Îles Canaries : Sports et activités

Que faire aux Canaries ?

Les Canaries semblent faites pour les amateurs de sports et de loisirs d’extérieur. Avec des moyennes de température situées entre 18°C en hiver et 24°C en été, et des précipitations annuelles d’environ 250 mm, vous êtes presque sûr d’avoir un temps idéal, quelle que soit votre activité de prédilection. L’étonnante diversité des paysages, de la végétation luxuriante de La Gomera, où se situe le Parque Nacional de Garajonay, à l’aridité des vastes étendues lunaires de Lanzarote, offre un cadre entièrement différent sur chaque île.
Les randonneurs et ceux qui aiment l’aventure se laissent séduire par les plus petites, notamment La Gomera, La Palma et, pour les sports nautiques, Lanzarote et Fuerteventura. Mais, même sur les plus vastes, les plus fréquentées, il est toujours possible de sortir des sentiers battus et de s’éloigner des foules pour donner libre cours à son esprit d’aventure. La plupart des îles possèdent des sentiers très bien entretenus, et les sites où pratiquer la navigation de plaisance ou la plongée ne manquent pas. 
D’innombrables magasins spécialisés proposent un encadrement (voir le détail dans les chapitres traitant séparément de chaque île) dans toutes sortes d’activités. Les sportifs les plus expérimentés peuvent évidemment se débrouiller par eux-mêmes.

Randonnée 

Une multitude de sentiers, souvent bien antérieurs à l’introduction des voitures et à la construction du réseau routier, sillonnent les îles. Commencez par visiter les parcs nationaux comme le Parque Nacional del Teide sur Tenerife, le Parque Nacional de Garajonay sur La Gomera et le Parque Nacional de la Caldera de Taburiente sur La Palma. Tous offrent des itinéraires de randonnées mémorables de plusieurs jours, traversant montagnes et gorges, et des balades faciles aboutissant à un point de vue. 

Quand partir

Il est possible de randonner toute l’année aux Canaries, mais certains chemins deviennent glissants et dangereux, voire impraticables, quand il pleut. D’autres, comme l’ascension du volcan El Teide, sont plus difficiles en hiver car la neige couvre certains passages. N’oubliez pas que s’il fait chaud sur le littoral et en plaine, toujours ensoleillés, le temps change en altitude. Vent et brouillard font chuter la température, aussi faut-il toujours partir avec des vêtements chauds et imperméables. Enfin, n’oubliez pas d’emporter suffisamment d’eau avec vous.
Voir les plus belles randonnées aux Canaries

Sports nautiques

Surf, planche à voile et kitesurf sont très pratiqués sur toutes les îles : qui devant ces plages superbes résisterait à la tentation de se baigner ? Les écoles offrant stages et cours, ainsi que la location du matériel, sont installées sur les côtes les plus ventées. Les spots sont nombreux, il n’y a qu’à choisir, des plages de sable de Fuerteventura pour les débutants aux vagues de l’est de Tenerife pour les plus confirmés.

Surf

Des vagues de toutes sortes s’écrasent sur les rivages de l’archipel : tubes gigantesques se fracassant sur des récifs aux eaux très peu profondes ou fonds sableux parfaits pour les débutants. La meilleure saison pour surfer aux Canaries court d’octobre à avril. À cette époque de l’année, vous aurez besoin d’une combinaison complète de 3 mm d’épaisseur.
Dans nombre des sites les plus connus, des vols avec violence prenant pour cible les étrangers se produisent parfois. Ne laissez jamais votre voiture ou vos objets de valeur sans surveillance à ces endroits-là.
Pour davantage de précisions sur le surf aux Canaries, procurez-vous l’excellent Stormrider Guide : Atlantic Islands publié par Low Pressure (il existe une édition bilingue anglais-français disponible chez Broché). Et si partir surfer en solo vous semble un peu compliqué, adressez-vous à des agences comme Errant Surf Holidays (www.errantsurf.com), une agence de voyages britannique qui organise des séjours spécialisés dans l’archipel. Ceux-ci conviennent parfaitement aux débutants.

Planche à voile et kitesurf

Avec le vent toujours au rendez-vous, de bonnes vagues et un climat parfait, les Canaries offrent d’excellentes conditions – parmi les meilleures du monde – pour la pratique de la planche à voile et du kitesurf
Tous les ans, des compétitions de niveau international y sont organisées. Les pros du monde entier convergent vers ces longues plages sableuses pour tâter l’eau. Les débutants pourront aussi se faire plaisir car des stages sont proposés dans tous les principaux spots. Ils durent de deux jours à une semaine et les prix varient en fonction du niveau que vous souhaitez atteindre.
The Kite & Windsurfing Guide Europe, de Stoked Publications (en anglais), répertorie les meilleurs sites de kitesurf et de planche à voile du continent. Il comporte un chapitre sur les Canaries.

