Christianshavn

Ses beaux canaux, ses églises atypiques et ses remparts verdoyants font de Christianshavn (Christians-haoun) l’un des quartiers les plus charmants de Copenhague. Sur cette île à dominante résidentielle, des artistes aisés côtoient de jeunes cadres dynamiques bobos et une grande communauté groenlandaise. Au milieu de tout cela, comme un parent hippie vieillissant, demeure la communauté underground de Christiania.
Explorer
The Copenhagen Opera House, by Henning Larsen Architects /Shaun Egan/Getty Images ©

L’essentiel en un jour

M Succombez à un kanelsnegle (roulé à la cannelle) de Lagkagehuset, avant de l’éliminer en gravissant l’incontournable flèche en spirale de la Vor Frelsers Kirke avec, à la clef, une vue imprenable sur la ville. De là, une courte marche vous conduira à Christiania, cœur du Copenhague alternatif. Tout à l’est, ne manquez pas les remparts à l’ambiance bucolique et à l’architecture éclectique.
R Déjeunez du côté du port au Copenhagen Street Food, puis faites une pause caféinée au Den Plettede Gris, le café bohème de Henrik Vibskov. Continuez vers le nord jusqu’à l’Operaen, œuvre controversée de l’architecte Henning Larsen ou retournez à Christianshavn pour jeter un œil à la librairie et aux expositions du Dansk Arkitektur Centre.
N Christianshavn réunit trois des grandes tables de Copenhague. Partant du principe que vous n’avez pas de réservation au Noma, réservez au Kadeau ou au Kanalen, tous deux encensés pour leur formidable nouvelle cuisine nordique. Le mercredi ou plus tard dans la semaine, terminez par un concert au Loppen, un vétéran encore bien vivant.

À ne pas manquer

Dyssen

Dyssen est le secret le mieux gardé de Christiania. Ces longs remparts étroits côté oriental des vieilles douves de la ville sont reliés à l’extrémité est de Christiania par un pont. Dans le sens nord-sud, un sentier de 2 km longe les remparts. Il est bordé de beaux spécimens d’arbres – érables, frênes, aubépines, cerisiers sauvages – et des maisons de Christianites plutôt aisés. L’endroit se prête idéalement à la flânerie à pied ou à vélo ou à une pause au bord de l’eau en compagnie des cygnes, des hérons, des poules d’eau et des foulques. Certains habitants viennent même y chercher des escargots à cuisiner. Pourtant, Dyssen a un passé sombre en tant que dernier lieu d’exécution du Danemark. À la suite des procès après la Seconde Guerre mondiale, 29 collaborateurs nazis condamnés y affrontèrent le peloton d’exécution. La dernière mise à mort, celle de Niels Rasmus Ib Birkedal Hansen, doyen danois de la Gestapo, date de 1950. Détail sinistre, on peut encore voir le sol en béton et la bouche d’égout au bord du chemin, tout au nord de Dyssen.

Stadens Museum for Kunst

Les Christianites surnomment leur quartier “Staden” (ville), aussi la galerie d’art Stadens Museum for Kunst joue sur le nom du plus officiel Statens Museum for Kunst. Elle occupe le 2e niveau du Loppen, un ancien entrepôt d’artillerie de 1863 sur Prinsessegade, à côté de l’entrée principale de Christiania. Les expositions par rotation d’œuvres d’art contemporain d’artistes danois et étrangers prennent aussi bien la forme de dessins et de tableaux que d’installations. En fonction du mois, vous verrez peut-être des objets en grès du Groenland, des sculptures tunisiennes en matériaux recyclés ou des photographies. La galerie d’art comprend aussi un coquet café où débattre sur l’art et recharger ses batteries.

Den Grå Hal

Le plus grand espace culturel de la communauté peut accueillir quelque 1 500 personnes. Cet ancien centre équestre militaire bâti en 1893 a trouvé avec la fondation de la ville libre de Christiania une nouvelle fonction de centre pour les arts et la musique. Certains des plus grands groupes et chanteurs ont fait vibrer ses vieux murs au fil des années, de Bob Dylan à Metallica en passant par Manic Street Preachers. Même si son calendrier est moins chargé de nos jours, le bâtiment vaut le détour pour son architecture et ses graffitis colorés. En décembre, la “Salle grise” devient le cœur des festivités de Noël à Christiania, avec notamment un marché de l’Avent.

