Espagne

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Espagne
  4. Les Incontournables

Espagne : Les Incontournables

Madrid

La capitale espagnole ne possède peut-être pas le patrimoine architectural de Barcelone, mais elle compense ce manque par des musées exceptionnels, de jolis parcs et une vie nocturne trépidante.
Pour une première prise de contact avec la ville, rendez-vous directement à la Puerta del Sol. Cet énorme place animée 24 heures sur 24 et traversée de nombreuses lignes de bus n'a rien d'exceptionnel, mais on ne fait pas plus central. La partie touristique s'étend entre le Campo del Moro, au nord, et le Parque del Buen Retiro, à l'est. Si la Gran Vía est l'artère la plus animée de la ville, la magnifique Plaza Mayor forme le véritable cœur de Madrid.
Ne manquez pas l'un des plus grands musées du monde, le Prado, consacré surtout à la peinture espagnole, flamande et italienne du XVe au XIXe siècle. Il conserve notamment des chefs-d'œuvre de Goya et de Vélasquez. La collection du musée Thyssen-Bornemisza est tout aussi passionnante. Elle regroupe des œuvres d'artistes aussi divers que Titien et Jackson Pollock. Le centro de Arte Reina Sofía est une exceptionnelle collection d'art moderne et contemporain où l'on peut admirer le Guernica de Picasso. Le musée de la Sculpture abstraite, en plein air, est une belle exposition d'œuvres de sculpteurs espagnols, dont Chillida et Miró. Près de tous ces musées, le jardin botanique royal offre un cadre enchanteur et très reposant.
La décoration intérieure du somptueux Palais royal est impressionnante, avec une profusion de peintures et de lambris dorés, du sol au plafond. Commencée dans les années 1880, la vaste Catedral de Nuestra Señora de la Almudena, assez austère, n'a ouvert ses portes aux fidèles qu'en 1993.
Les arènes de Madrid, la Plaza de Toros Monumental de las Ventas, sont immenses. Les aficionados (et les curieux) pourront y assister à d'excellentes corridas. Les fans du ballon rond ne seront pas déçus par les matchs du Real Madrid ou de l'Atlético de Madrid. Si vous êtes à Madrid un dimanche matin, il faut absolument aller faire un tour à l'immense marché aux puces d'El Rastro, où les Madrilènes viennent nombreux pour essayer de dénicher la perle rare.
Se loger ne pose jamais de difficulté à Madrid. En été, la ville se vide de ses habitants en raison des températures très élevées et l'on a alors aucun mal à obtenir des prix avantageux. Le reste de l'année, si vous restez quelques temps, vous pouvez essayer de négocier les prix. Les meilleurs quartiers sont Los Austrias, Sol et Huertas, à proximité des restaurants, des commerces et des lieux de sorties.

Barcelone

La capitale catalane est peut-être la ville la plus séduisante du pays. C'est aussi la ville la plus cosmopolite, toujours en effervescence et à l'avant-garde, aussi bien artistique qu'économique.
La zone qui englobe la Rambla (l'avenue la plus célèbre d'Espagne), la Plaça de Sant Josep Oriol et la Plaça Reial constitue le centre névralgique de Barcelone. L'activité bat son plein de jour comme de nuit. Restaurants, bars et clubs semblent ne jamais fermer.
Vous serez sans doute ébloui par l'architecture absolument unique de l'église de la Sagrada Familia, le chef-d'œuvre moderniste (toujours inachevé) du catalan Antoni Gaudí. Le musée Picasso et la fondation Joan Míro comptent parmi les musées incontournables de la ville. Le quartier médiéval, le Barrio Gotico, est également à ne pas manquer. Gaudí déploya ses talents de paysagiste dans le parc Güell, au nord. On y a une vue magnifique sur la ville.
Les ruelles piétonnières qui entourent la cathédrale, gothique, sont idéales pour flâner. Elles accueillent souvent des artistes de rue talentueux. Au sud-est de la cathédrale, le musée d'Histoire de la ville permet de plonger dans le passé romain et wisigothique de Barcelone au cours d'une visite souterraine.
Pour faire du shopping, il n'y a pas que les boutiques (très nombreuses). Le marché aux puces d'Els EncantsVells, sur la Plaça de les Glòries Catalanes, est très pittoresque. Les amateurs d'objets anciens préféreront le Mercat Gótic (marché aux antiquités) de la Plaça Nova. Les samedi et dimanche, un marché d'art et d'artisanat se tient sur la Plaça de Sant Josep Oriol.
Les hôtels pour les voyageurs à petit budget se trouvent dans la vieille ville, de part et d'autre des Ramblas.

