Arménie : Santé

Vaccins et soins médicaux en Arménie

Rien de tel qu’une bonne prévention pour ne pas tomber malade en voyage. Quelques préparatifs en amont vous éviteront bien des déboires : allez chez le médecin suffisamment longtemps à l’avance pour établir le planning de vos vaccinations et vous faire prescrire les médicaments nécessaires. Le cas échant, pensez à emporter des lentilles de contact en plus ou une paire de lunettes.
Pendant le séjour, attention à l’eau et à la nourriture douteuses, ainsi qu’aux piqûres d’insectes et morsures d’animaux.

Vaccins recommandés

Il faut vérifier que les vaccinations classiques contre la diphtérie, le tétanos, la rougeole, les oreillons, la rubéole, la poliomyélite et la typhoïde sont à jour. D’autres vaccins sont parfois nécessaires pour les enfants et les personnes âgées.
Hépatite A Risque de niveau intermédiaire dans cette région du monde : vaccination recommandée en cas de séjour prolongé, de séjour en famille ou chez des amis, et dans les zones où il y a un manque d’hygiène.
Hépatite B Maladie endémique très répandue : vaccination recommandée pour certains groupes de population, par exemple les personnes ayant des rapports sexuels non protégés.
Tuberculose Vaccination recommandée en cas de contacts étroits avec la population locale et de séjour prolongé.
Rage Existe en Arménie. Vaccination recommandée en cas de nombreuses activités entraînant des contacts potentiels avec des animaux sauvages ou domestiques (cyclotourisme, randonnée, camping par exemple), surtout dans les zones reculées où il est impossible de recevoir une injection dans les 24 heures qui suivent une morsure.

Accessibilité des soins

On trouve à Erevan des cliniques onéreuses dispensant des soins calqués sur le modèle occidental. Les habitants ont accès aux services de santé public dans toutes les villes, mais cliniques et hôpitaux sont parfois mal approvisionnés en matériel médical, et les soins infirmiers sont limités (ils incombent souvent à l’entourage familial et amical).
La vieille habitude qui consistait à donner un pourboire en espèces aux médecins et au personnel infirmier pour les soins hospitaliers n’a plus cours. Toutefois, dans les lieux où cela se pratique toujours, on pardonne volontiers leur ignorance aux étrangers. Si vous souhaitez récompenser un soignant en particulier, opérez avec discrétion : glissez l’argent dans une enveloppe avec une carte disant à peu près “pour le café et les gâteaux du service”.

Eau

L’eau du robinet n’est pas potable en Arménie. On trouve sans problème de l’eau en bouteille. Sinon, faites bouillir l’eau du robinet pendant 10 minutes, utilisez des tablettes de purification ou bien un filtre.

Mis à jour le : 3 mars 2014

Articles récents