Roumanie

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Roumanie
  4. Crişana et Banat

Crişana et Banat

Pourquoi y aller

L’ouest de la Roumanie, lié géographiquement et culturellement à la Hongrie et à la Serbie voisines, et historiquement à l’Empire austro-hongrois, possède une diversité de populations absente dans la majeure partie du pays. Timişoara, la capitale régionale, est réputée pour sa beauté et son animation. Historiquement, on se souviendra qu’elle fut la première ville du monde à se doter d’un éclairage public électrique (1884) et, surtout, que c’est ici que débuta le soulèvement contre le dictateur Nicolae Ceauşescu en 1989 – d’où son surnom de “première ville libre”.
Les trois villes principales de la région, Timişoara, Oradea et Arad, offrent toutes de superbes exemples d’architecture Art nouveau (ou Sécession) – de plus en plus de bâtiments bénéficient d’une rénovation. En dehors de ces centres urbains, on découvrira aussi la station thermale de Băile Felix et la façade occidentale des monts Apuseni. Sillonnés par de nombreux sentiers de randonnée et ponctués de magnifiques grottes, ces monts méritent d’être découverts.

Quand partir

timisoara-cc

À ne pas manquer

  1. La captivante leçon d’histoire roumaine du musée de la Révolution de 1989, à Timişoara
  2. Les impressionnants monuments Art nouveau d’Oradea, rénovés peu à peu
  3. Une soirée à l’Opéra, un dîner dans un bon restaurant, puis un dernier verre sur la Piaţa Victoriei ou la Piaţa Unirii à Timişoara
  4. Les stalactites et stalagmites de la grotte des Ours, un admirable univers calcaire souterrain
  5. Une randonnée ou le simple panorama du flanc occidental des monts Apuseni
  6. Les eaux thermales de la station de Băile Felix
Mis à jour le : 21 mai 2019

À voir à faire en Roumanie

Banat Timişoara Quartier de la Piaţa Unirii

La place de l’Union est la plus pittoresque de Timişoara ; sur les flancs est et ouest, la cathédrale catholique et l’église orthodoxe serbe se font face.

  • Musée de la Révolution de 1989

    musée

    L’exposition, en constante évolution, offre une source de renseignements inestimable sur la...

    Lire la suite
  • Église orthodoxe serbe

    église

    Bordant la Piaţa Unirii, l’église orthodoxe serbe a été construite à peu près en même temps que...

    Lire la suite
  • Synagogue de la Citadelle

    synagogue

    Cet édifice fut érigé en 1865 par l’architecte viennois Ignatz Schuhmann. La synagogue était...

    Lire la suite
  • Musée d’Art

    musée

    Ce musée réunit une belle collection de peintures et d’autres œuvres d’art historiques ou...

    Lire la suite
  • Citadelle de Timişoara

    forteresse

    Située à quelques rues à l’est de la Piaţa Unirii, par la Str Palanca, cette citadelle...

    Lire la suite

CriŞana Oradea

Le meilleur moyen de voir la ville consiste à arpenter la Calea Republicii, bordée de joyaux architecturaux, puis de traverser la rivière jusqu’à la superbe Piaţa Unirii.

  • Citadelle d’Oradea

    forteresse

    Cette citadelle, érigée aux XVe et XVIe siècles, joua un rôle clé dans les conflits entre les...

    Lire la suite
  • Sirul Canonicilor

    architecture

    À l’est de la cathédrale catholique, les 57 arcades de style baroque furent construites entre 1750...

    Lire la suite
  • Maison Darvas-La Roche

    musée

    Cette charmante demeure bourgeoise Sécession (1912), œuvre des frères József et László Vágó,...

    Lire la suite
  • Tour de l’hôtel de ville

    tour

    Haute de 50 m, cette tour, désormais ouverte au public, comprend 4 niveaux principaux, dont trois...

    Lire la suite
  • Cathédrale catholique

    église

    À 2 km au nord du centre, cette cathédrale, érigée entre 1752 et 1780, est la plus grande église...

