Kungsholmen

Longtemps sous-estimée, et négligée par les visiteurs, l’île de Kungsholmen accède enfin à la renommée qu’elle mérite. Ce quartier résidentiel, paisible, recèle en effet d’excellents restaurants, des parcs agréables en famille et une promenade plantée au bord de l’eau. Et c’est ici que se trouve l’un des édifices les plus importants de Stockholm, par son architecture et sa fonction : le Stadshuset (hôtel de ville).
Explorer
Philip Game / Getty Images ©

L’essentiel en un jour

MFaites le plein d’énergie pour la journée en petit-déjeunant chez Vurma, chaleureux bistrot de quartier plébiscité par les habitants. Vous voilà ravigoté pour une bonne balade au bord de l’eau jusqu’au Stadshuset, dont la visite complète est chaudement recommandée (ne manquez pas la tour).
RÀ la mi-journée, prenez le temps de musarder autour de Scheelegatan et Hantverkargatan pour dénicher le restaurant qui vous inspire le plus : le choix ne manque pas, en particulier en matière de cuisines du monde. Au passage, vous ne résisterez pas à l'envie de faire un peu de shopping.
NPour une promenade digestive, suivez Norr Mälarstrand, au bord de l’eau, aussi loin qu’il vous plaira. En revenant sur vos pas et vers la ville, vous pourrez faire halte pour un apéro tranquille et un agréable dîner dans le cadre ultra-convivial du Mälarpaviljongen, adorable restaurant flottant.

À ne pas manquer

La tour

Ce beffroi de 106 m domine l’édifice de sa flèche d’or qui brandit les trois couronnes, symbole héraldique de la Suède royale. On n’y entre que dans le cadre des visites guidées : celles en français ont lieu trois fois par jour de 10h30 à 13h30, uniquement l’été. Des visites en anglais ont lieu régulièrement en été, moins fréquemment le reste de l’année. L’occasion d’admirer un panorama magnifique – et de se muscler un peu les cuisses !

La Salle dorée

Au centre du Stadshuset se niche l’étincelante Gyllene Salen, dont les fascinantes mosaïques, composées de 19 millions de feuilles d’or, sont l’œuvre d’Einar Forseth (1892-1988). C’est dans ce cadre opulent que se tient le banquet qui suit la remise des prix Nobel.

La fresque du prince

Le prince Eugène, artiste reconnu et généreux mécène, fit don de la fresque qu’il réalisa lui-même représentant la vue sur le lac depuis la salle d’apparat aujourd’hui appelée “galerie du Prince” : dans un saisissant effet de miroirs, la Cité sur l’eau fait ainsi face au vrai panorama peint par le souverain.

Stadshusparken

Ne boudez pas le parc qui flanque le Stadshuset : beau en toutes saisons, il offre aussi de jolis points de vue sur l’eau et, au-delà, sur Riddarholmen. Deux statues de Carl Eldh en gardent les marches, tandis que l’Engelbrekt, combattant de la liberté de Christian Eriksson trône sur une colonne dans un angle du parc. Si la météo s’y prête, faites comme les Stockholmois : piquez une tête dans le lac et dorez-vous au soleil.

Mis à jour le : 1 février 2017
Paramètres des cookies