Andalousie : Comment circuler

Transports en Andalousie

Bien que le réseau de bus andalous soit excellent, vous profiterez mieux de votre séjour si vous avez votre propre véhicule. En dehors des provinces de Cadix et de Huelva liaisons ferroviaires sont remarquables. 

Se déplacer en bateau en Andalousie

Il existe une liaison régulière en catamaran entre Cadix et El Puerto de Santa María.

Circuler en bus en région andalouse

Les bus andalous sont confortables et bon marché, et couvrent presque toute la région (y compris des routes de montagne) pour relier les villages isolés aux villes les plus proches. Les grandes villes sont reliées tous les jours par des bus fréquents. Les services sont plus rares (voire inexistants) le samedi et le dimanche sur les routes moins fréquentées. 

  • Les luxueux bus “Supra” d’Alsa sont équipés du Wi-Fi, de WC et de sièges individuels, et proposent des boissons et en-cas gratuits.
  • Les villes ont en général une estación de autobuses (gare routière) pour les bus interurbains. Dans les petites localités, il existe un arrêt de bus dans une rue ou sur une place.
  • Durant la Semaine sainte, et en juillet et en août, il vaut mieux réserver ses billets un jour à l’avance. 
  • Sur certaines liaisons, un aller-retour est moins cher que deux allers simples.
  • Les voyageurs de moins de 26 ans peuvent bénéficier de réductions sur les liaisons interurbaines. 
  • Sur la plupart des lignes interurbaines, les bus roulent en moyenne à 70 km/h, pour un coût d’environ 1,20 € pour 14 km. 

Prendre le taxi en Andalousie

Les taxis sont nombreux dans les grandes villes, et même la plupart des villages en comptent un ou deux. Prévoyez entre 3,50 et 4,50 € pour une course de 2 à 3 km. Les prix sont un peu plus élevés pour les aéroports. Le tarif interurbain est de 0,60 €/km. 

Se déplacer en train

La Renfe dispose d’un large réseau ferroviaire efficace, desservant les principales villes andalouses et certaines localités plus petites. Pour de nombreuses liaisons, les trains sont aussi pratiques, rapides et bon marché que les bus. 

  • Les trains à grande vitesse AVE relient Cordoue à Málaga, Cordoue à Séville, et Séville à Málaga.
  • Les trains regionales, comme l’Andalucía Exprés, circulent entre les villes andalouses, avec de nombreux arrêts. Les cercanías sont quant à eux des trains de banlieue reliant Séville, Málaga et Cadix à leur agglomération et aux villes voisines.
  • Vous pouvez réserver vos billets de train de la Renfe en ligne. Son site indique aussi les horaires, tenus à jour. 
  • Les réservations sont nécessaires pour les trains à grande vitesse AVE, mais pas indispensables sur les itinéraires courts ou les trains plus lents.
  • Les trains régionaux circulent pour un coût d’environ 1 € pour 15 km. 
  • Sur la plupart des liaisons de la Renfe (mais pas les trains de cercanía), un aller-retour coûte 20% de moins que deux allers simples. 

Faire du vélo en Andalousie

L’Andalousie se prête très bien au cyclisme. Même si certaines routes de montagne (dans la Sierra de Grazalema ou la Sierra Nevada) sont à réserver aux experts, la majeure partie de la région est accessible aux personnes en bonne condition physique. De nombreuses routes moins fréquentées, généralement bien entretenues, permettent aux cyclistes d’éviter les grands axes. Faire du vélo en Espagne ne présente pas plus de dangers que dans un autre pays européen, mais n’oubliez pas que certains adorent la vitesse au volant. Les excursions d’une journée et le cyclotourisme sont particulièrement appréciables au printemps et à l’automne, lorsque les conditions climatiques sont plus supportables. 

  • Sachez que vous pouvez prendre le bus avec votre vélo (on vous demandera alors souvent de démonter la roue avant). 
  • Vous pouvez embarquer votre vélo à bord des trains de nuit (mais pas des trains de jour longue distance), et de la plupart des trains régionaux et de banlieue ; renseignez-vous à la gare avant d’acheter votre billet. 
  • On trouve des vélos à louer dans la majorité des grandes villes, des destinations côtières et des villes et villages touristiques de l’arrière-pays. Il s’agit généralement de bicis todo terreno (VTT). Comptez entre 10 et 20 €/jour. C’est à Séville que le vélo a le plus d’adeptes.
  • Sur les grands axes, les pistes cyclables sont rares, mais les cyclistes ont le droit de pédaler à deux de front. 
  • Le port du casque est obligatoire en dehors des agglomérations. 

Circuler en voiture et en moto

Assurance en Espagne

Une assurance au tiers est le minimum requis dans toute l’Europe. Si vous résidez dans l’UE, votre assurance auto comporte probablement une garantie au tiers s’appliquant dans tous les pays de l’Union. Renseignez-vous auprès de votre assureur pour savoir si vous êtes couvert en cas de frais médicaux et d’hospitalisation, et pour les dommages au véhicule. Vous devrez peut-être vous acquitter d’un supplément pour bénéficier de la même protection que dans votre pays. Il peut également être utile de souscrire à une assurance prévoyant une assistance en cas de panne. 
Si vous louez un véhicule sur place, l’assurance de base fournie par l’agence peut ne comporter qu’une simple garantie au tiers. Vous devrez alors peut-être souscrire une garantie complémentaire afin d’être couvert en cas de vol ou de dommage au véhicule, et de blessures ou décès du conducteur ou de passagers. Lisez bien le contrat avant de signer et n’hésitez pas à demander des éclaircissements. 

