Lonely Planet

Maldives

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Maldives
  4. Comment circuler

Maldives : Comment circuler

Se déplacer aux Maldives

Avion

Vols intérieurs

L’avion est le principal mode de transport sur les longues distances aux Maldives. Le pays compte 6 aéroports, tous reliés par des vols réguliers à la capitale. Le transporteur intérieur, Maldivian (333 5544 ; www.maldivian.aero ; Boduthakurufaanu Magu), offre plusieurs vols quotidiens vers les 5 aéroports régionaux suivants. Ces vols affichent rapidement complets ; réservez donc bien à l’avance (vous pouvez le faire en ligne depuis chez vous) pour être sûr d’obtenir le vol souhaité.

  • Fuvahmulah (Gnaviyani, 1 vol/jour, 340 $US aller-retour, 70 min)
  • Gan (Addu, 4 ou 5 vols/jour, 350 $US aller-retour, 70 min)
  • Hanimaadhoo (Haa Dhaalu, 5 vols/jour, 275 $US aller-retour, 1 heure)
  • Kaadedhdhoo (Gaafu Dhaalu, 2 ou 3 vols/jour, 305 $US aller-retour, 70 min)
  • Kadhoo (Laamu, 5 vols/jour, 268 $US aller-retour, 50 min)

Hydravion

L’utilisation des hydravions permet d’atteindre le moindre endroit du pays par les airs. Nombre de voyageurs utilisent les services des deux compagnies disponibles, Trans Maldivian Airways (334 8400 ; www.transmaldivian.com) et Maldivian Air Taxi (331 5201 ; www.maldivianairtaxi.com), qui acheminent les touristes vers les îles-hôtels depuis un embarcadère proche de l’aéroport international de Malé. Toutes deux possèdent des DeHavilland Twin Otter de 18 places et sont sous contrat avec les îles-hôtels du pays. Vous ne pourrez pas choisir votre compagnie – en principe, chaque resort a signé un contrat avec une seule d’entre elles.
Tous les transferts en hydravion se font de jour et le trajet offre des vues magnifiques sur les atolls, les îles, les récifs et les lagons. Le vol coûte entre 200 $US (153 €) et 600 $US (460 €) l’aller-retour, suivant la distance et le contrat passé avec les îles-hôtels, mais il est généralement compris dans votre forfait. Si vous réservez de manière indépendante, le trajet en hydravion vous sera facturé en sus.
Vous pouvez également louer un hydravion pour faire du tourisme, de la photographie ou pour une évacuation d’urgence. Appelez les deux compagnies pour vous renseigner sur les prix et les disponibilités. Notez que les hydravions ne peuvent transporter qu’un poids limité. Il est de 20 kg dans la plupart des cas, avec un supplément pour tout dépassement, et certains objets lourds doivent parfois attendre le vol suivant.

Bateau

Le niveau de sécurité des bateaux est excellent aux Maldives.

Bateau rapide et hors-bord

Les îles-hôtels des atolls de Malé Nord et Sud, ainsi que quelques-unes de l’atoll d’Ari, proposent un transfert en hors-bord, qui coûte entre 50 $US (38 €) et 300 $US (230 €) l’aller-retour en fonction de la distance. Ce montant est généralement inclus dans le cas d’un package, mais il est facturé aux voyageurs indépendants à leur départ du resort. 
Les bateaux se présentent sous diverses formes, du petit runabout équipé d’un moteur hors-bord à la grande vedette à plusieurs ponts, dotée d’une cabine de pilotage semblable à celle d’un avion.
La plupart des grandes agences de voyages peuvent vous trouver une vedette à louer à partir de Malé, le moyen de transport le plus pratique si votre budget vous le permet. Inner Maldives (www.innermaldives.com.mv) propose des vedettes d’un bon rapport qualité/prix, aux alentours de 500 $US (380 €) par jour, essence non comprise (ce qui fait augmenter substantiellement la facture totale). Ce prix comprend les services d’un capitaine et de plusieurs membres d’équipage pour 10 heures. Si vous louez un bateau pour la journée, la coutume veut que l’on vous fasse payer le plein d’essence au retour à Malé. Autre compagnie de location de vedettes fiable et à bon prix à Malé : Nazaki Marine (www.nazaki.com). 

Dhoni

À Malé, suivez le front de mer jusqu’à l’extrémité est de Boduthakurufaanu Magu, près de la jetée des ferrys pour l’aéroport : vous verrez de nombreux dhoni amarrés dans le port. La plupart peuvent être loués pour se rendre sur les îles avoisinantes. Le prix dépend de la destination, de la durée et de vos talents de négociateur : il est en général de 1 000 Rf (50 €) à 2 000 Rf (100 €), mais si vous voulez faire une excursion de 12 heures en partant à 6h du matin, prévoyez une somme plus importante. Vous pouvez aussi louer des dhoni sur la plupart des îles-hôtels ; ils coûtent cependant plus cher – de 300 $US (230 €) à 600 $US (460 €) par jour – et sont parfois déjà réservés pour des excursions ou des sorties de plongée.

Ferry

En 2010, le gouvernement du président Nasheed a mis en place un réseau de ferrys national. S’il est loin d’être parfait, chaque île habitée du pays est néanmoins reliée au moins à un autre endroit, même si ce n’est que deux fois par semaine. Cela signifie que vous pouvez désormais faire le tour des Maldives de façon indépendante si le temps ne vous est pas compté. Cependant, les ferrys ne vous permettront pas d’aller d’une île-hôtel à une autre – il vous faudra recourir à un hors-bord ou à un hydravion, bien plus coûteux.
Ce guide fournit des renseignements généraux sur les itinéraires, mais pour connaître les horaires précis, vous devrez vous adresser à la pension dans laquelle vous avez décidé de loger (et à moins de connaître quelqu’un sur l’île en question ou d’y passer uniquement la journée, vous devrez choisir une île abritant une pension).
Les ferrys sont peu coûteux et relativement lents par rapport aux hors-bord. Si des horaires sont établis, ils sont néanmoins sujets aux retards, dus aux mauvaises conditions climatiques ou aux problèmes techniques. Ce mode de transport convient donc à ceux qui ne manquent ni de temps ni de patience.

Voiture et moto

Les seuls endroits où vous aurez besoin de vous déplacer par la route sont Malé et l’atoll d’Addu ; vous y trouverez des taxis. La conduite se fait à gauche.

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir les Maldives