    Lire la suite
  • Synagogue orthodoxe

    synagogue

    Édifiée en 1890, la synagogue orthodoxe d’Oradea était à la veille de la Seconde Guerre mondiale...

    Lire la suite
  • Synagogue de Sion (Neolog)

    synagogue

    Représentante de la branche réformée du judaïsme (et non orthodoxe), cette synagogue datant de 1878...

    Lire la suite

Banat Timişoara Piaţa Libertăţii et ses environs

Entre la Piaţa Unirii et la Piaţa Victoriei, la place de la Liberté, ombragée, s’étend au cœur de la ville. On y trouve plusieurs édifices anciens et monuments intéressants, comme l’ancien hôtel de ville.

  • Statue de saint Jean Népomucène et de la Vierge Marie

    monument

    Au centre de la Piaţa Libertăţii, cette statue fut réalisée en 1756 à Vienne et apportée en...

    Lire la suite

Banat Timişoara Piaţa Victoriei et ses environs

La vaste place de la Victoire est une magnifique zone piétonne verdoyante, agrémentée de fontaines centrales et bordée de boutiques et de cafés. L’extrémité nord est marquée par le Théâtre national et Opéra, du XVIIIe siècle , où des milliers de manifestants se rassemblèrent le 16 décembre 1989. Sur la façade de l’Opéra, on peut lire : “Toi qui passes devant cet édifice, accorde une pensée à la Roumanie libre.” Vers le centre, la colonne de Romulus et Remus est une réplique de l’originale, offerte par Rome en 1906 en mémoire des origines latines de la Roumanie.

  • Cathédrale orthodoxe

    église

    Cette cathédrale orthodoxe, érigée entre 1936 et 1946, est unique par son architecture d’influence...

    Lire la suite
  • Musée d’Histoire du Banat

    musée

    Ce musée, à l’intérieur du château des Huniades, date du XIVe siècle et de l’époque du roi...

    Lire la suite

CriŞana Băile Felix

  • Strand Felix

    complexe aquatique

    Le plus grand et le plus populaire des 2 complexes aquatiques de Băile Felix, au sud de la Str Apollo,...

    Lire la suite
  • Strand Apollo

    complexe aquatique

    À l’extrême nord de Băile Felix, plus petit et plus calme que le Strand Felix. Entrée en face de...

    Lire la suite

Banat Timişoara Sud du centre

Le canal Bega se trouve au sud de la Piaţa Victoriei. Si ses rives sont par endroits peu reluisantes, les parcs qui s’étendent de part et d’autre se prêtent agréablement à la promenade.

  • Église réformée Tőkés

    église

    C’est à l’église réformée Tőkés, où le pasteur Tőkés fit la critique de Ceauşescu, que...

    Lire la suite
  • Musée du Consommateur communiste

    musée

    Regroupant dans trois salles et un hall quantité de biens de consommation produits en Roumanie avant...

    Lire la suite

CriŞana Arad

  • Hôtel de ville

    monument historique

    L’hôtel de ville néoclassique, en U, est le bâtiment le plus impressionnant d’Arad. Haute de...

    Lire la suite
  • Musée d’Archéologie et d’Histoire

    musée

    Installé dans le palais de la Culture, ce modeste musée est une bonne introduction pour quiconque...

    Lire la suite
  • Synagogue

    synagogue

    La synagogue d’Arad se dresse au sud-ouest de la Piaţa Avram Iancu. Érigée entre 1827 et 1834 dans...

    Lire la suite
  • Citadelle Neolog

    forteresse

    La forteresse d’Arad, en forme d’étoile, fut construite sur ordre de l’impératrice...

    Lire la suite
  • Parc de la Réconciliation

    monument

    Ce parc, à trois pâtés de maisons à l’ouest de la Piaţa Avram Iancu, renferme deux étonnantes...

    Lire la suite

Banat Timişoara Nord du centre

  • Village-Musée du Banat

    musée

    Plus de 30 maisons paysannes traditionnelles du XIXe siècle sont réunies dans cette exposition en...

    Lire la suite
Paramètres des cookies