Turquie : Si vous aimez

Bazars

Les marchands seldjoukides puis ottomans qui parcouraient jadis la route de la Soie marquaient l'étape dans des caravansérails pour traiter leurs affaires. La tradition perdure dans les bazars labyrinthiques, où Turcs et touristes négocient âprement.
  • Grand Bazar, İstanbul Rien de tel pour s'entraîner à marchander que les 4 000 boutiques de cet immense marché couvert.
  • Bazar d'Urfa Avec ses allées étroites et ses cours ombragées, l'endroit évoque la Syrie voisine.
  • Kapalı Çarşı, Bursa Un dédale épargné par le tourisme, qui recèle des échoppes de soieries et de marionnettes du théâtre d'ombre.
  • Marchandage obligatoire L'achat d'un tapis devient une activité amusante et théâtrale, impliquant des visites répétées et la consommation de litres de thé.
  • Bazar aux épices, İstanbul Les loukoums et les pyramides d'épices multicolores de ce bazar ravissent les sens.

Hammams

Le hammam est aussi appelé bain turc, un nom inventé par les Européens qui furent initiés à ce plaisir hédoniste par les Ottomans. Coiffé de coupoles, il s'apparente aux thermes romains et byzantins. On vient ici se faire masser ou simplement se délasser dans une atmo-sphère apaisante.
  • Sefa Hamamı, Antalya À Kaleiçi (vieille ville d'Antalya), entre les maisons ottomanes et le port romain, ce joyau restauré du XIIIe siècle conserve de nombreux éléments seldjoukides.
  • Cağaloğlu Hamamı, İstanbul Le plus beau hammam de la ville, près de Sainte-Sophie, accueille les baigneurs depuis 1741.
  • Massages traditionnels Si les masseurs ont d'ordinaire la main plus douce envers les étrangers, les Turcs ont droit à un traitement plutôt rude et vigoureux.
  • Hammam Sokollu Mehmet Paşa, Edirne On doit au grand architecte Mimar Sinan cette splendeur du XVIe siècle face à la fameuse mosquée aux trois galeries.

Plages

Les amateurs de soleil ont l'embarras du choix lorsqu'il s'agit de lézarder au bord de la « mer couleur de vin » chère à Homère. La Turquie est en effet cernée par la Méditerranée, la mer Égée, la mer Noire et la mer de Marmara, dont les côtes furent le théâtre de maints épisodes de la mythologie grecque.
  • Patara Si l'on venait jadis à Patara pour son temple et son oracle d'Apollon, les vacanciers et les tortues marines ont aujourd'hui une préférence pour ses 20 km de sable blanc.
  • Kabak Un trajet en tracteur par une route escarpée descend jusqu'à ce village au bord de la Méditerranée.
  • Îles de la mer Égée À Bozcaada, un monastère grec domine la plage d'Ayazma, tandis que celles de Gökçeada sont pratiquement désertes.
  • Pamucak Proche de Kuşadası et de Selçuk mais nettement moins développée, cette vaste étendue de sable formée par un estuaire compte parmi les moins fréquentées du sud de la mer Égée.

Musées

Dans un pays marqué par les grandes civilisations, des Hittites aux Ottomans, toute ville qui se respecte abrite un musée traitant de l'histoire locale, qu'il s'agisse d'une poussiéreuse collection d'objets préhistoriques ou d'installations inter-actives dernier cri.
  • İstanbul Des musées comme ceux des Arts turcs et islamiques ne doivent pas occulter des lieux inédits à l'image de Santralİstanbul, dans une ancienne centrale électrique.
  • Musée de la Santé, Edirne Consacré à la médecine ottomane, il occupe un ancien hôpital psychiatrique où les patients étaient traités par la musicothérapie.
  • Musée en plein air de Göreme Des églises et des monastères byzantins creusés dans la roche en Cappadoce.
  • Musée des Civilisations anatoliennes, Ankara Pour mieux connaître les peuples qui prospérèrent et disparurent dans les steppes d'Anatolie.
  • Maisons ottomanes Une reconstitution de la vie quotidienne à l'époque ottomane.

Villes

D'un naturel plutôt chauvin, le Turc dit invariablement de sa ville qu'elle est la plus belle (en çok güzel). Si sur l'ensemble du pays le cadre urbain présente moins d'attrait que les paysages naturels montagneux et côtiers, il existe cependant plusieurs exceptions notables.
  • İstanbul Les habitants de cette mégalopole, capitale de deux empires, ont tendance à la croire encore au centre du monde.
  • İzmir Grand port de la mer Égée, l'ancienne Smyrne fut une cité marchande cosmopolite où règne à présent une atmosphère de villégiature.
  • Antalya La porte d'entrée de la « Riviera turque » allie avec élégance patrimoine architectural et modernité.
  • Edirne Moins touristique, la ville la plus septentrionale de Turquie n'en recèle pas moins de superbes mosquées ottomanes.
  • Antakya Bastion de la culture hellénistique puis du christianisme naissant, l'ancienne Antioche, à la frontière syrienne, trahit une nette influence arabe.

Hôtels de charme

En Turquie, un nombre croissant de maisons ottomanes et grecques, construites respectivement en bois et en pierre, sont converties en petits hôtels indépendants (hôtels-boutique) offrant un séjour personnalisé dans un cadre très attrayant.
  • Cappadoce On peut loger ici à l'intérieur d'une cheminée de fée en profitant du luxe d'un hammam creusé dans la roche.
  • Alaçatı Ce village égéen abrite une centaine de maisons d'hôte grecques en pierre, de même qu'un entrepôt d'huile d'olive et des moulins à vent.
  • Asude Konak, Gaziantep Dans le sud-est sauvage de l'Anatolie, cette demeure du XIXe siècle a une belle cour où l'on peut dîner.
  • Anatolie centrale À Safranbolu et Amasya, les habitations ottomanes sur pilotis, transformées en hôtels, s'inscrivent dans un paysage rocheux avec, pour la seconde, les tombeaux des rois du Pont.
  • Kaleiçi Une poignée d'hôtels-boutique ajoutent un cachet supplémentaire au vieux quartier romain et ottoman d'Antalya.

