Pays-Bas

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Pays-Bas
  4. Comment circuler

Pays-Bas : Comment circuler

Il est très facile de se déplacer aux Pays-Bas. Les villes et les sites principaux ne nécessitent pas de voitures car le réseau de trains et de bus quadrille le pays. Sinon, pour faire comme les Néerlandais, mettez-vous au vélo.

Avion

La taille réduite du pays (le plus long trajet en train, entre Groningue et Maastricht, dure 4 heures 30) explique l’absence de vols intérieurs.

Bateau

Ferry

Des bateaux relient le continent aux cinq îles des Wadden. D’autres sillonnent fréquemment toute l’année l’Escaut occidental (Westerschelde) dans le sud de la Zélande assurant une liaison pour les passagers entre le sud-ouest des Pays-Bas et la Belgique. Ces bateaux prisés des voyageurs utilisant le port de ZeebrugeIl circulent fréquemment toute l’année. Le très efficace et rapide Waterbus (tél. 0900-899 8998;www.waterbus.nl; forfaitjournalieradulte/enfant 11/6,75€) relie Rotterdam à Dordrecht ainsi qu’aux destinations touristiques de Kinderdijk et du parc national de Biesbosch. Les bateaux partent de Willemskade toutes les demi-heures. Beaucoup de petites compagnies proposent d’autres trajets sur la myriade de canaux et de voies d’eau du pays.

Location

La location de bateau constitue un moyen prisé de découvrir les cours d’eau, les lacs et les mers intérieures. On en trouve de toutes les formes, de toutes les tailles et pour tous les budgets, du canoë au bateau à moteur, du modeste voilier à d’anciens grands sloops. Des centaines d’agences existent dans tout le pays.

Bus

Les bus couvrent plutôt les trajets régionaux que les longues distances pour lesquelles le train est plus adapté. Ils assurent un service vital, surtout dans certaines régions du Nord et de l’Est, peu ou pas desservies par le train. Le zonage régit les tarifs. Il est toujours possible d’acheter un ticket à bord (2,70 € à 5 € pour de courtes distances) quoique la plupart des voyageurs paient avec une OV-chipkaart.
Il n’existe qu’une seule classe de transport. Certaines régions ont mis en place des forfaits journaliers valables dans tous les bus. Les chauffeurs sauront vous conseiller.

train

Efficaces, rapides, confortables et fréquents, les trains néerlandais desservent à intervalle régulier, parfois jusqu’à 5 ou 6 fois par heure, les destinations nationales. Le réseau, excellent, permet de se déplacer dans tout le pays. Il présente quelques spécificités.
La compagnie nationale de chemin de fer NS (www.ns.nl) gère les grandes lignes nationales. Les lignes secondaires au nord et à l’est ont été confiées à des compagnies d’autocar et de train privées. Leur tarification et les horaires demeurent du ressort du système national.
Les vélos sont acceptés à bord.
En gare, des panneaux indiquent l’heure de départ, mais pas le temps de trajet et l’heure d’arrivée. Il faut se renseigner sur Internet, à la billetterie ou au guichet d’information.
La circulation cesse approximativement de minuit à 6h sauf sur la ligne Amsterdam-Schiphol- Rotterdam-La Haye-Leyde où les trains circulent toute la nuit (1/heure)
Les trains rapides Fyra (www.fyra.com) relient Amsterdam, Schiphol, Rotterdam et Breda.

Gares

En gare, vous trouverez toutes sortes de services : bureau de change, DAB, épiceries, espaces restauration, snacks vendus dans des distributeurs, fleuristes, etc.
Ces services font souvent défaut en revanche dans les petites stations, devenues pour beaucoup des coquilles vides dotées d’une belle architecture avec parfois uniquement des billetteries automatiques. C’est particulièrement le cas pour les lignes que les NS ne gèrent plus.
Consignes Les gares sont généralement équipées de consignes. Elles fonctionnent avec une carte bancaire. Le tarif journalier oscille entre 3,60 et 6 € en fonction de la taille et de l’emplacement. Au bout de 24 heures, il vous faudra payer un supplément (toujours par carte bancaire). Au-delà de 72 heures, vos bagages seront déplacés et vous devrez régler une amende de 70 €.
Certaines gares touristiques (Enkhuizen, Delft) ne possèdent pas de consignes.

