Carinthie

Pourquoi y aller

Land le plus méridional de l’Autriche, limitrophe de l’Italie et de la Slovénie, la Carinthie déploie un superbe décor de montagne. Votre voyage y tiendra à maints égards d’un parcours sinueux à travers des vallées profondes.
Avec ses nombreuses stations de ski et ses pistes peu encombrées, la Carinthie est l’un des meilleurs endroits du pays pour les sports d’hiver. L’autre atout de la région, ce sont ses lacs, qui lui valent le surnom de Riviera autrichienne. La Carinthie en compte 1 270 et certains d’entre eux, comme le lac de Wörth, sont alimentés par des sources géothermiques, ce qui rend la baignade délicieuse.
Sur le plan culturel, la Carinthie n’est pas en reste, avec son opulente capitale, Klagenfurt, ses pittoresques villages fortifiés (Friesach, Gmünd), des châteaux perchés sur des collines (tel celui de Hochosterwitz), sans oublier la magnifique cathédrale de Gurk aux sublimes fresques romanes.
Dans bon nombre des villes et villages de Carinthie est organisé, l’été venu, un festival, où des artistes venus de l’Italie et de la Slovénie voisines viennent prêter main forte à leurs homologues locaux.

À ne pas manquer

  1. Une balade à pied ou à vélo sur les sentiers boisés surplombant le Weissensee.
  2. La visite du musée Eboard de Klagenfurt, où l’on peut jouer sur l’un des 1 300 claviers de la collection.
  3. Une baignade dans les eaux du lac de Wörth et un repas au bord du lac au Restaurant Maria Loretto.
  4. Une halte à Villach pour le ski en hiver, les baignades ou la randonnée en été.
  5. Une immersion au Tibet au musée Heinrich Harrer de Hüttenberg.
  6. La vue depuis le sommet du château de Hochosterwitz.
  7. Une session ski près d’Hermagor après une remontée de 6 km à bord du téléphérique Millennium-Express.