Népal

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Népal
  4. Comment s'y rendre

Népal : Comment s'y rendre

Partir au Népal : mode d'emploi

Entrer au Népal

Les ressortissants de tous les pays autres que l'Inde ont besoin d'un visa pour se rendre au Népal, qu'ils peuvent obtenir sans difficulté auprès de l'ambassade ou du consulat du Népal de leur pays d'origine.
Le visa peut également être délivré à l'arrivée au Népal, soit à l'aéroport Tribhuvan, soit aux postes-frontières (attention, certains exigent le paiement du visa en dollars US). Presque tous les postes-frontières disposent d'un service de change.

Voie aérienne

Aéroports

L'aéroport Tribhuvan (4472 256), seul aéroport international du pays, se situe près de Katmandou. Le terminal international occupe un bâtiment moderne. Il est prévu que l'aéroport de Bhairahawa soit remanié pour devenir l'aéroport international de Lumbini mais les choses traînent en longueur.

Arrivée et départ

Juste avant et après les services d'immigration, une banque ouvre à l'arrivée des vols et pratique des taux de change corrects. À côté, un guichet s'occupe des visas à l'arrivée. Un petit comptoir d'informations touristiques est installé dans l'aéroport, à la sortie de la douane.
Lorsque vous quittez le Népal, présentez-vous à l'enregistrement au moins 2 heures avant le départ et 3 heures en haute saison, car les comptoirs sont souvent pris d'assaut. Vous devrez montrer votre billet pour entrer dans le hall des départs, où tous les bagages sont passés aux rayons X et étiquetés.
La taxe de départ se règle à l'agence de la Nabil Bank, dans l'aéroport. Cette dernière change aussi les roupies népalaises en devises fortes, à condition de présenter vos bordereaux de change non utilisés et moyennant une commission de 50 Rs (ou 2%). Un bureau de poste et de téléphone ouvre irrégulièrement.
Après l'immigration, vous trouverez un guichet de remboursement de la TVA et un café. On passe ensuite par un nouveau portique de contrôle et une inspection manuelle des bagages avant de s'entasser dans une salle d'embarquement trop petite.

Compagnies aériennes

Les agences des compagnies aériennes indiquées ci-dessous se trouvent toutes à Katmandou.
Connue pour son manque de fiabilité, la compagnie nationale Nepal Airlines (NAC ; code RA ; 01-4220757, 4248614 ; www.royalnepal.com ; Kantipath) propose un nombre limité de liaisons internationales vers Hongkong, Delhi, Bangkok, Shanghai, Kuala Lumpur, Singapour, Dubaï, Bangalore et Mumbai (Bombay), mais actuellement aucune vers l'Europe. La pénurie chronique d'avions entraîne de fréquents retards et annulations. Mieux vaut autant que possible emprunter une autre compagnie ; à l'étranger, peu d'agences de voyages effectuent des réservations sur les vols NAC.
Au moment de la rédaction de ces pages, la compagnie intérieure Cosmic Air (code F5 ; 01-4215525 ; www.cosmicair.com ; Lal Durbar) avait suspendu ses vols bon marché vers Delhi, mais ils pourraient reprendre fin 2009. Actuellement, les meilleurs vols pour Delhi sont proposés par Jet Airways (code 9W ; 01-4446375 ; www.jetairways.com ; Sundar Bhawan, Hattisar).
 
Les compagnies ci-dessous desservent Katmandou :

Parmi les autres compagnies qui ne desservent pas directement le Népal, mais disposent d'agences à Katmandou et rallient des destinations très fréquentées dans la région, signalons British Airways (4226611), Cathay Pacific (4246155) et Austrian Airlines (4223331). La plupart des agences des compagnies aériennes sont fermées le samedi, hormis quelques-unes (dont la Thai) ouvertes de 10h à 14h.