Code de la route en Espagne

  • L’âge minimum requis pour conduire est 18 ans. 
  • Le port des ceintures de sécurité à l’arrière est obligatoire. Les enfants de moins de 3 ans doivent être installés dans des sièges de sécurité. 
  • Le taux d’alcool au volant est limité à 0,05% (0,01% pour les conducteurs dont le permis date de moins de 2 ans). Des tests d’alcoolémie sont parfois effectués.
  • Ayez toujours vos papiers sur vous : la police procède à des contrôles inopinés. Les étrangers non résidents peuvent devoir régler une amende sur-le-champ pour infraction au code de la route. Vous pouvez faire appel par écrit (dans la langue de votre choix) auprès de la Jefatura Provincial de Tráfico (Direction de la circulation provinciale) et, si votre réclamation est retenue, vous serez remboursé, mais n’y comptez pas trop. Les coordonnées de chaque direction provinciale sont disponibles sur le site Internet de la Dirección General de Tráfico (www.dgt.es). 
  • La vitesse est limitée à 50 km/h en ville, à 80-100 km/h hors agglomération, et à 120 km/h sur les autopistas (autoroutes) et les autovías (autoroutes sans péage).
  • Il est obligatoire d’être équipé de deux triangles de présignalisation (à placer 100 m à l’avant et 100 m à l’arrière du véhicule si vous vous arrêtez sur la chaussée) et d’un gilet réfléchissant, dont le port est obligatoire si vous descendez de votre véhicule sur la chaussée ou sur une bande d’arrêt d’urgence. 
  • L’usage du téléphone portable est interdit au volant. 

Location en Andalousie

Si vous prévoyez de louer une voiture, il est préférable d’effectuer votre réservation avant le départ. En général, les sociétés locales disposant d’un comptoir à l’aéroport de Málaga ou sur la Costa del Sol pratiquent les tarifs les plus attractifs. Une petite voiture 4 portes avec clim vous coûtera ainsi environ 150 €/semaine en août, ou 120 € en janvier. De nombreuses sociétés locales proposent un service de réservation en ligne et vous n’avez qu’à vous adresser à leur comptoir ou juste à côté de l’aéroport à votre arrivée. En général, les tarifs sont plus élevés lorsque l’on s’éloigne de la côte. 
Les agences locales suivantes sont établies de longue date et possèdent des comptoirs dans les aéroports andalous et/ou les grandes gares ferroviaires (comme Málaga et Séville) :

  • Centauro
  • Crown Car
  • Helle Hollis
  • Niza CarsPepecar.com

Les grandes compagnies internationales sont aussi présentes:

  • Avis
  • Enterprise
  • Europcar
  • Hertz

Pour louer une voiture, vous devez être âgé d’au moins 21 ans (23 ans pour certaines agences) et être titulaire d’un permis de conduire depuis au moins un an (parfois deux). Les moins de 25 ans doivent souvent payer un supplément. 

Parking

En ville, aux heures de bureau (9h-14h lun-sam et 17h-20h lun-ven), il est difficile de trouver une place de stationnement. Vous devrez vous garer dans les parkings (parfois souterrains), qui sont plutôt bien indiqués, mais un peu chers (environ 1 €/h ou 10-15 €/24h). Certains hôtels disposant d’un parking facturent ce service à des tarifs similaires ou un peu plus avantageux.
Les lignes bleues sur la chaussée signifient que vous devez payer à un parcmètre proche pendant les heures de bureau (en général 0,50-1 €/h). Les lignes jaunes ou un panneau avec une ligne rouge sur fond bleu indiquent qu’il est interdit de stationner. Efforcez-vous de respecter la signalisation, bien que tous les automobilistes ne le fassent pas, afin d’éviter l’enlèvement de votre véhicule (coût 60 €). 

Permis de conduire et papiers

Tous les permis de conduire délivrés dans l’UE (roses, ou vert et rose) sont valables en Espagne. Les permis de conduire délivrés dans d’autres pays sont censés être accompagnés d’un permis de conduire international, mais en pratique un permis national suffit pour louer une voiture et lors des contrôles de police. Le permis de conduire international, d’une validité de 12 mois, est délivré par les associations automobiles de votre pays. 
Si vous conduisez votre propre véhicule en Europe, vous devez être muni d’un justificatif de propriété, d’un permis de conduire, d’un contrôle technique et d’une attestation d’assurance ou d’une carte verte. Procurez-vous auprès de votre assureur un formulaire européen de constat d’accident qui, en cas de besoin, pourra simplifier 
les démarches. 

Voyager avec sa propre voiture

Un véhicule personnel en Andalousie n’a d’intérêt que si vous prévoyez d’y passer deux semaines au minimum. Les routes sont généralement en bon état, mais il est parfois difficile de circuler en ville et de stationner. 
Vous trouverez facilement de l’essence (de 1,30 à 1,42 €/l en Espagne). En cas de panne, toutes les petites villes et de nombreux villages ont un garage. 
 

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Andalousie