Baignade

Soleil et eau à des températures entre 18ºC et 26°C toute l’année font de la natation le sport le plus pratiqué aux Canaries. Des plages de sable fin des îles les plus à l’est aux piscines volcaniques des îles à l’ouest, les sites où se baigner ne manquent pas. 
Il y a toutes sortes de plages : grandes ou petites, longues bandes de sable blond, petites anses intimes et calmes, bouts de littoral rocheux battus par les vents, plages solitaires pittoresques et isolées ou plages familiales surpeuplées offrant quantité d’activités. Nous indiquons les plus belles plages des Canaries dans un article du blog. 
Il ne faut jamais oublier d’être prudent, surtout dans l’océan. La première des règles est de ne jamais nager seul. Il y a des courants forts au large des côtes, en surface ou en profondeur. Certains vous entraîneront très loin avant que vous puissiez réagir. Si cela vous arrive, nagez parallèlement à la côte, sans tenter de regagner la plage, jusqu’à ce que la force du courant diminue. À ce moment-là seulement, dirigez-vous vers le littoral.
Les eaux autour des îles sont d’une grande propreté. Les seuls endroits parfois pollués sont la proximité des ports (sans compter les résidus de dégazages sauvages polluant toute la planète) et les plages touristiques. Les fumeurs confondent parfois sable et cendrier, donc si vos enfants creusent pour faire de beaux châteaux, veillez à enlever les mégots. 

Plongée et snorkeling

La richesse de la vie marine, la chaleur et le calme relatif de l’océan autour des Canaries en font une destination idéale pour les amateurs de plongée, libre ou avec bouteille. S’il ne faut pas attendre les couleurs chatoyantes des récifs coralliens des Caraïbes, la roche volcanique fait de la côte un site ponctué de belles formations rocheuses et de grottes. 
On dénombre quelque 350 espèces de poissons et 600 variétés d’algues.
Les écoles de plongée et les magasins spécialisés sont nombreux, aussi est-il très facile de trouver un professionnel pour vous emmener. Prévoir environ 25 à 30 € pour une sortie, matériel compris, et le double pour un baptême (une première descente avec un moniteur). Les stages sanctionnés par une certification débutent à 270 € et durent de trois à sept jours. La plupart des magasins de matériel de plongée proposent aussi des sorties avec tuba (snorkeling) à ceux qui n’utilisent pas les bouteilles, pour environ la moitié des prix indiqués ci-dessus.

Observation des baleines et plaisance

Enfiler un masque pour aller voir de plus près quelques blennies et labres est très agréable, mais il faut savoir que les eaux des Canaries sont peuplées de créatures bien plus imposantes. En effet, environ une trentaine d’espèces de baleines et de dauphins passent dans les eaux canariennes. 
Les baleines pilotes, les grands dauphins et les dauphins communs représentent les espèces les plus courantes.
Les eaux entre Tenerife et La Gomera sont le meilleur secteur où les apercevoir. D’ailleurs, plusieurs agences proposent des circuits d’observation des dauphins et des baleines au départ du port de Los Cristianos.
Quel que soit le prestataire choisi, cela vaut toujours la peine de chercher à savoir s’il respecte l’environnement. En effet, il peut arriver que certains capitaines de bateau emmènent leurs clients trop près des baleines. Cette proximité peut stresser les cétacés et les dauphins, et éventuellement les pousser à changer complètement de comportement, voire à déserter le secteur.
Loin des baleines et des dauphins, quasiment chaque station balnéaire de l’archipel propose des sorties en bateau, mais les croisières sur les îles les plus impressionnantes sont peut-être celles qui partent de Valle Gran Rey, sur La Gomera. Les bateaux de croisière longent des kilomètres et des kilomètres de falaises impénétrables avant d’atteindre l’un des sites les plus exceptionnels de l’île : Los Órganos (les orgues), formation rocheuse visible uniquement de l’océan, qui évoque de manière saisissante d’immenses grands orgues aux tuyaux taillés dans la roche. 

Golf 

Depuis une dizaine d’années, le sud de Tenerife est devenu La Mecque des golfeurs. Ils apprécient le climat qui leur permet de jouer toute l’année. Rien qu’autour de la seule Playa de las Américas, on compte une demi-douzaine de terrains. Destinés aux vacanciers amateurs, les greens ne présentent pas de vraies difficultés. 
Il y a aussi quelques golfs à Las Palmas, sur la Grande Canarie, et un ou deux sur Lanzarote et Fuerteventura.
En raison du manque d’eau sur les îles, ce sport pose un problème écologique. Les exploitants soutiennent que l’eau qui arrose ces belles pelouses vient des usines de purification ou du ruissellement, mais les groupes écologistes affirment qu’ils détournent de l’eau destinée à l’agriculture. La vérité est quelque part entre les deux. Aussi, politiciens locaux, golfeurs et écologistes n’ont-ils pas fini de batailler.
En hiver, il faut prévoir 85 € pour entrer sur les greens, un tarif qui peut baisser de moitié en été. Pour une vue d’ensemble sur le golf à Tenerife, consultez www.tenerifegolf.es.

Vélo

Si vous avez de bons mollets, le vélo est un excellent moyen de découvrir les Canaries. Le prix de la location dépend de la qualité du vélo, suspensions et équipements coûtent plus cher. Il faut prévoir environ 20 € pour une journée de location et 45 € pour un circuit avec guide.

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable aux Canaries

Paramètres des cookies