Depuis la France

Il n'existe pas de vols directs depuis la France. Le vol aller-retour en basse/haute saison démarre autour de 710/830 €, taxes comprises, mais les prix grimpent à 1 100-1 300 € dès que les promotions ne sont plus disponibles. Le voyage dure généralement de 12 à 18 heures (pouvant atteindre plus de 26 heures) selon les vols, avec au moins une escale.
Une autre solution consiste à prendre un vol direct jusqu'à New Delhi (Inde), puis une correspondance pour le court trajet New Delhi-Katmandou. Voici quelques adresses d'agences ou de transporteurs vers la destination :

Depuis la Belgique

Il n'existe pas de vols directs depuis la Belgique. Pour rejoindre Katmandou depuis ce pays, le plus simple consiste à faire une escale à New Delhi (environ 9 heures depuis Bruxelles). Vous serez sans doute obligé d'y passer la nuit et de repartir le lendemain pour Katmandou (1 heure 30). Comptez environ 1 150 €, taxes comprises, pour un vol aller-retour Bruxelles-Katmandou via New Delhi. Vous pourrez trouver moins cher en réservant votre voyage plusieurs mois à l'avance.
Les agences et les transporteurs suivants offrent des tarifs intéressants :
Airstop (070 22 22 92 ; www.airstop.be ; 28 rue du Fossé-aux-Loups, Bruxelles 1000)
Connections (070 23 33 13 ; www.connections.be) ; Bruxelles (02 550 01 30 ; 19-21 rue du Midi, Bruxelles 1000) ; Liège (04 223 03 75 ; fax 04 223 08 82 ; 7 rue Sœurs-de-Hasque, Liège 4000)
Éole (02/227 57 80 ; fax 02 219 90 73 ; www.voyageseole.be ; 39/41 chaussée de Haecht, Saint-Josse-Ten-Noode 1210)
Jet Airways (02 /09 09 09 ; www.jetairways.com ; Bruxelles Airport, BP10, 1930 Zaventem Bruxelles 1930)

Depuis la Suisse

Il n'existe pas de vols directs depuis la Suisse. Un vol aller-retour pour Katmandou à partir de la Suisse comprend au moins une escale. Comptez à partir de 1 180/1 080 FS en tarif plein/réduit. Plus vous réservez longtemps à l'avance, plus vous bénéficiez de prix avantageux. Parmi les principales compagnies au départ de Genève ou Zurich, citons Austrian Airlines, Qatar Airways, Golf Air ou Air India.

  • Austrian Airlines (01286 80 88 ; www.aua.com ; Gutenbergstrasse 10, 8027 Zurich)
  • Qatar Airways (22 817 79 79 ; www.qatarairways.com ; place de la Fusterie, Genève 1205)
  • STA Travel Lausanne (058/450 49 20 ; Université Lausanne, Bât L'Humense Lausanne-Dorigny 1015). Spécialiste des voyages pour étudiants.

Depuis le Canada

Un vol aller-retour Montréal-Katmandou, avec 2 escales, coûte au moins 2 250 $C, taxes comprises. Selon la compagnie utilisée (Air Canada, Lufthansa, British Airways, Swiss, Qatar Airways, etc.), vous ferez une première escale en Europe ou dans la péninsule Arabique, et une seconde à Delhi.

