Slotsholmen

En dépit de sa petite superficie, l’“îlot” de Slotsholmen a joué un rôle majeur dans l’histoire de Copenhague. En 1167, l’évêque Absalon y fonda une forteresse, autour de laquelle la future capitale danoise allait se développer. Le monument emblématique de Slotsholmen est l’imposant Christiansborg Slot, qui abrite à la fois les organes du pouvoir constitutionnel et de nombreux sites d’intérêt culturel.
Explorer
The Black Diamond, by schmidt hammer lassen architects/ Cultura RM/Alex Holland/Getty Images ©

L’essentiel en un jour

MSi vous aimez les vieux théâtres, commencez par le Teatermuseet. Sinon, allez admirer les beautés ciselées par le sculpteur le plus respecté du Danemark au Thorvaldsens Museum ou les sculptures de personnages royaux ou inconnus au Kongernes Lapidarium, installé dans une brasserie datant de la Renaissance.
RPresque en face du Kongernes Lapidarium, la Det Kongelige Bibliotek (bibliothèque royale ; p. 41) arbore une extension, “le diamant noir”, l’une des réalisations architecturales contemporaines les plus remarquables de Copenhague. Si votre budget est serré, déjeunez au Øieblikket. Sinon, installez-vous au Søren K. Tous deux se situent dans l’enceinte de la bibliothèque.
NRetournez au Christiansborg Slot et achetez un billet combiné pour passer l’après-midi à explorer les vestiges de l’ancien palais, les salles de réception et les écuries royales. L’ascension de la haute tour du palais (gratuite) permet de voir d’en haut la belle capitale danoise. Sinon, consacrez cette demi-journée à la découverte de l’histoire des juifs dans le pays au Dansk Jødisk Museum.

À ne pas manquer

Salles de réception royales

Les Kongelige Repræsentationslokaler( ; www.christiansborg.dk ; adulte/étudiant/ 4-17 ans 80/70/40 DKK ; 10h-17h tlj mai-sept, fermé lun le reste de l’année, visites guidées en danois 11h, en anglais 15h), qui forment la partie la plus grandiose du Christiansborg, occupent un hall Renaissance, où la Reine reçoit les chefs d’État et organise les banquets royaux. Remarquez les tapisseries murales richement colorées retraçant l’histoire danoise des Vikings à nos jours. Signées Bjørn Nørgaard, elles furent achevées en 2000 ; leur réalisation demanda une décennie. Ne manquez pas la représentation du Roi et de la Reine évoquant Adam et Ève (vêtus pour leur part !) dans un jardin d’Éden danois.

Ruines de la forteresse

Une balade dans les Ruinerne under Christiansborg( ; www.christiansborg.dk ; adulte/étudiant/ 4-17 ans 50/40/25 DKK ; 10h-17h tlj, fermé lun oct-avr, visites guidées en anglais 12h sam, en danois 12h dim), les entrailles de Slotsholmen semblables à des cryptes, offre une perspective unique sur l’histoire de Copenhague. Au sous-sol du palais actuel, sous la tour, subsistent les vestiges de deux châteaux antérieurs. Les plus remarquables sont ceux de la forteresse d’Absalon, le premier château de Slotsholmen, construit par l’évêque du même nom en 1167.

Tour

Addition récente à la liste des attraits du Christiansborg Slot, la tour(tårnet ; www.taarnet.dk ; 11h-21h mar-dim) du palais fut ouverte pour la première fois au public en 2014. Avec ses 179 m, c’est la plus haute de la capitale danoise, dont elle dévoile un panorama époustouflant. Elle accueille le Restauranten Tårnet(www.taarnet.dk/restauranten ; déj smørrebrød 85-135 DKK, plats dîner 235 DKK ; 11h30-16h et 18h-22h mar-dim), du formidable chef Rasmus Bo Bojesen. Le déjeuner, avec smørrebrød contemporains et fromages danois, est plus intéressant que le dîner (tant pour le rapport qualité/prix que pour la vue). C’est une adresse très prisée : réservez.