Architecture de bric et de broc

Au-delà de ses casernes taguées, le quartier réunit aussi quelques-unes des constructions les plus éclectiques et décalées de Copenhague, le plus souvent sous la forme de maisonnettes construites à la main avec des matériaux de récup. En suivant les chemins calmes de Christiania, vous tomberez sur un curieux patchwork de bâtiments : maison entièrement composée de cadres de fenêtres, serres aménagées, bauwagens (roulottes) allemandes et tsiganes, péniches et plateformes flottantes. Nombre de ces créations atypiques se trouvent à côté ou près des anciennes douves, en bordure est de Christiania. S’agissant de propriétés privées, respect et politesse sont de rigueur.

Loppen

Son slogan a beau être “fermé depuis 1973” le quarantenaire Loppen(32 57 84 22 ; www.loppen.dk ; Bådsmandsstræde 43 ; 20h30-tard dim-jeu, 21h-tard ven-sam) continue à décoiffer. Dans le même entrepôt en bois que la galerie d’art Stadens Museum for Kunst, cette salle a vu défiler de grands groupes et chanteurs, dont les Smashing Pumpkins et Animal Collective, mais aussi des talents émergents moins connus, d’ici et d’ailleurs. La musique y est aussi variée que la foule : rock, funk, folk, postpunk, dubstep, hip-hop et death metal. Les concerts ont en principe lieu du mercredi au dimanche, mais mieux vaut vérifier sur le site Internet avant de se déplacer. Espèces uniquement.

Mis à jour le : 26 janvier 2017

À voir à faire Copenhague

Christianshavn

  • GoBoat

    bateau

    Quoi de plus typique à Copenhague que de voguer dans le port et sur les canaux avec son propre bateau...

    Lire la suite
  • Dansk Arkitektur Centre

    galerie

    Installé au Gammel Dok, un entrepôt portuaire du XIXe siècle, le centre d’architecture danois...

    Lire la suite
  • Overgaden

    galerie

    Peu fréquentée par les touristes, cette galerie à but non lucratif programme une dizaine...

    Lire la suite
  • Christians Kirke

    église

    Conçue par l’architecte danois Nicolai Eigtved et terminée en 1759, cette église est réputée...

    Lire la suite
  • Vor Frelsers Kirke

    église

    Avec sa flèche en spirale de 95 m, l’église Notre-Sauveur (XVIIe siècle) passe difficilement...

    Lire la suite

Christianshavn Prendre un verre

  • Christianshavns Bådudlejning og Café

    café, bar

    Cet établissement tout de bois donnant sur le principal canal de Christianshavn constitue une bonne...

    Lire la suite
  • Kaffi

    café

    Idéalement situé à proximité à pied de Langebro et des quais d’Islands Brygge, le Kaffi prépare...

    Lire la suite

Christianshavn Sortir

  • Operaen

    opéra

    Réalisé par feu Henning Larsen, l’opéra ultramoderne de Copenhague comprend deux salles, la scène...

    Lire la suite

Christianshavn Se restaurer

  • Noma

    danois contemporain

    Le Saint-Graal des gastronomes du monde entier. À partir de produits scandinaves (bœuf musqué, crème...

    Lire la suite
  • Kadeau

    scandinave contemporain

    Le petit frère (distingué au Michelin) du restaurant d’origine salué par la critique, à Bornholm,...

    Lire la suite
  • Kanalen

    danois contemporain

    Après travaux, le Kanalen offre la combinaison irrésistible d’une cuisine danoise actuelle et d’un...

    Lire la suite
  • Cafe Wilder

    international

    Ce grand classique à l’angle d’une rue est l’un des plus anciens cafés de Copenhague. Le midi,...

    Lire la suite
  • Bastionen + Løven

    danois

    Si la belle salle en bois naturel et le jardin romanesque de cette ancienne maison de meunier suffisent...

    Lire la suite
  • Morgenstedet

    végétarien

    En plein cœur de Christiania, ce petit restaurant tout simple et à l’atmosphère hippie ne propose...

    Lire la suite
  • Lagkagehuset

    boulangerie

    Juste en face du métro Christianshavn, la première des boulangeries Lagkagehuset (réputée la...

    Lire la suite