Suisse : Culture

Langue

Tenant compte de ses différentes composantes ethniques, la Suisse se reconnaît trois langues officielles. Environ 66% de la population parlent allemand, 18% français et 10% italien. Le romanche, quatrième langue nationale, n'est parlé que par 1% de la population, principalement dans les Grisons. Dérivé du latin, cet idiome a survécu dans l'isolement des vallées montagneuses.

Nourriture

Sur le plan culinaire, on ne peut guère parler de cuisine nationale, car la Suisse emprunte la plupart de ses spécialités à la gastronomie française ou allemande. Le fromage occupe cependant une place de choix sur la table helvétique. Véritable institution, la fondue traditionnelle est faite d'un mélange d'emmental, de gruyère et de vin blanc, le tout cuit dans un caquelon aillé. Sont également typiques la viande séchée des Grisons et le rösti (galette de pommes de terre râpées rissolée à la poêle), plat national de la Suisse allemande. Le menu présenté dans les restaurants comprend souvent du poisson de lac tel que le perche et la truite. N'oublions pas, enfin, le très réputé chocolat suisse, objet de gourmandise internationale.

Religion

35% des Suisses sont protestants et 42% catholiques romains. Cette répartition varie selon la ville et le canton. Berne, Zürich et Neuchâtel sont des hauts lieux du protestantisme tandis que Fribourg, Lucerne et le Valais sont traditionnellement catholiques.

Arts

La Suisse a été le lieu de résidence ou d'exil de nombreux auteurs et artistes étrangers, tels Erasme, Voltaire, Byron, Shelley, James Joyce ou Charlie Chaplin. Les auteurs suisses, parce qu'ils écrivent en langue allemande, italienne ou française, sont souvent considérés à tort comme des écrivains de ces nationalités. Originaire de Genève, Jean-Jacques Rousseau a joué un rôle fondamental au XVIIIe siècle dans le développement des idées démocratiques. Au XXe siècle, les recherches menées à Zurich par Carl Gustav Jung ont amplement contribué à l'élaboration des théories psychanalytiques modernes. Écrivain allemand naturalisé suisse, Hermann Hesse est ce que l'on peut appeler un auteur-culte : à la grande époque du mouvement hippie, tous les voyageurs occidentaux en partance pour l'Inde emportaient un exemplaire de son Siddartha dans leur sac à dos. Dramaturge exigeant influencé par Brecht, Max Frisch a connu un grand succès avec un roman, Homo Faber, publié en 1957 et adapté au cinéma en 1991 par Volker Schlöndorff sous le titre Le Voyageur. Citons enfin Albert Cohen, auteur notamment de Belle du seigneur (1968), à la fois roman d'amour et virulente satire sociale.
Certains créateurs suisses, enfin, ont quitté leur pays pour exercer leur art à l'étranger ; tel fut le cas de Charles-Édouard Jeanneret, dit Le Corbusier, de Paul Klee, d'Alberto Giacometti et de Jean-Luc Godard, pour n'en citer que quelques-uns.

Mis à jour le : 11 novembre 2012
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide tout en couleurs illustré par des centaines de photos pour découvrir le meilleur de la Suisse

Paramètres des cookies