Christiansborg Slotskirke

En 1992, le jour du carnaval de Copenhague, une tragédie frappa la Christiansborg Slotskirke( ; 10h-17h dim tout juil, aux vacances de Pâques et d’automne danoises), une église néoclassique conçue par C.F. Hansen (XIXe siècle). Un jet de feu d’artifice, retombé sur l’échafaudage qui entourait l’édifice, provoqua un incendie sur le toit ; la coupole fut détruite. Miraculeusement, l’admirable frise de Bertel Thorvaldsen qui entoure le plafond juste sous la coupole fut épargnée. Après une nouvelle restauration, l’église rouvrit en 1997.

Écuries royales

Élancez-vous à la découverte des vieux carrosses, uniformes et panoplie d’équitation des De Kongelige Stalde( ; 33 40 10 10 ; www.christiansborg.dk ; adulte/étudiant/4-17 ans 50/40/25 DKK ; 10h-17h tlj juil, 13h30-16h tlj mai-juin et août-sept, fermé lun oct-avr, visites guidées en anglais 14h sam, en danois 14h dim). Certains sont encore utilisés pour des célébrations. À l’occasion de la réception du Nouvel An, c’est traditionnellement à bord du carrosse doré que le couple royal va de l’Amalienborg Slot au Christiansborg Slot.

Musée du Théâtre

L’ancien Hofteater (théâtre de la Cour), érigé en 1767, ne manque pas de cachet ; son apparence actuelle date de 1842. Des opéras italiens aux ballets locaux (il a vu se produire Hans Christian Andersen, alors apprenti danseur), il a accueilli toutes sortes de représentations. C’est aujourd’hui le Teatermuseet( ; 33 11 51 76 ; www.teatermuseet.dk ; Christiansborg Ridebane 18 ; adulte/étudiant et senior/enfant 40/30 DKK/gratuit ; 11h-15h mar-jeu, 13h-16h sam-dim). La scène, les loges et les coulisses sont ouvertes à la visite. L’histoire du théâtre danois est reconstituée à travers la présentation de maquettes, d’esquisses, de costumes et d’affiches d’époque.

Visite guidée du Parlement

Les débats des 179 membres du Parlement danois se déroulent dans le Folketinget( ; 33 37 32 21 ; www.thedanishparliament.dk ; Rigsdagsgården ; gratuit ; visites guidées en anglais 13h dim-ven juil à mi-août, horaires restreints le reste de l’année), accessible dans le cadre d’une visite guidée gratuite, qui passe par le hall, où est exposée la copie originale de la Constitution du Royaume du Danemark (1849). En dehors de la haute saison estivale, les visites ont généralement lieu à 13h les dimanches et jours fériés – dates et réservations sur le site Web.

Mis à jour le : 26 janvier 2017

À voir à faire Copenhague

Slotsholmen

  • Thorvaldsens Museum

    musée

    Cet édifice aux faux airs de mausolée d’inspiration gréco-romaine est en réalité un musée...

    Lire la suite
  • Det Kongelige Bibliotek

    bibliothèque

    La plus grande bibliothèque de Scandinavie est divisée en deux parties distinctes : le monument en...

    Lire la suite
  • Kongernes Lapidarium

    musée

    Dans l’ancienne brasserie de Christian IV, un beau monument de 1608, le musée lapidaire des Rois...

    Lire la suite
  • Dansk Jødisk Museum

    musée

    Conçu par Daniel Libeskind, le Musée juif danois occupe l’ancien hangar à bateaux royal, un...

    Lire la suite
  • Tøjhusmuseet

    musée

    Le musée de l’Arsenal royal présente une collection de matériel de guerre ancien : armures...

    Lire la suite
  • Børsen

    bâtiment historique

    Le Børsen (Bourse), qui fut fondé dans le bouillonnement du règne de Christian IV, est surmonté...

    Lire la suite
  • Holmens Kirke

    église

    Une grande partie du monument actuel, dans le style de la Renaissance danoise, date de 1641. Toutefois,...

    Lire la suite

Slotsholmen Se restaurer

  • Søren K

    danois moderne

    Baigné de lumière même lorsqu’il fait gris, le restaurant chic de la bibliothèque royale, au bord...

    Lire la suite
  • Øieblikket

    café

    Le café au rez-de-chaussée de la bibliothèque royale offre une petite carte d’en-cas frais et bon...

    Lire la suite