Suisse

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Suisse
  4. Les Incontournables

Suisse : Les Incontournables

Zurich

Puissante métropole financière et culturelle et chef-lieu du canton le plus peuplé de Suisse, Zurich a fait connaître au monde en 1916 l'éclatante créativité dont elle était capable, avec la naissance du mouvement dada au cabaret Voltaire. À la même époque, la ville était choisie comme lieu de résidence par deux hôtes de personnalités très différentes : Lénine et Trotski. Aujourd'hui Zurich est davantage célèbre pour ses banques, son marché de l'or et ses galeries d'art : rien n'égale l'habileté avec laquelle elle conjugue considérations esthétiques et raison financière.
La ville est située à quelque 400 m d'altitude, sur les rives de la Limmat à l'extrémité nord du lac qui porte son nom. Les rues piétonnes de la vieille ville abritent la plupart des sites historiques. Ses venelles sinueuses cachent des demeures des XVIe et XVIIe siècles, les hôtels des corporations, des cours ainsi que des places ornées de très nombreuses fontaines (1 030 pour être précis).
L'élégante Bahnhofstrasse fut construite à l'emplacement des remparts de la ville, détruits il y a 150 ans. Le long de cette avenue ombragée se succèdent les commerces de luxe et les banques. Le clocher du XIIIe siècle de l'église Saint-Pierre se flatte d'arborer la plus grande horloge d'Europe. Dans la Fraumünster voisine, le chœur est décoré de vitraux créés en 1970 par Marc Chagall, alors qu'il avait atteint l'âge vénérable de 83 ans.
Le Musée des beaux-arts présente une vaste collection permanente, qui représente les principaux courants artistiques, de la Renaissance à nos jours. L'art religieux du XVe siècle y côtoie ainsi Monet, Manet et Man Ray. Le Musée national suisse, aménagé dans un château au nord du centre-ville, retrace l'histoire de la nation et offre une intéressante section consacrée à l'enluminure au Moyen Âge. Après avoir étanché sa soif de culture, le visiteur peut effectuer d'agréables promenades sur les rives du lac de Zurich où sont aménagés des aires de pique-nique, des solariums et des lieux de baignade.
Les auberges de jeunesse sont installées dans le centre-ville et il existe quelques hôtels bon marché sur la rive est de la Limmat. L'été, il est conseillé de réserver à l'avance car les chambres sont parfois prises d'assaut. La vie nocturne s'articule autour de la Niederdorfstrasse, le quartier chaud de la ville. Le dimanche matin, il n'est pas rare, à l'heure où les fêtards rentrent chez eux, d'y croiser de fervents paroissiens venus chanter des cantiques à qui veut bien les entendre.

Genève

Confortablement campée sur les rives du lac Léman, Genève est non seulement la ville propre, sûre et ordonnée que l'on sait, mais surtout une grande cité internationale où plus de 200 organisations mondiales ont établi leur siège. Pratiquement tous les problèmes auxquels le monde est confronté, de la prolifération nucléaire à la purification ethnique, ont été abordés autour des tables de négociation de cette capitale de la diplomatie.
Plus intéressante et animée que ne le laisse supposer la première impression, Genève bénéficie d'un cadre splendide, offrant la possibilité de superbes promenades autour du lac et d'excursions en bateau ; mais on peut aussi prendre le téléphérique jusqu'au sommet du mont Salève pour jouir d'un impressionnant panorama. La vieille ville, située sur la rive sud du Rhône, est dominée par la cathédrale Saint-Pierre dont l'architecture mêle les styles roman et gothique. L'intérieur austère de ce monument fait écho aux enseignements de Jean Calvin, qui y prêcha de 1536 à 1564. Non loin, la place du Bourg-de-Four est un ancien forum romain devenu au Moyen Âge une place de marché ; son destin semble la vouer aujourd'hui à se spécialiser dans le commerce pour touristes.
Les amateurs de culture apprécieront l'importante collection du Musée d'art et d'histoire qui comprend des peintures, des sculptures, des armes et une section d'archéologie. Le Petit Palais présente par ailleurs une belle collection d'art moderne. Les documents multimédias du Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge offrent, quant à eux, un douloureux panorama des atrocités perpétrées par l'homme au cours de son histoire récente. Parmi d'autres musées, on peut citer le charmant Musée des instruments de musique anciens, le Musée de l'horlogerie et le Musée Voltaire.
La vie nocturne à Genève est relativement animée mais coûteuse. La présence des diplomates, des fonctionnaires internationaux et des banquiers n'est en effet pas sans incidence sur le niveau de vie. On trouve néanmoins quelques auberges de jeunesse et des hôtels bon marché de part et d'autre du Rhône. Les restaurants les plus modestes sont regroupés aux abords de l'université ainsi qu'au nord et à l'ouest de la gare de Cornavin.