Tickets

Le train aux Pays-Bas reste abordable. Les tarifs sont les mêmes en journée et le soir, avec de nombreuses réductions.

Achat de billets

Il faut savoir qu’il est quasiment impossible d’acheter un billet de train aux Pays-Bas avec une carte bancaire autre que néerlandaise.
Au guichet On en trouve dans les gares de moyenne et de grande taille. Le personnel parle anglais et vous proposera en général le tarif le plus avantageux, surtout pour les itinéraires complexes en journée. Les guichets ferment parfois le soir et les files peuvent être longues.
Au distributeur La plupart n’acceptent que les cartes bancaires néerlandaises. Environ 25% fonctionnent à pièces, aucun avec des billets. On peut choisir la langue des instructions.
Si, en gare, tous les guichets ont fermé et que vous n’avez pas de monnaie pour le distributeur, informez-en le contrôleur à bord (inutile de tricher, les contrôleurs connaissent les gares concernées) qui vous fera généralement régler votre billet sans amende (35 €) pour absence de titre de transport. En cas de verbalisation, il est possible de déposer une demande de remboursement au guichet.

Billets

Enkele reis (aller) – aller simple donnant la possibilité de faire une pause en chemin sur un trajet direct.
Dagretour (aller-retour dans la journée) – aller-retour classique pour le jour même, de 10% à 15% moins cher que deux allers simples.
Weekendretour (allerretour dans le week-end) – même prix qu’un allerretour classique, valable du vendredi 19h au lundi 4h.
Dagkaart (forfait journalier) – 81,60/48 € en 2e/1re classe pour un nombre illimité de trajets en train dans tout le pays. Rentable uniquement si vous prévoyez de voyager beaucoup en une journée.
Railrunner (forfait journalier enfant) – 2,50 € ; forfait journalier pour les 4-11 ans.
Sachez que tout retard supérieur à une demi-heure (toutes causes confondues) donne droit à un remboursement de 50% du prix du billet pour 30 à 60 minutes et intégral à partir d’1 heure de retard.
Les trains internationaux fonctionnent sur réservation avec un supplément. En s’y prenant tôt, on peut bénéficier de tarifs d’appel.

Vélo

Les Pays-Bas sont une destinations de prédilection pour quiconque aime le cyclotourisme. Consultez l'article dédié : les Pays-Bas à vélo

Voiture et moto

Le vaste réseau autoroutier néerlandais a tendance à être surchargé. La circulation s’avère particulièrement dense aux heures de pointe et lors des départs en vacances sur les autoroutes autour d’Amsterdam, la A4 en direction de la Belgique au sud ainsi que la A2 au sud-est jusqu’à Maastricht. Il peut y avoir jusqu’à 350 km de bouchons, voire plus en période de vacances.
Les routes secondaires bénéficient généralement d’un bon entretien. Néanmoins, les campagnes visant à décourager l’utilisation de la voiture ont mis en place de nombreux moyens dissuasifs comme la transformation de routes à deux voies en une seule voie avec de larges pistes cyclables ou l’instauration de barrières, de ralentisseurs et autres outils de limitation de la circulation.
Le stationnement peut s’avérer difficile et coûteux. Les villes limitent délibérément les places de parking afin de dissuader les automobilistes et fixent des tarifs élevés. Les hôtels proposent des tarifs de stationnement préférentiels pour leurs clients. Il vous en coûtera en moyenne 40 €/jour pour vous garer à Amsterdam.

Mis à jour le : 4 février 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir les Pays-Bas

Paramètres des cookies