Phuket : Comment circuler

Transports à Phuket

Les transports locaux laissent terriblement à désirer. Le système en place oblige les touristes, soit à loger sur la plage de leur choix et à louer une voiture ou une moto, soit à emprunter des taxis et des tuk-tuk hors de prix. Néanmoins, grâce aux mesures récentes contre la “mafia des taxis”, la mainmise des chauffeurs de Phuket pourrait prendre fin. 

Taxi privé

Idéal pour… l’indépendance et le confort sans avoir à conduire soi-même. 

  • Une voiture climatisée avec chauffeur par l’intermédiaire d’une agence de voyages ou d’un complexe hôtelier coûte environ 1 500 B pour 8 heures.
  • Intéressant quand on peut partager le coût à plusieurs.

Sŏrng·tăa·ou 

Idéal pour… les voyageurs à petit budget et le côté couleur locale. 

  • Ces pick-up relient Phuket-ville à la plupart des plages (25-40 B), de 7h à 17h environ.
  • Se rendre d’une plage à l’autre (de Hat Surin à Hat Patong, par exemple) implique souvent de passer par Phuket-ville, ce qui prend des heures. 

Tuk-tuk 

Idéal pour... circuler entre les plages et effectuer de courts trajets en ville. 

  • Différents des tuk-tuk à trois roues du reste de la Thaïlande, ces minibus rouges ouverts existent dans toutes les localités de l’île. 
  • À utiliser surtout pour les courses locales car c’est un moyen cher, quoique populaire, entre les plages. 
  • Comptez environ 200 B pour une petite course en ville, 300 B entre Kata et Karon, 500 B pour des trajets plus longs comme Kata-Patong. Marchandez sec, mais ne vous attendez pas à obtenir des prix beaucoup plus bas.

Scooter/moto

Idéal pour… les voyageurs indépendants au budget serré et/ou désireux de sortir des grands axes. 

  • Le mode de déplacement le plus rentable. 
  • Conduire une moto à Phuket peut être dangereux. Mesurez les risques, portez un casque et faites attention la nuit.
  • Les stands en bord de route des stations balnéaires facturent 250-300 B par jour, mais l’assurance est rarement incluse. 
  • Les loueurs demandent souvent aux clients de laisser leur passeport (une photocopie devrait faire l’affaire). 
  • Des motos-taxis conduites par des hommes en débardeur vert circulent à Phuket-ville et à Patong (30 B).

Voiture

Idéal pour… l’indépendance et la découverte de l’île en profondeur.

  • Parcourir Phuket au volant n’a rien d’insensé car la circulation reste raisonnable, les routes sont larges et les carrefours faciles à négocier.
  • Les voitures roulent du côté gauche de la route.
  • Une jeep Suzuki, ou une berline Toyota, revient à partir de 1 200 B/jour, assurance et GPS compris.
  • En basse saison, le prix peut descendre jusqu’à 800 B. Si vous louez le véhicule pour plus de 3 jours, vous paierez encore moins cher. 

Pure Car Rent (%076 211002 ; 75 Th Rassada ; h8h-19h), une agence fiable, pratique des tarifs intéressants. De même Avis (%02 251 1131 ; h7h-21h) et Hertz (%076 328545 ; h8h-21h), basées à l’aéroport. 

Bateau

Idéal pour... aller d’une île à l’autre et respirer l’ai marin. 

  • Si les long-tail boats en bois demeurent les embarcations les plus courantes pour visiter les îles environnantes, les vedettes connaissent une popularité croissante. Location possible sur de nombreuses plages. 
  • Rawai est l’un des meilleurs endroits où louer un bateau à destination des îles voisines, dont Ko Bon (long-tail boat/vedette 1 200/2 400 B) et Coral Island (1 800/3 500 B).
  • De Kata, on peut rallier Ko Bon et Coral Island, moyennant quelque 5 000 B la demi-journée ou la journée ; rejoindre d’abord Rawai par voie terrestre permet d’économiser quelques bahts. 
  • Une excursion prisée conduit de Paton à Hat Freedom, juste au sud-ouest (1 500 B aller-retour, 15 minutes).
Mis à jour le : 22 mai 2017

Articles récents

Paramètres des cookies