Les opérateurs spécialistes du Népal, comme Third Eye Travel (1-800-456-3393 ; www.thirdeyetravel.com), sont informés des meilleures offres et correspondances et proposent les conditions les plus avantageuses. Les agences spécialisées sur l'Asie, telles qu'Angel Travel (www.angeltravel.com), vendent également des billets pour le Népal.
Parmi les agences de réservation en ligne, signalons Cheap Tickets (www.cheaptickets.com), Orbitz (www.orbitz.com), Expedia (www.expedia.ca) et Travelocity (www.travelocity.ca). Depuis l'Asie Le vol quotidien de Thai Airways qui dessert Bangkok est le plus emprunté entre Katmandou et l'Asie, même si Nepal Airlines assure aussi cette liaison. Il existe d'autres services pratiques, notamment vers Hong Kong (Dragon Air), Kuala Lumpur (Nepal Airlines), Singapour (Silk Air), Séoul (Korean Airlines) et Guangzhou (China Southern Airlines). Il n'y a aucune ligne directe pour le Japon ; la plupart des passagers font une correspondance à Bangkok, Singapour, Hong Kong ou Séoul. Air China relie Chengdu et Lhassa, mais les étrangers ne peuvent se rendre au Tibet que dans le cadre d'un voyage organisé. C'est également le cas pour les voyageurs qui veulent aller à Paro (Bhoutan) sur Druk Air. Autrefois très prisée, la liaison Katmandou-Dhaka-Yangon n'existe plus, et le moyen le moins cher de relier le Myanmar est de rejoindre Bangkok avant de prendre un vol d'Air Asia (www.airasia.com). STA Travel possède des agences pratiques à Bangkok (02-236 0262 ; www.statravel.co.th), en Malaisie (2148 9800 ; www.statravel.com.my), à Singapour (6737 7188 ; www.statravel.com.sg) et à Hong Kong (2736 1618 ; www.statravel.com.hk).
Autres agences asiatiques recommandées : No 1 Travel (03-3205 6073 ; www.no1-travel.com) au Japon et Four Seas Tours (2200 7760 ; www.fourseastravel.com), qui est basé à Hong Kong.

Depuis l'Inde, le Pakistan et le Bangladesh

Il est possible de trouver un vol entre Katmandou et Delhi pour la modique somme de 120 $US. Jet et Jetlite sont les meilleures compagnies reliant Delhi à Katmandou, mais vous pouvez aussi trouver des tarifs bon marché sur Cosmic Air, quand elle assure la liaison. Indian Airlines dessert Delhi, Kolkata (Calcutta) et Varanasi (Bénarès), et Nepal Airlines relie Katmandou à Delhi deux fois par semaine. STIC Travels (11-237 37 135 ; www.stictravel.com) est une agence indienne fiable.
Il est possible de se rendre à Dhaka sur Biman Bangladesh Airlines et GMG Airlines, et à Karachi sur PIA.

Voie terrestre

Sous réserve de la situation politique et de l'état des routes, 6 postes frontières permettent d'arriver au Népal par voie terrestre : 5 à partir de l'Inde et 1 du Tibet.

Avec son propre véhicule

De rares visiteurs arrivent d'Europe avec leur voiture ou leur moto, pour lequel ils ont besoin d'un carnet international. Si vous laissez votre véhicule au Népal, vous devrez payer une taxe d'importation prohibitive ou l'abandonner aux douanes. Il n'est pas possible d'importer des voitures de plus de 5 ans. N'oubliez pas de vous munir d'un permis de conduire international.

Inde

Tous les postes-frontières entre l'Inde et le Népal se situent dans le Teraï. Le plus emprunté est Sunauli, près de Bhairawa, qui permet d'accéder facilement à Delhi et à Varanasi en Inde.

Sunauli-Bhairawa

Le poste-frontière à Sunauli est le plus fréquenté entre l'Inde et le Népal. Cependant, il est facile de se faire escroquer par des agences de voyages malhonnêtes. Malgré les rumeurs persistantes, il n'y a aucun bus direct entre Delhi et Katmandou.
Pour éviter de vous faire flouer tout en voyageant plus confortablement, prenez un train entre Delhi et Gorakhpur (22 heures) puis un bus jusqu'à Sunauli (60 Rs, 3 heures). Il existe aussi des bus directs de Varanasi à Sunauli (150 Rs, 10 heures).
Une fois la frontière traversée, vous pourrez visiter le centre de pèlerinage bouddhique de Lumbini avant de continuer votre voyage. De Bhairawa, des bus desservent régulièrement Katmandou (425 Rs, 8 heures) et Pokhara (300-425 Rs, 8 heures), en général via Narayangarh, où l'on peut prendre une correspondance pour le Chitwan National Park. Buddha Air et Yeti Airlines relient quotidiennement Katmandou (35 minutes).