Tolède

La cité médiévale de Tolède est un véritable bijou. Elle surplombe le Tage, dans la région de Castille-La Manche. Ses ruelles étroites sont bordées de superbes églises, palais et musées. La ville est en permanence envahie par les touristes, qui y viennent seulement pour une journée. Aussi, le mieux est de loger sur place pour pouvoir découvrir les différents sites le soir ou le matin de bonne heure, loin de la foule. L'Alcázar, la forteresse qui domine la ville, fut le théâtre d'affrontements militaires du Moyen Âge jusqu'au XXe siècle. La cathédrale gothique, dans le centre, renferme de nombreux chefs-d'œuvre, notamment des tableaux du Greco, de Vélasquez et de Goya. Il faut aussi visiter les deux synagogues et l'église de Santo Tomé, où est conservé L'Enterrement du comte d'Orgaz du Greco. Le Museo de Santa Cruz est également intéressant. Plusieurs toiles du Greco y sont exposées.

Valence

La troisième ville d'Espagne, capitale de la Communauté autonome de Valence, séduit de plus en plus les touristes. La patrie de la paella bénéficie d'un climat idéal. Elle est célèbre pour l'architecture futuriste de la Cité des Arts et des Sciences et accueille Las Fallas, l'une des fêtes les plus endiablées du pays.
Le palais de Dos Aguas incarne à lui seul la quintessence du baroque, avec un intérieur tout aussi exubérant que son portail rococo. Le musée des Beaux-Arts, qui compte parmi les plus riches d'Espagne, conserve des toiles du Greco, de Goya et de Vélasquez, ainsi que des œuvres de peintres de l'école impressionniste de Valence. L'Institut valencien d'art moderne (IVAM) possède une collection impressionnante d'art espagnol du XXe siècle et organise de bonnes expositions temporaires. Du sommet de la cathédrale (XIIIe-XVIIIe siècle), on embrasse toute la ville. La splendide Lonja de la Seda (halle de la Soie), du XVe siècle, servait jadis de Bourse aux marchands valenciens. Elle est aujourd'hui classée au patrimoine mondial de l'humanité. Et pour que la visite de la ville soit complète, il faut absolument aller à la Cité des arts et des sciences. Cet ensemble de bâtiments contemporains abritant 4 salles de concerts et d'opéra, un parc océanographique, une salle de projection en 3D et un musée des sciences est en grande partie l'œuvre de Santiago Calatrava.

Grenade

Pendant la domination arabe, Grenade fut la ville la plus brillante de la péninsule Ibérique. Elle rassemble aujourd'hui encore les plus beaux témoignages de la culture musulmane en Europe, dont le somptueux palais de l'Alhambra.
Ce chef-d'œuvre de l'architecture islamique émerveille tous les visiteurs. Ses patios et ses jardins ont suscité une abondante littérature, mais la réalité surpasse toutes les tentatives de description. Les pièces du palais entourent le Patio de los Leones (cour des Lions), emblématique de l'Alhambra. Au centre de cette cour se dresse une fontaine où l'eau jaillit de la gueule de douze lions. Du haut des tours de la citadelle, l'Alcazaba (XIe-XIIIe siècle), la vue sur Grenade est superbe. Le Generalife, de superbes et paisibles jardins face à l'Alhambra, servait de palais d'été aux souverains musulmans.
Adossée aux contreforts de la Sierra Nevada, la ville elle-même vaut qu'on s'y attarde. Vous prendrez plaisir à déambuler dans les ruelles de l'Albaicín, l'ancien quartier musulman, ou autour de la Plaza Bib-Rambla. Arrêtez-vous au passage à la Casa de Castril (le Musée archéologique) et aux Baños Árabes (bains arabes). Les Rois Catholiques Ferdinand II et Isabelle reposent dans la Capilla Real (chapelle royale). À côté se dresse la cathédrale du début du XVIe siècle.

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Espagne du nord ouest