Myanmar : Santé

Vaccins et soins médicaux au Myanmar / Birmanie

Vaccinations

Plus vous vous éloignez des circuits classiques, plus il faut prendre vos précautions. Faites inscrire vos vaccinations dans un carnet international de vaccination (livret jaune) que vous pourrez vous procurer auprès de votre médecin ou d’un centre. Le ministère des

Affaires étrangères français (www.diplomatie.gouv.fr/voyageurs) effectue une veille sanitaire et met régulièrement en ligne des recommandations sur les vaccinations.

Planifiez vos vaccinations à l’avance (au moins 6 semaines avant le départ), car certaines demandent des rappels ou sont incompatibles entre elles. Les vaccins ont des durées d’efficacité très variables ; certains sont contreindiqués pour les femmes enceintes.

Seul le vaccin contre la fièvre jaune a un caractère obligatoire dans certaines conditions. Si vous avez visité une zone à risque (Afrique ou Amérique du Sud) dans les 6 jours précédant votre arrivée en Asie du Sud-Est, on vous demandera la preuve de votre vaccination. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande les vaccins suivants pour les voyageurs à destinations du Myanmar:

  • Diphtérie et tétanos - Un rappel est nécessaire tous les 10 ans. Un nouveau type de vaccin agit aussi contre la coqueluche. Demandez l'avis de votre docteur.
  • Hépatites A et B - Il existe un vaccin combiné hépatites A et B qui s'administre en 3 injections. La durée effective de ce vaccin ne sera pas connue avant quelques années.
  • Polio - N'est plus répandue en Asie du Sud-Est. une injection suffit à protéger un individu pendant 10 ans. Inactivé, le vaccin antipolio ne présente pas de risque pendant la grossesse.
  • Rougeole, oreillons, rubéole - Deux injections nécéssaires si vous n'avez pas eu la maladie. Un rappel est demandé pour la plupart des jeunes adultes.
  • Typhoïde - Recommandé si votre séjour dépasse une semaine et si vous voyagez dans des conditions d'hygiène médiocre.

Accessibilité et coût des soins médicaux

En dehors de Yangon, les soins médicaux sont de qualité très médiocre au Myanmar et les hôpitaux ne sont à fréquenter qu’en dernier recours. Demandez conseil à votre ambassade, qui vous dirigera vers les meilleures structures. Sachez que les soins médicaux de niveau occidental reviennent généralement cher. Une première consultation avec un médecin international à Yangon vous coûtera au moins 50 $US.

Si vous pensez être atteint d’une maladie grave, notamment du paludisme, rendez-vous immédiatement dans le meilleur hôpital le plus proche pour vous faire soigner. Il est toujours préférable de se faire suivre par un médecin.

N’achetez pas les médicaments en vente libre, car vous risqueriez de tomber sur des médicaments contrefaits, mal conservés ou périmés.

Boire de l'eau sans danger

  • Ne buvez jamais d'eau du robinet
  • Les eaux minérales sont sûres mais vérifiez que les capsules sont intactes avant de boire.
  • Ne consommez pas de glaçons
  • Evitez jus de fruits, parfois allongés à l'eau
  • Pour stériliser l’eau, la meilleure solution est de la faire bouillir durant 15 minutes.
  • À défaut, traitez-la chimiquement avec des comprimés ou des gouttes, comme le Micropur (vendu en pharmacie) très efficace.
  • Brossez-vous les dents avec de l’eau minérale, purifiée ou bouillie.
Mis à jour le : 22 janvier 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le compagnon des voyageurs au long cours en Asie du Sud-Est, à glisser dans tous les sacs à dos avant le départ.
 

Paramètres des cookies