Mahendranagar

Le poste-frontière de Mahendranagar est également utilisé par des voyageurs en provenance de Delhi. Des bus partent tous les jours de la gare routière Anand Vihar à Delhi pour Banbassa, la bourgade indienne la plus proche de la frontière (160 Rs indiennes, 10 heures). Banbassa est également reliée par bus à la plupart des villes de l'Uttaranchal.
De Mahendranagar, des bus lents et directs rallient de nuit Katmandou (1 010 Rs, 15 heures), mais il vaut mieux effectuer ce trajet de jour et faire étape au Bardia National Park, à Nepalganj ou Narayangarh. Vérifiez que la route est bien ouverte – elle est souvent coupée pendant la mousson – et renseignez-vous sur les conditions de sécurité avant d'entreprendre ce voyage.

Kakarbhitta

Poste-frontière situé à l'est du pays, Kakarbhitta permet de rejoindre facilement Darjeeling, Sikkim, Kolkata et les États du nord-est de l'Inde. Les agences de voyages de Katmandou et Darjeeling proposent des traversées de la frontière en bus, mais elles nécessitent toutes une correspondance à la frontière. Il est tout aussi simple de faire le trajet en plusieurs étapes.
Lors de la rédaction du guide, la Mahendra Hwy était bloquée entre Kakarbhitta et Katmandou à cause de la crue de la Sapt Kosi (pour plus d'informations). Des travaux sont en cours afin de remettre en état cette route importante mais, même si la route est bloquée, vous devriez pouvoir contourner le problème en utilisant les transports locaux.
De Darjeeling, prenez un bus/jeep pour Siliguri (60/80 Rs indiennes, 2 heures), puis un bus (20 Rs indiennes, 1 heure) pour Panitanki, du côté indien de la frontière. Des jeeps desservent également la frontière à partir de Kalimpong (90 Rs, 3 heures) et de Gangtok (160 Rs, 4 heures 30), au Sikkim. De Kolkata, vous pouvez prendre le train de nuit Darjeeling Mail de la gare de Sealdah jusqu'à New Jalpaiguri près de Siliguri, puis un bus jusqu'à la frontière (243/659/901 Rs indiennes, en couchette 2e classe /3-tier climatisé /2-tier climatisé).
Depuis Kakarbhitta, des bus de nuit rallient Katmandou (1 500 Rs, 17 heures) ou Pokhara (1 500 Rs, 17 heures), mais il est plus intéressant de faire étape à Janakpur (350 Rs, 5 heures), ou au Chitwan National Park (accessible de Sauraha Chowk par la Mahendra Hwy).

Birganj-Raxaul Bazaar

Passer la frontière entre Birganj et Raxaul Bazaar permet de rejoindre Patna et Kolkata. De la gare routière de Patna, des bus directs desservent Raxaul Bazaar (100 Rs indiennes, 8 heures). De la gare ferroviaire de Howrah à Kolkata, le Mithila Express part tous les jours à 15h45 et rejoint Raxaul le lendemain à 8h30 (256/723/1 001 Rs indiennes en couchette 2e classe/3-tier climatisé/2-tier climatisé).
De Birganj, des bus rallient régulièrement Katmandou (jour/nuit 350/400 Rs, 8 heures) et Pokhara (jour/nuit 250/425 Rs, 7 heures) par Narayangarh (160 Rs, 3 heures). Des lignes régulières desservent par ailleurs bon nombre de villes dans le Teraï.

Nepalganj

Peu de voyageurs passent la frontière à Nepalganj, dans l'ouest du Népal, en raison du peu d'intérêt que ce point représente pour d'autres destinations. À Lucknow, la ville indienne la plus proche, des bus lents rejoignent Rupaidha Bazaar (160 Rs indiennes, 7 heures), près du poste-frontière de Jamunaha. On peut aussi prendre un train jusqu'à Nanpara, à 17 km de la frontière.
Du côté népalais, des bus réguliers relient Nepalganj à Katmandou (jour/nuit 540/857 Rs, 12 heures) et Pokhara (825 Rs, 12 heures) et passent près de Narayangarh (584 Rs, 8 heures). Yeti Airlines et Buddha Air proposent des vols pour Katmandou (1 heure) et Sita Air relie Jumla (45 minutes).

