Philippines : Si vous aimez

Les Philippines selon vos envies

 

Deuxième archipel au monde de par sa taille, les Philippines constituent un véritable paradis pour qui aime voyager d’île en île. Des petits groupes d’îlots sont plus ou moins rassemblés autour de toutes les îles principales et, dans toutes les localités en bord de mer, vous trouverez un batelier vous attendant avec son bangka.

  • Nord de Palawan Les archipels labyrinthiques de Bacuit et Calamian devraient figurer en première place de la liste de tout fan des îles.
  • Romblon Le bangka est le seul moyen de se déplacer dans cette province éclectique de la mer de Sibuyan, au nord de Boracay.
  • Péninsule de Caramoan Les karsts que l’on trouve sur ce morceau de terre à l’est de Bicol n’ont rien à envier à ceux de l’archipel de Bacuit.
  • Siargao La capitale philippine du surf offre un choix étourdissant d’îlots idylliques à explorer lorsque les vagues laissent à désirer.
  • Côte de Zambalès Les îles désertes abondent sur cette portion de littoral facilement accessible depuis Manille.

Aller d’île en île

Les plus grandes îles sont tapissées de forêts et abritent certaines des plus grandes grottes d’Asie. Les rizières en terrasses du nord de Luzon sont l’objet d’excursions prisées, mais il y a aussi de beaux sommets à découvrir dans le sud de Luzon, sur Mindoro, les Visayas et Mindanao.

  • La cordillère Célèbre pour ses rizières en terrasses, la chaîne de montagnes emblématique de Luzon permet des randonnées qui passent par des villages tribaux reculés et des sommets de plus de 2 500 m.
  • Bicol Presque “parfait”, le mont Mayon est le plus beau de la région. À proximité, le mont Isarog et le mont Bulusan se prêtent mieux à la randonnée .
  • Davao Point culminant des Philippines, le mont Apo domine l’horizon dans le sud de Mindanao.
  • Île de Sibuyan Un vrai paradis pour la biodiversité, où se trouve également le mont Guiting-Guiting (2 058 m).
  • Mindoro Oriental L’ascension du mont Halcon (2 505 m) est un véritable défi. Les randonnées font de découvrir des villages tribaux mangyans isolés.

Randonnée

La plongée est l’activité reine, mais le pays se prête au surf et au kitesurf. La voile, la planche à voile, la pêche en haute mer, le rafting, le kayak et le wakeboard sont également au menu.

  • Snorkeling avec les requins-baleines Plonger avec les gentils butanding (requins-baleines) de Donsol est l’activité phare aux Philippines.
  • Rafting Les eaux vives des environs de Cagayan de Oro sont étonnamment… vives ! Elles sont accessibles toute l’année.
  • Kayak de mer Les adeptes du kayak de mer ont des kilomètres de littoral intact à explorer dans des endroits comme le nord de Palawan ou le parc national Hundred Islands.
  • Surf Le point break de Baler, rendu célèbre par Apocalypse Now, est inconstant, mais lorsqu’il est là, c’est le paradis des surfeurs.
  • Kitesurf et windsurf L’amihan (mousson du Nord-Est) fait souffler des vents puissants sur Boracay de décembre à mars, pour le plus grand plaisir des adeptes de la voile et faisant de cette île un véritable paradis du kitesurf et du windsurf.
 

Sports aquatiques

Les 20 ans de pillage des ressources naturelles du pays (sous Marcos), suivies de 20 ans d’indifférence écologique, ont dégradé l’écosystème philippin. Aujourd’hui, le pays s’ouvre enfin aux bienfaits de l’écologie et de l’écotourisme.

  • Tubbataha Embarquez pour un safari-plongée dans cet atoll immergé et protégé au milieu de la mer de Sulu.
  • Puerto Princesa Pasyar Developmental Tourism organise des circuits à la rencontre des dauphins et des séjours chez l’habitant dans de petites localités rurales dans le sud de Palawan.
  • WWOOF Faire du volontariat dans une ferme bio dans les villages d’Acop et Pula, dans la cordillère.
  • Île de Pamilacan Repérez les dauphins près de l’île de Pamilacan, depuis des bateaux jadis utilisés par des pêcheurs de raies manta et de baleines.
  • Aigles et primates Pour une observation “responsable” d’oiseaux et de primates, direction le Philippine Eagle Research & Nature Center, près de Davao, ou le refuge de tarsiers de Bohol.

Écotourisme

Peu de pays ont autant souffert durant la Deuxième Guerre mondiale que les Philippines. À travers tout l’archipel, des monuments commémorent les batailles clés, les débarquements historiques et les sinistres marches de la mort.

  • Manille La capitale abrite plusieurs mémoriaux poignants, comme le cimetière de Fort Bonifacio, particulièrement paisible et émouvant.
  • Péninsule de Bataan Des bornes kilométriques jalonnent la route de la marche de la mort de Bataan. Le musée et le sanctuaire situés au sommet du mont Samat sont incontournables.
  • Red Beach Une statue étonnante reproduit le célèbre retour du général MacArthur aux Philippines.
  • Île de Corregidor Seule Bataan est plus évocatrice de la Deuxième Guerre mondiale aux Philippines. Une visite fascinante à faire en 1 ou 2 jours depuis Manille.
  • Golfe de Lingayen Faites comme les hommes de MacArthur en débarquant sur les larges plages entourant Lingayen, site de plusieurs importants débarquements de véhicules amphibies.

Histoire

Que ceux qui recherchent des stations plus discrètes que celles de Boracay se rassurent : le choix ne manque pas. Perdez-vous sur votre propre île privée ou adonnez-vous aux plaisirs sous-marins. Avec plus de 7 000 îles, tout le monde trouvera un coin de sable où poser sa serviette.

El Nido Un mélange unique de complexes balnéaires de luxe sur des îles privées et de bungalows basiques sur la plage.

Dumaguete Ce n’est pas une station à proprement parler, mais la ville est facilement accessible depuis les renommées Siquijor, Sipalay, Dauin et l’idyllique île d’Apo.

Île de Mactan Un ensemble de luxueux complexes indépendants où pratiquer de nombreuses activités qui en font une destination prisée des familles.

Île de Malapascua Un complexe balnéaire dédié à la plongée, à l’ambiance décontractée et situé à proximité de nombreux sites dans le nord de Cebu.

Port Barton Située sur la côte ouest de Palawan, cette station balnéaire abrite plusieurs complexes aussi bien sur la côte que offshore

Mis à jour le : 9 juillet 2018
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage

Le compagnon des voyageurs au long cours en Asie du Sud-Est, à glisser dans tous les sacs à dos avant le départ.
 

Paramètres des cookies