Lucerne

Pittoresque station touristique, Lucerne est idéalement située au cœur de ce que beaucoup considèrent comme la "vraie" Suisse, une région historique aux allures de carte postale : montagnes escarpées, lacs, villages alpins et prairies tapissées d'edelweiss où paissent des vaches paisibles. Établie sur la Reuss, à l'extrémité ouest du lac des Quatre-Cantons, la ville offre un excellent point de départ pour les excursions.
Sur la rive nord de la Reuss, le vieux centre-ville abrite des édifices du XVe siècle aux façades ornées de fresques, neuf tours, un hôtel de ville du XVIIe siècle et deux magnifiques ponts couverts en bois. Au nord-est se dresse le monument du lion sculpté dans la roche en 1820 en hommage aux soldats suisses morts durant la Révolution française. À proximité de là, les marmites de géants du fascinant Gletschergarten (jardin des glaciers) attestent la présence, il y a 20 millions d'années, d'une plage subtropicale bordée de palmiers.
Le Musée des transports présente des trains, des avions et des automobiles ainsi qu'un Suissorama, film de 20 min projeté sur un écran de 360° et destiné à faire découvrir les sites du pays comme si on les parcourait en avion, en bateau, en voiture et à pied. On peut louer des engins nautiques à pédales, des barques et des kayaks sur la Reuss et le lac des Quatre-Cantons. De très jolis marchés de fruits et de légumes prennent place sur les quais de la rivière.

La région de la Jungfrau

Le massif de la Jungfrau, au sud d'Interlaken, offre un cadre montagneux spectaculaire. Les trois sommets avoisinant les 4 000 m – la Jungfrau, le Mönch et l'Eiger – dominent cette région parcourue de téléphériques, de funiculaires, de trains à crémaillère et de sentiers de randonnée, tous destinés à offrir au voyageur des panoramas absolument vertigineux. Grindelwald, capitale touristique très prisée des skieurs et des randonneurs, réunit les jodleurs en juillet pour un grand festival.

Le château de Chillon

La forteresse de Chillon reçoit plus de visiteurs que tous les autres édifices historiques de la Suisse. Occupant un site remarquable au bord du lac Léman, le château a enflammé l'imagination du public après la publication par lord Byron du Captif de Chillon, poème consacré au prisonnier Bonivard, un disciple de la Réforme qui, au XVIe siècle, fut enchaîné pendant 4 ans au cinquième pilier du donjon. Le poète a d'ailleurs gravé son nom sur le troisième pilier. L'édifice, qui date du XIe siècle mais a connu ultérieurement d'importantes modifications et divers agrandissements, est toujours en excellent état. Vous pouvez consacrer une après-midi à la visite de la tour, des cours, du donjon et des nombreuses salles remplies d'armes, d'ustensiles, de fresques et de mobilier. Le site est accessible à pied depuis Montreux, grande station de la Riviera suisse.

