
Sachez en outre qu’apporter sa tente pour économiser l’hôtel n’est pas un bon calcul, car le camping est rarement envisageable si l’on n’est pas motorisé. En outre, les chambres bon marché ne manquent pas près des grands sites touristiques du pays.
 
 

Hôtels

Des pensions familiales aux luxueux resorts de la mer Morte, le choix est aussi vaste qu’intéressant ! Il est préférable de réserver en haute saison, surtout dans les stations de la mer Morte, à Jérash et pour les hôtels des catégories moyenne et supérieure d’Aqaba et de Wadi Musa (pour Pétra).
Le petit-déjeuner varie : simple tranche de pain accompagnée d’un morceau de fromage industriel dans les établissements bon marché ; délicieux assortiment de yaourts, d’houmous, de foul (purée de fèves) et d’olives dans les hôtels de catégorie moyenne ; buffets gargantuesques dans les hôtels de catégorie supérieure.
Les adresses affichant la “climatisation” possèdent à la fois des appareils de chauffage et de refroidissement, au moins dans certaines chambres.
 

Petits budgets

On trouve des chambres bon marché dans la majorité des villes. Certaines sont rudimentaires, d’autres plus accueillantes, bien que simples. La plupart sont impeccables.
Dans les villes moins fréquentées, comptez à partir de 15/20 JD pour une simple/double, et 25/35 JD environ pour une chambre un peu plus jolie avec salle de bains privative. Il est possible de négocier les prix, surtout en basse saison. Certains établissements dans la ville basse d’Amman possèdent des dortoirs, mais on en trouve rarement ailleurs. En revanche, la plupart des établissements modestes possèdent des chambres triples (à 3 lits), que l’on peut partager avec d’autres voyageurs afin de réduire les dépenses. En été, certaines adresses acceptent que les visiteurs dorment sur le toit (environ 5 JD/pers). Il n’y a pas d’auberge de jeunesse en Jordanie.
Attention : de nombreux hôtels bon marché, situés au-dessus de boutiques ou de cafés, peuvent être bruyants la nuit. Évitez les chambres sans fenêtre (étouffantes en été) et vérifiez que le chauffage fonctionne en hiver (la saison est glaciale).
Les paiements se font généralement en dinars jordaniens.
 
 

Catégorie moyenne

Les hôtels de cette catégorie présentent le meilleur rapport qualité/prix. En général, ce sont des établissements privés tenus par des familles qui sont fières d’accueillir leurs clients. Les propriétaires constituent une bonne source d’information ; ils sauront vous conseiller pour les moyens de transport et vous indiquer des sites à découvrir ; certains organisent même des circuits. La plupart des hôtels familiaux servent des petits-déjeuners maison, et les hôtes peuvent parfois se joindre à la famille s’ils ont commandé à dîner.
Il existe au minimum un établissement de cette catégorie dans la plupart des villes – ils sont nombreux à Amman, Madaba, Wadi Musa (près de Pétra) et Aqaba. En principe, les chambres possèdent une salle de bains (avec eau chaude), sont chauffées (indispensable en hiver) et sont équipées de la TV (avec parfois des chaînes par satellite), d’un réfrigérateur et du téléphone.
Les prix démarrent à 40/55 JD environ pour une simple/double ; il est parfois possible de négocier, surtout si vous séjournez plusieurs jours. Certains établissements acceptent les cartes bancaires.
 
 

Catégorie supérieure

Boissons de bienvenue, halls en marbre et chambres luxueuses… Cette catégorie, où officient des employés en livrée, est bien représentée à Amman, à Wadi Musa (Pétra) et à Aqaba. La plupart ont une agence de voyages dans leur galerie marchande, où vous pourrez louer une voiture et réserver des chambres d’hôtel pour les prochaines étapes de votre voyage.
Si la majorité des établissements de cette catégorie appartiennent à des chaînes internationales, ils reflètent toujours les caractéristiques du pays, avec un design intérieur arabisant, d’excellents restaurants de cuisine moyen-orientale, des boutiques vendant de beaux objets artisanaux et des librairies disposant d’un choix d’ouvrages (essentiellement en anglais) sur la Jordanie.
Les voyageurs indépendants peuvent souvent négocier un prix sans réservation. En dehors de la haute saison et des vacances (périodes où les réservations sont obligatoires), il est possible de loger dans un hôtel de catégorie supérieure au tarif d’un établissement de catégorie inférieure.
Les grands hôtels appliquent une taxe et un supplément pour le service (26% en tout) ; vérifiez si ces majorations ont été incluses dans le tarif promotionnel. Les principales cartes bancaires sont acceptées.
 

Réserves naturelles

Plusieurs réserves naturelles offrent une gamme variée d’hébergements – camping, bungalows, chambres de luxe en écolodge. Pour obtenir des renseignements et réserver en ligne, rendez-vous sur le site Web de la Royal Society for the Conservation of Nature (RSCN, Société royale pour la protection de la nature ; www.rscn.org.jo). Dans certains secteurs, notamment dans la splendide réserve de biospère de Dana (ouverte de mars à novembre), il est impératif de réserver.
Camper dans ces réserves revient cher. Cela s’adresse aux voyageurs prêts à dépenser plus pour se réveiller au cœur d’une nature sauvage, et qui ont envie d’apporter leur pierre à l’édifice du tourisme responsable que promeut la RSCN (voir le chapitre Environnement, p. 301). On peut aussi réserver via le Wild Jordan Centre (4616523 ; www.rscn.org.jo ; Othman Bin Affan St, ville basse) à Amman.

Resorts

Si vous pouvez vous offrir ne serait-ce qu’une nuit de luxe pendant votre séjour, prévoyez une escale dans l’un des complexes balnéaires de la mer Morte. Ces merveilleux établissements, qui méritent à eux seuls le détour, offrent en outre le meilleur accès qui soit à la mer Morte – où les autres types d’hébergement sont inexistants. Les clients d’un resort peuvent également utiliser les équipements des hôtels voisins, qui proposent de quoi se divertir dans un lieu où il n’y a par ailleurs pas de vie nocturne.
Il existe également des resorts à Aqaba et dans ses environs, où l’on trouve notamment des établissements des chaînes Mövenpick et InterContinental. Avec un accès direct aux eaux calmes de la mer Rouge, de nombreuses piscines, des salles de sport et des restaurants haut de gamme, ils apportent une note chic à la deuxième ville du pays.

Location d’appartements et de maisons

À Amman, les quotidiens en anglais, les tableaux d’affichage des centres culturels et du centre de langues de l’Université de Jordanie, et les annonces dans les cafés des environs de Rainbow Street (notamment au Books@café) sont les meilleurs endroits pour trouver des annonces d’appartements ou de maisons à louer. Consultez également l’adresse suivante : www.expatriates.com/classifieds/amm/housingavailable (en anglais). Si vous pensez résider à Amman pour une période prolongée, promenez-vous à Jebel Amman, à Weibdeh et à Shmeisani, ou entre le 1st Circle et le 5th Circle : des locations sont souvent proposées sur des panneaux affichés dans les résidences ou sur les vitrines des boutiques.
Un appartement meublé dans un bon quartier d’Amman coûte généralement entre 500 et 1 000 JD par mois, un peu moins s’il n’est pas meublé. Un appartement ou une petite maison meublé(e) dans un quartier moins chic revient entre 300 et 500 JD par mois – à ce prix, ne vous attendez pas à ce que tout fonctionne parfaitement. Attention, certains propriétaires insistent pour recevoir 6 mois de loyer d’avance.
 
 
 
 

Mis à jour le : 7 mars 2017
Paramètres des cookies