Népal

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Népal
  4. Hébergement

Hôtels et hébergements au Népal

Se loger au Népal

Les différentes possibilités d'hébergement sont classées ici selon leur catégorie de prix et leur situation géographique. Les voyageurs à petit budget peuvent compter se loger pour environ 400 Rs à 1 200 Rs (5 à 15 $US) en chambre double, avec salle de bains privée la plupart du temps. Pour la catégorie moyenne, il faut prévoir entre 1 200 Rs et 4 000 Rs (15 $US et 50 $US). Compter davantage pour la catégorie supérieure. La plupart des hôtels proposent un large éventail de choix, y compris de grandes chambres deluxe (souvent au dernier étage), idéales pour les familles ou les petits groupes.
Katmandou et Pokhara offrent quantité de possibilités, de l'hébergement le plus sommaire aux établissements cinq-étoiles à 150 $US la nuit. La compétition acharnée à laquelle se livrent les établissements bon marché maintient des prix bas et un niveau de qualité en progression. Katmandou renferme ainsi quelques très jolis lieux avec jardins, où loger à moins de 800 Rs (10 $US) la nuit, avec eau chaude et salle de bains privée. Les meilleures offres se situent dans les catégories moyenne et supérieure.
Les grandes villes du Teraï disposent d'hôtels corrects, aux chambres équipées de ventilateurs et de moustiquaires pour 400 Rs environ (5 $US). Pour répondre à la demande locale, des formules plus rudimentaires existent pour 50 Rs (moins de 1 $US), mais souvent sans moustiquaire, ou alors en lambeaux. Dans les hébergements les plus économiques, l'eau est chauffée à l'énergie solaire. Attendez-vous donc à des douches froides le matin ou par temps gris.
Partout ailleurs dans le pays, le choix est très limité, sauf sur les principaux itinéraires de trek. Le Népal est l'un des rares pays au monde où l'on peut faire 3 semaines en randonnée sans recourir à une tente. Sur certains itinéraires, l'hébergement se résume parfois à un dortoir ou à une grande salle où chacun déroule son sac de couchage. En revanche, sur les chemins de l'Annapurna ou de l'Everest, vous croiserez des lodges et des pensions d'excellente qualité toutes les 2 heures.
Tous les hôtels de catégorie moyenne et supérieure comptent une TVA à 13% et affichent souvent des prix en dollars (que vous pouvez payer en roupies). Les hôtels bon marché donnent leurs prix en roupies et font souvent l'impasse sur la TVA.
 

Réductions

Au Népal, les tarifs hôteliers ont toujours beaucoup fluctué au rythme des saisons. Durant la saison haute, d'octobre à novembre et de février à avril, le prix des chambres augmente en fonction de la demande. Durant la saison de la mousson (de juin à septembre), les prix chutent de façon vertigineuse.
Ainsi, le montant total que vous aurez à payer dépendra de la saison et de la quantité de clients. Les tarifs affichés dans la majorité des hôtels sont purement fantaisistes et sont donnés dans l'espoir que les voyageurs sont assez naïfs pour payer sans sourciller et qu'ils répondent aux exigences du gouvernement en matière d'étoiles. Certains établissements de catégorie moyenne proposent des tarifs réduits (et le transfert gratuit depuis l'aéroport) pour les voyageurs qui réservent par Internet, mais vous pourrez obtenir les mêmes réductions (si ce n'est de plus importantes) sur place. Si les affaires marchent au ralenti, il est souvent possible de négocier une chambre deluxe au prix d'une standard. Quand elles sont florissantes (comme c'est le cas en ce moment), vous ne pourrez qu'accepter ce qu'on vous propose.
En général, les voyageurs peuvent négocier des tarifs moins élevés pour des longs séjours. En automne et au printemps, il est possible d'obtenir une réduction supplémentaire pour les chambres climatisées en promettant simplement d'arrêter la climatisation.
 

Mis à jour le : 21 février 2017
Paramètres des cookies