Les châteaux de l'Oberland bernois

Les passionnés de châteaux se rendront dans la région du lac de Thoune, au sud de Berne. Dans la ville même de Thoune, on peut visiter le Schloss Thun qui date du XIIe siècle et se dresse sur la colline. Il abrite un beau musée historique et, du haut des quatre tours qui flanquent son donjon roman, il offre une vue superbe sur les environs. L'un des plus beaux châteaux de la région, le Schloss Oberhofen, datant du XIIIe siècle, a appartenu à la famille Habsbourg. Outre une belle collection de meubles, de portraits et d'armes, il possède un curieux salon turc. Son parc paysager, aménagé au XIXe siècle, offre d'agréables promenades. Fascinant mélange de styles Renaissance et Art nouveau, le Schloss Hunegg, dans la ville voisine d'Hilterfingen, fut construit dans les années 1860 et rénové en 1900. Il possède une surprenante salle de bains à deux niveaux, dotée d'une baignoire nickelée. Il est possible de visiter les trois sites en effectuant une excursion d'une journée en bateau.

Zermatt

Prestigieuse station de sports d'hiver installée au pied du célèbre Cervin, qui culmine à 4 478 m, Zermatt abrite le plus grand centre d'alpinisme européen. Sur ses 230 km de pistes, les skieurs trouvent des conditions d'enneigement excellentes quasiment toute l'année. Les moins sportifs y viennent simplement pour profiter du paysage grandiose. Afin de bénéficier du meilleur point de vue sur le Cervin et les sommets environnants, empruntez le petit train à crémaillère jusqu'à Gornergrat. Il est très facile de visiter Zermatt à pied (la ville est interdite aux voitures). Au-delà de l'église, l'Hinter Dorf regroupe d'anciens chalets valaisans plus ou moins délabrés. La visite du cimetière donnera à réfléchir aux alpinistes en herbe car les tombes témoignent des multiples et fatales tentatives d'ascension du Cervin et du mont Rose.

Ascona

En raison de son altitude modérément élevée, le canton du Tessin, situé au sud des Alpes, jouit d'un climat méditerranéen qui lui donne un singulier parfum d'Italie. Le village d'Ascona, établi sur les rives du lac Majeur, est un centre artistique régional, et ses ruelles abritent quantités de galeries d'art et de boutiques d'artisanat. La communauté d'artistes et d'intellectuels qui vit là a embrassé le mouvement du "retour à la nature" au début du XXe siècle. Au Museo comunale d'arte moderna sont présentées des toiles de peintres ayant un lien avec le bourg, notamment Paul Klee, Hans Arp, Ben Nicholson et Alexej Jawlensky.

Estavayer-le-Lac

Située sur la rive du lac de Neuchâtel, Estavayer-le-Lac a su préserver son patrimoine de cité médiévale tout en proposant aux visiteurs un large éventail de sports aquatiques. La principale curiosité du lieu est néanmoins une collection de grenouilles naturalisées, vieille de 130 ans, que l'on peut observer dans les vitrines du Musée régional. On doit cette œuvre naturaliste à un certain François Perrier, militaire excentrique du XIXe siècle qui, non content de naturaliser les grenouilles, s'est également amusé à les mettre en scène dans des décors illustrant différentes activités humaines : faire la cour, étudier, jouer, etc. Quant à ce que voulait nous dire cet " artiste " atypique sur la condition humaine, mystère !

Les Franches Montagnes

Peu fréquentées par les touristes, les Franches Montagnes forment au cœur du Jura une jolie région de pâturages et de bois, que le visiteur découvrira à son rythme grâce à 1 500 km de sentiers de randonnée et à 200 km de pistes de ski de fond. Le sport équestre y est également très populaire, car les chevaux de la contrée sont renommés pour leur tempérament paisible et leurs bonnes dispositions. Le chef-lieu, Saignelégier, accueille un marché-concours hippique au mois d'août.

Mis à jour le : 1 août 2014

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide tout en couleurs illustré par des centaines de photos pour découvrir le meilleur de la Suisse

Paramètres des cookies