Bulgarie

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Bulgarie
  4. Les Incontournables

Bulgarie : Les Incontournables

Le meilleur de la Bulgarie

Les plages bulgares de la mer Noire

Que vous souhaitiez vous dorer au soleil toute la journée, danser toute la nuit ou pratiquer d'autres activités, vous trouverez votre bonheur sur les plages bulgares de la mer Noire. Loin des grands complexes touristiques tapageurs, de charmantes bourgades balnéaires surplombent de petites criques, et les cités de Varna et de Burgas possèdent de longues plages de ville moins bondées. Pour plus de calme, optez pour les plages reculées tout au nord ou au sud.

Monastère de Rila

Niché dans une paisible vallée boisée au sud de Sofia, le monastère de Rila est le trésor spirituel le plus vaste et le plus légendaire de Bulgarie. Cet ancien centre d’apprentissage et de culture entretint la flamme de l’identité bulgare pendant l’occupation ottomane. Ancienne hutte d’ermite au Xe siècle, classé par l’Unesco, le monastère fut reconstruit à de nombreuses reprises. Ses arches élaborées, ses fresques et ses icônes précieuses créent un décor somptueux. L’architecture actuelle du monastère est considérée comme un chef-d’œuvre du Renouveau bulgare du XIXe siècle.

Veliko Tărnovo

Site phare indiscuté du cœur de la Bulgarie, la grande cité des tsars, capitale médiévale du pays, mêle édifices anciens, boutiques de mode et vie nocturne. Cette ville universitaire haut perché au-dessus des méandres de la Yantra attire les visiteurs locaux et étrangers, nombreux à s’émerveiller le soir devant l’attendrissant son et lumière qui a pour décor l’impressionnante forteresse de Tsarevets, citadelle médiévale encore robuste. La cité représente aussi un très bon point de chute pour partir en randonnée.

Dégustation de vin bulgare

La tradition vinicole bulgare remonte à l’époque de l’ancienne Thrace. On apprécie ici le bon vin depuis longtemps : ce fut le cas des auteurs romains et des croisés français, et aussi de Winston Churchill, qui commandait des tonneaux de vin rouge de Melnik – un village au sud-ouest du pays où l’on déguste encore d’excellents crus. Différents vignobles s’étendent entre le Danube, la mer Noire et la plaine de Thrace, et de nombreuses exploitations proposent des dégustations, souvent accompagnées de viandes et de fromages, dans d’inoubliables paysages champêtres.

Cathédrale Alexandre-Nevski de Sofia

Dominant majestueusement les toits de la capitale bulgare, cette magnifique église orthodoxe, dédiée à la mémoire des 200 000 soldats russes morts pendant la guerre russo-turque (1877-1878), nécessita trente années de travaux et fut achevée en 1912. Ses dômes dorés étincelants sont visibles à des rues à la ronde, et son vaste intérieur, éclairé par des cierges, est orné de marbre italien, d’albâtre et de fresques aux couleurs passées. La messe quotidienne est célébrée par des prêtres en chasuble et à la barbe blanche, au son des chœurs.

Ski dans le massif du Pirin

Les sommets du massif du Pirin comptent les stations de ski les plus célèbres de Bulgarie : Bansko et Borovets. Bansko, dont les pistes les plus élevées partent à 2 500 m, est réputée pour sa saison de ski prolongée. C’est également un lieu de fête international, où foisonnent restaurants raffinés, spas, bars et discothèques bondés. Le domaine skiable de Borovets, au nord après le mont Musala, atteint aussi 2 500 m. Si les pistes balisées de cette station prisée sont moins difficiles, les amateurs de frisson y trouveront aussi de vastes étendues stimulantes.

Tombeaux thraces

Les Bulgares tirent une légitime fierté de leur héritage thrace. Les tribus antiques qui ont vu naître l’esclave rebelle, Spartacus, et le demi-dieu joueur de lyre, Orphée, étaient composées d'artistes et d'artisans au talent extraordinaire. Aujourd’hui, les témoignages les plus évidents de leur culture sont les tombeaux élaborés découverts dans le sud et le centre de la Bulgarie. Le plus impressionnant d'entre eux est l’étonnante tombe à tholos de Kazanlăk, érigée pour un roi du IVe siècle av. J.-C. Ornée de fresques préservées représentant des courses de chars et des agapes, elle est classée par l’Unesco.

Plovdiv

Cette ville bohème et festive est une excellente alternative à Sofia. Ville universitaire sûre et qui se parcourt facilement à pied, elle fourmille de bons restaurants, de bars et de galeries d’art, et compte une scène culturelle dynamique. La charmante vieille ville, aux rues pavées bordées de demeures du milieu du XIXe siècle, de musées et de galeries, abrite aussi un magnifique amphithéâtre romain, tandis que le quartier branché de Kapana regroupe des cafés et bars indés sans prétention. Plovdiv est une excellente base pour des randonnées et des sorties de spéléologie dans les Rhodopes.

Articles récents