Reykjavik : Gay et lesbien

L’Islande n’est pas seulement ouverte : elle est fière de ses cultures LGBT. Le pays tout entier s’anime à l’occasion de la marche des fiertés de Reykjavík. Dans les rues, les drapeaux arc-enciel flottent et la bienveillance règne. Pourtant, les bars gays ne sont pas légion ici : l’esprit est plutôt à la discrétion. En Islande, la tolérance envers la communauté LGBT transparaît dans les urnes : le monde n’avait pas connu de Premier ministre ouvertement homosexuel avant Jóhanna Sigurðardóttir, élue en 2009.

Adresses et événements

  • Reykjavík Pride (août). La capitale se pare de couleurs carnavalesques pour célébrer les cultures LGBT. Quelque 100 000 personnes (l’équivalent de plus de 25% de la population islandaise) assistent à la marche et aux festivités. Un événement fantastique.
  • Kiki (Laugavegur 22, Reykjavík ; h20h-1h mer, jeu et dim, jusqu’à 4h30 ven-sam). Un bar ouvertement queer, où l’on vient aussi danser sur de la pop et de l’électro.
  • Pink Iceland (562 1919 ; Hverfisgata 39, Reykjavík ; 9h-17h lun-ven). Une agence de voyages tenue par et pour des homosexuels, ouverte à tous. Organise aussi des mariages et d’autres événements en tous genres, ainsi que des circuits – dont un de 2 heures pour l’happy hour à Reykjavík (6 000 ISK).
  • Samtökin ’78 (552 7878 ; Suðurgata 3, Reykjavík ; accueil 13h-16h lun-ven, Queer Centre 20h-23h jeu, fermé juil). Cette association LGBT délivre des infos aux heures de bureau et anime un centre communautaire le jeudi soir.
  • Visit Gayice Astuces et actus LGBT. Consultez aussi Gay Iceland.
  • Literary Reykjavík (Tryggvagata 15, Reykjavík). L’application Culture Walks réserve une place à la littérature queer.
Mis à jour le : 30 juin 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Islande

Paramètres des cookies