Tibet

Officiellement, seuls les groupes organisés sont autorisés à entrer au Tibet depuis le Népal. Toutefois, certaines agences de voyages de Katmandou savent comment constituer des groupes afin de contourner cette restriction. En général, les voyageurs peuvent accéder plus facilement au Tibet à partir de la Chine. Si vous en avez la possibilité, mieux vaut visiter le Népal après le Tibet plutôt que l'inverse.
Passer du Népal au Tibet par voie terrestre n'a rien de facile. Le mal des montagnes constitue un risque bien réel car la route grimpe jusqu'à 5 140 m et les circuits ne prévoient pas toujours suffisamment de temps pour s'acclimater à l'altitude. Pendant la mousson (de mai à août), des glissements de terrain provoquent souvent une fermeture de la route et il y a souvent des restrictions supplémentaires sur les voyages en raison de tensions politiques.

Restrictions de Voyage

Lors de nos recherches, il n'était pas possible de franchir la frontière chinoise pour entrer au Tibet sans un permis de tourisme au Tibet, qu'on ne peut obtenir qu'en réservant un circuit organisé à Lhassa auprès d'une agence de voyages. Si vous vous présentez à la frontière à Kodari avec un visa chinois, vous serez refoulé. Air China ne vous vendra pas de billet pour Lhassa sans ce permis.
Au moment de notre enquête, quand des touristes réservaient ce circuit, ils étaient inscrits sur un visa de groupe et les visas chinois figurant sur leurs passeports étaient annulés. Quitter le groupe à Lhassa est pratiquement impossible, mais on peut apparemment prendre un vol du Tibet à Chengdu et continuer à voyager en Chine en indépendant muni d'un visa chinois.

Circuits organisés

Le moyen le plus rapide d'entrer au Tibet consiste à choisir un forfait avec un vol Katmandou-Lhassa. Selon le climat politique au Tibet, les agences offrent parfois un vol aller-simple (273 $US) avec visa et permis (70 $US) et transferts depuis/vers l'aéroport (120 $US). En période plus tendue, vous devrez acheter un circuit plus coûteux, avec vol aller-retour, mais vous pourrez peut-être annuler le retour à Lhassa.
Le moyen le plus simple de visiter le Tibet depuis le Népal est de participer à un circuit en jeep (entrée par la route et sortie du pays en avion) allant de Katmandou à Lhassa via Nyalam, Lhatse, Shigatse et Gyantse. Plusieurs agences proposent des circuits de 8 jours (environ 1 000 $US), qui incluent les frais de permis et de visa, le transport en Land Cruiser (bondée), l'hébergement (en dortoir et en chambre à lits jumeaux), la visite des sites et le vol retour à Katmandou. Certaines agences proposent aussi des voyages coûteux qui comprennent un détour au camp de base du mont Everest (côté tibétain). Vous pouvez aussi participer à des circuits trekking très onéreux au départ de Simikot, dans l'extrême-ouest du Népal, à Purang, dans l'extrême-ouest du Tibet puis au mont Kailash.
L'agence a besoin d'une semaine pour obtenir visa et permis. Le visa de groupe permet de rester entre 12 et 15 jours au Tibet et l'on peut ainsi théoriquement passer une semaine à Lhassa après le périple.
Cependant, cela dépend de la bonne volonté des autorités. Les tarifs augmentent de juillet à septembre, et les circuits sont moins nombreux de décembre à février.
La plupart des compagnies de Katmandou qui proposent des circuits au Tibet sont des agences intermédiaires. Les prestataires suivants organisent leurs propres circuits :

Parmi les tour-opérateurs de Thamel qui organisent des circuits à la carte au Tibet, citons :

Bus

La compagnie nationale de bus népalaise Sajha Yatayat a brièvement assuré une ligne de bus directe entre Katmandou et Lhassa, mais elle n'a jamais été ouverte aux étrangers et elle ne circule plus depuis des années. Toutefois, il est toujours possible que le service reprenne. Renseignez-vous sur place.

Mis à jour le : 15 février 2013

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Népal

Paramètres des cookies