Slovaquie : Culture

Coutumes

La Slovaquie possède un patrimoine folklorique extrêmement riche. Chants, contes, costumes, proverbes ou coutumes sont ancrés dans la vie de tous les jours, comme à Zajezova, un petit village connu dans tout le pays, pour sa pratique du troc à partir d'une unité d'échange appelée « hérisson ». Dans un registre plus festif, la tradition de la Morena célèbre la fin du Carnaval - la veille du dimanche des Rameaux ou celui d'avant, appelé « dimanche de mort » - et la fin de l'hiver. La Morena est un mannequin de paille habillé d'une jupe et d'un fichu, et dont le visage est peint en noir. Elle représente le mauvais esprit hivernal, vecteur de famine, de maladie et de mort. Elle est portée par de joyeux cortèges de jeunes filles hors des villages, puis jetée dans la rivière la plus proche ou brûlée. Vient alors la célébration de la Letecko, le bâton qui portait la Morena. On l'orne alors de rubans multicolores et d'œufs décorés, symbolisant le renouveau de la nature et de ses bienfaits.

Langue

L'un des piliers de l'identité slovaque est la langue nationale. En tant qu'étranger, on vous pardonnera de confondre tchèque et slovaque, mais faites l'effort de parler quelques mots de slovaque. L'anglais est peu répandu, sauf dans les zones touristiques. L'allemand vous sera d'une plus grande utilité.

Nourriture

Les spécialités culinaires sont celles de l'Europe centrale, et font largement appel à la viande, aux boulettes de pâte, aux pommes de terre ou au riz accompagnés de beaucoup de sauce, ainsi qu'aux légumes cuits ou à la choucroute. Les plats sont agrémentés de cumin, de bacon et de beaucoup de sel. Le menu du soir ne comprend généralement qu'un plat froid. Les végétariens ne seront pas à la fête, et devront se contenter de fromage frit, d'omelettes et de pommes de terre. Les Slovaques sont amateurs de vin plus que de bière - le vignoble du Tokay, près de la frontière hongroise, a bonne réputation.

Religion

La pratique religieuse est forte dans ce pays attaché à ses traditions. Les catholiques sont majoritaires, mais il existe plusieurs importantes communautés protestantes. Dans l'est du pays, on dénombre des catholiques grecs et des orthodoxes. Après la guerre, la plupart des survivants de l'holocauste se sont installés en Israël. Les gitans de Slovaquie ont échappé à l'extermination mais la plupart sont partis s'installer en République tchèque. Comme partout ailleurs en Europe de l'Est, ils sont en butte à l'hostilité de la population.

Arts

Le réveil national slovaque s'est notamment traduit par la création d'une littérature spécifiquement slovaque, sous l'impulsion du nationaliste L'udovít Stúr. S'y ajoute la contribution du poète Pavol O Hviezdoslav, dont les œuvres ont été traduites en plusieurs langues. Dans le domaine de l'architecture, signalons l'église gothique Saint Jacques à Levoca et les magnifiques édifices de la Renaissance à Bardjov. Les instruments traditionnels comprennent le fujara (une flûte de 2 m de long), la gajdy (cornemuse) et la konkovka (une flute de berger, stridente).

Mis à jour le : 27 novembre 2012
Vizeat

Articles récents

Paramètres des cookies