Histoire

La Turquie peut s'enorgueillir d'une histoire riche, dont témoignent la profusion de mosquées, palais, sites antiques et musées. Il suffit de flâner dans un bazar pour s'imprégner de l'atmosphère des marchés de la route de la Soie.
  • İstanbul On retrouve les traces de cette ancienne capitale impériale dans le quartier de Sultanahmet, qui entoure le palais de Topkapı, Sainte-Sophie et la Mosquée bleue.
  • Détroit des Dardanelles D'un côté se trouvent les mythiques ruines de Troie, de l'autre la péninsule de Gallipoli, théâtre de la bataille des Dardanelles durant la Première Guerre mondiale.
  • Nord de côte égéenne Les descendants des nomades turkmènes et des personnes déplacées lors des échanges de population avec la Grèce incarnent une page vivante de l'histoire de la Turquie.
  • Christianisme Les monastères byzantins de Cappadoce et les églises médiévales des vallées géorgiennes rappellent que le pays fut chrétien avant d'être musulman.

Vestiges

Les nombreux sites archéologiques éveillent la curiosité des touristes. Qu'elles trônent en plein centre-ville ou au sommet d'une falaise à pic, ces reliques du passé captivent l'imagination.
  • Éphèse La cité antique la mieux préservée de l'est de la Méditerranée.
  • Pergamum La cité antique d'Asclépiéion, sanctuaire du dieu de la Médecine, possède un amphithéâtre à flanc de colline.
  • Ruines arméniennes L'est de l'Anatolie abrite l'église de la Sainte-Croix (Xe siècle) à Akdamar, une île du lac de Van, et les vestiges d'Ani, ancienne capitale d'Arménie.
  • Kekova Une cité byzantine et des tombes lyciennes immergées au fond de la Méditerranée.
  • Sites méconnus Aux quatre coins du pays se cachent des ruines rarement visitées, envahies par la végétation.
  • Nemrut Dağı Au sommet de l'austère mont Nemrut se détachent les têtes des statues monumentales érigées par le roi Mithridate Ier avant la période romaine.

Activités sportives

Dotée d'un relief alternant montagnes, steppes et plages, la Turquie se prête à merveille aux activités de plein air, de la balade familiale aux sports extrêmes. Et après l'effort, le thé et les douceurs locales apportent un réconfort bien mérité.
  • Randonnée Escapade d'un jour en Cappadoce ou plus de 500 km de sentiers le long du littoral méditerranéen.
  • Plongée Nager au milieu des amphores ou découvrir au large de Gallipoli l'épave d'un navire de la Première Guerre mondiale.
  • Sports aquatiques Planche à voile, kiteboard, canoë et ski nautique se pratiquent allègrement sur les côtes de la mer Égée et de la Méditerranée.
  • Sports d'aventure L'est de l'Anatolie permet des activités sportives comme le rafting et la marche en montagne.
  • Canyoning Longue de 18 km, la gorge de Saklıkent, proche de Fethiye, est un haut lieu du canyoning.
  • Ski La Turquie compte des stations de sports d'hiver, en particulier à Erciyes Dağı et Uludağ.

Paysages

À cheval entre les continents européen et asiatique, la Turquie est une succession de paysages enchanteurs, ponctués de sites antiques et de villages.
  • Cappadoce C'est à pied ou à cheval qu'on apprécie le mieux les cheminées de fée et les vallées de tuf.
  • Nord-Est de l'Anatolie Un environnement accidenté dominé par le mont Ararat (5 137 m), point culminant du pays.
  • D'Amasra à Sinop En voiture entre plages et collines verdoyantes de la mer Noire.
  • Behramkale Ce village haut perché dévoile une vue sublime sur la côte égéenne.
  • Lac de Van Un lac cerné de montagnes enneigées.
  • Presqu'île de Bozburun Une côte méditerranéenne sauvage émaillée de criques et de pinèdes.
  • Nemrut Dağı Un pic où des têtes de pierre géantes contemplent la chaîne de l'Anti-Taurus.
  • Parc national Ala Dağlar Des cascades qui dévalent les falaises calcaires des monts du Taurus.

Cuisine

Le caractère hédoniste des Turcs se manifeste à travers la cuisine de la rue comme celle des grands restaurants. Chaque région possède ses spécialités, qu'on peut déguster dans des établissements pleins de cachet. Les lieux où on peut trinquer dans un cadre agréable abondent également.
  • Balıkçı L'association des pêcheurs d'Ayvalık gère l'une des meilleures tables de la côte égéenne.
  • Cihangir Artistes et jeunes à dreadlocks se détendent devant les bars et cafés de ce quartier à la mode d'İstanbul.
  • Doyuranlar Gözleme Dans la péninsule de Gallipoli, un restaurant familial alliant plats maison et atmosphère bucolique.
  • Ziggy's Baptisé d'après la chanson homonyme de David Bowie, le restaurant chic d'Ürgüp jouit d'une vue fabuleuse sur le paysage lunaire de la Cappadoce.
  • Ouest de la côte méditerranéenne Rien de tel qu'un verre au bord de la mer au terme d'une chaude journée. Ölüdeniz et Patara, entre autres, ont des bars plaisants.
Mis à jour le : 1 août 2014
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Turquie

Paramètres des cookies