Tenerife

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Espagne
  4. Tenerife
  5. Santa Cruz de Tenerife

Santa Cruz de Tenerife

Typiquement canarienne, la capitale de Tenerife, fondée au XVe siècle, possède un ravissant centre historique, des parcs verdoyants et des rues animées. Ses bars et ses restaurants, prolongés de terrasses, lui confèrent une atmosphère décontractée. Côté culture, la ville n’est pas en reste, avec de très riches musées et galeries d’art, ainsi qu’un auditorium à l’architecture audacieuse.

L’essentiel en un jour

M Sur la Plaza España (p. 30, photo ci-contre), informez-vous sur les activités et sorties à l’office du tourisme, contemplez le monument tout en goûtant l’eau de l’immense bassin de la pointe du pied. Remontez ensuite la Calle Castillo pour petit-déjeuner à Palmelita, avant de diriger vos pas vers l’est, vers le Museo de la Naturaleza y el Hombre et/ou son voisin, le Tenerife Espacio de las Artes (TEA ; p. 26).
R Après la visite du Mercado de Nuestra Señora de África, déjeunez à La Llave de Las Nubes. Suivez la Calle Imeldo Serís en admirant le Teatro Guimerá et le Centro de Arte La Recova, faites les boutiques de la Calle Castillo et poussez jusqu’à l’Auditorio de Tenerife.
N Prenez un cocktail au Mag Café de l’auditorium, puis sautez dans un bus pour voir le soleil se coucher sur la Playa de las Teresitas. De retour en ville, rejoignez le quartier de La Noria. Dînez de tapas ou optez pour un repas tardif au restaurant Bulan, qui se transforme en bar en fin de soirée.

À ne pas manquer

Les Guanches

L’excellente exposition sur les premiers habitants avérés de l’île (2e niveau, zone 1) comprend des vitrines contenant des restes humains (crânes et momies), mais aussi des vestiges archéologiques (outils, bijoux et objets de la vie quotidienne).
Les Guanches, peut-être d’origine berbère, auraient peuplé les Canaries après avoir migré d’Afrique du Nord dans l’Antiquité – les premières vagues d’immigration sont attestées dès 3000 av. J.-C. Ils se sont ensuite mêlés aux colonisateurs espagnols à la fin du XVe siècle.

Les volcans

Présentée au rez-de-chaussée (zone 1), cette exposition est une introduction idéale à l’histoire géologique des Canaries, avec un panneau chronologique retraçant la formation des différentes îles, depuis celle de Fuerteventura il y a 20 millions d’années. Comme le reste de l’archipel, Tenerife est d’origine volcanique. L’immense cratère de Las Cañadas, large de plusieurs kilomètres et au centre duquel s’élève le Pico del Teide, en témoigne. Des installations audiovisuelles expliquent les phénomènes volcaniques. Les légendes sont ici proposées en plusieurs langues.

La faune des Canaries

Des écrans tactiles fournissent des informations très intéressantes sur les oiseaux, les mammifères et les reptiles rencontrés dans les Canaries (1er niveau, zone 5). On peut écouter le chant de différents oiseaux, découvrir des espèces menacées ou éteintes, comme Malpaisomys insularis, une sorte de rongeur, ou Canariomys tamarani, un rat géant, et même voir les restes momifiés d’un lézard de grande taille.

Mis à jour le : 1 février 2017
Paramètres des cookies