Malaisie

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Malaisie
  4. Les Incontournables

Malaisie : Les Incontournables

Le top des expériences en Malaisie

la Cuisine de rue

En Malaisie, la meilleure cuisine est souvent la plus simple, que l’on déguste dans un cadre sans prétention. Les innombrables échoppes ambulantes, étals et shophouses du pays servent de délicieux plats, souvent d’après des recettes et des techniques ancestrales. Omniprésente, informelle et savoureuse, la cuisine de rue se distingue aussi par sa diversité : dans la même rue, il n’est pas rare de pouvoir choisir entre les cuisines malaise, chinoise, indienne du Sud et occidentale. 

Plongée à Sipadan

Les tombants rocheux de Sipadan abritent l’une des faunes marines les plus riches du monde – des poissons, mollusques et reptiles les plus courants aux créatures les plus étranges et les plus colorées. Les plongeurs qui évoluent parmi les animaux ont la chance d’observer tout ce petit monde vivre, jouer, chasser et se nourrir. Quel que soit leur niveau, ils vivront à Sipadan une expérience inoubliable.

Kampong Ayer, Brunei

Brunei se modernise rapidement, mais même les habitants branchés adeptes des technologies modernes viennent de Kampong Ayer, le plus grand village lacustre au monde, à l'origine de la capitale, Bandar Seri Begawan. Si certains Brunéiens ont quitté ces communautés une fois adultes, la plupart y résident encore. Certains y vivent humblement, mais d’autres s’y rendent en bateau-taxi après avoir garé leur voiture de sport… Un fascinant mariage de nostalgie et de développement, le tout sur pilotis.

Trek dans la jungle, vallée de Danum, Sabah

Marcher dans la vallée de Danum, dans une forêt primaire plus vieille que l’humanité, constitue l’une des expériences les plus passionnantes à faire sur Bornéo. Bien sûr, surprendre des animaux au milieu de la végétation dense est plus difficile que lors d'un safari, mais lorsqu’on en aperçoit, ils n’en sont que plus incroyables : lézards “volants” colorés, étranges grenouilles, crotales vert émeraude, adorables loris qui observent tout de leurs grands yeux…

Snorkeling, Pulau Perhentian, Terengganu

Les îles de l’est de la Malaisie péninsulaire permettent un grand nombre d’activités sous-marines incomparables, mais Pulau Perhentian remporte la palme lorsqu’il s’agit du snorkeling – pour ses eaux bleu clair, ses récifs coralliens et la variété de sa vie marine : requins, poissons tropicaux et tortues. La plupart du temps, il n’est pas nécessaire de nager beaucoup plus loin que la jetée de Long Beach avant de se retrouver au milieu d’un nuage multicolore de poissons de tailles et de formes diverses. Voir comment choisir sa plage aux Perhentian

Le quartier colonial de George Town, Penang

Autrefois abandonné par les habitants et apparemment oublié des touristes, George Town est devenu l’une des destinations les plus tendance de la région depuis son inscription, en 2008, au patrimoine mondial de l’Unesco. Les emblématiques shophouses accueillent aujourd’hui musées, hôtels de charme et restaurants chics. Les conducteurs agressifs mis à part, c’est aussi une ville très agréable à explorer à pied. 

Centre de réhabilitation des orangs-outans de Sepilok, Sabah

Les orangs-outans sont des primates uniques et complexes : tout en muscles, ils allient à leur force brute beaucoup de délicatesse, et un côté attendrissant qui doit beaucoup à leurs grands yeux empreints de tristesse. Vous pourrez les étudier de près au centre de réhabilitation des orangs-outans de Sepilok, attraction phare du Sabah, en vous joignant aux nombreux visiteurs massés sur la plateforme d’observation.

Indulgence, Pulau Langkawi, Kedah

Pulau Langkawi n’est pas appelée “le joyau du Kedah” sans raison : ses plages de sable blanc, ses stations balnéaires isolées, ses sites de plongée réputés et sa jungle sauvage sont fabuleux. L’alcool détaxé, ainsi que les bons bars et restaurants lui donnent une légère ambiance festive, et les nombreuses activités destinées aux enfants en font une bonne destination pour les familles. Et au-delà de l’esprit de vacances, l’île est parvenue à conserver son âme de kampung. 

Kuching, Sarawak

Vieille ville et quais pleins de charme, cuisine raffinée, night-clubs chics… Kuching est la ville la plus sophistiquée de Bornéo, mais ce sont les sites naturels environnants – les plus beaux du Sarawak, faciles à visiter lors d’une excursion d’une journée – qui attirent le plus. Vous pouvez observer des orangs-outans en semi-liberté, chercher à voir une rafflésie géante, des nasiques et des crocodiles sauvages lors d’une croisière en mer de Chine méridionale, puis dîner de fruits de mer frais ou de croustillantes midin (fougères). 

Trekking, Kelabit Highlands, Sarawak

L’air est pur et frais, les rizières d’un vert étincelant, la cuisine délicieuse et les randonnées – de longhouse en longhouse – parmi les plus belles de Bornéo. Toutefois, c’est la population, réputée à juste titre pour son sourire et son accueil des visiteurs, qui est le point fort des Kelabit Highlands. Le voyage jusqu’au nord-est du Sarawak, partie isolée de l’État, fait partie du plaisir : vous pouvez soit suivre, pendant 12 longues heures, les cahoteux chemins forestiers, soit faire un vol grisant sur un turbopropulseur Twin Otter de 19 sièges. 

Taman Negara, Pahang

Visiter Taman Negara revient à voyager dans le temps et à découvrir un lieu inchangé depuis des millénaires. Dans cette jungle sombre et quasi impénétrable, les vieux arbres dotés d’immenses racines aériennes avoisinent des champignons luminescents, des orchidées et une flore rare et magnifique. Peuplées d’éléphants, de tigres et de léopards, ces étendues abritent aussi des espèces plus petites, telles que des écureuils volants, des singes, des lézards, des cervidés, des tapirs et toutes sortes de serpents.

Mont Kinabalu, Sabah

Maison des esprits, montagne la plus haute de Malaisie, principal site naturel du nord de Bornéo, objet d’un trek épuisant entrepris par un grand nombre de marcheurs, le mont Kinabalu est aussi l’une des attractions les plus touristiques de Bornéo. Rassurez-vous, vous pourrez profiter de moments de tranquillité absolue, respirer un air incomparable et, avec de la chance, apercevoir les Philippines se dessinant à l’horizon. Malheureusement, le temps pourra aussi être couvert. Quoi qu’il en soit, l’ascension est enivrante.

Cameron Highlands, Perak

Sommets brumeux, bottes en caoutchouc, architecture de style Tudor, champs de fraises et plantations de thé sont indissociables de cette destination atypique de l’Asie du Sud-Est. Les activités possibles (randonnées en solo, treks nature…) et l’agritourisme font des Cameron Highlands l’une des destinations sportives les plus accessibles de Malaisie. C’est également un lieu d’escapade plaisant, le temps ayant tendance à être frais toute l’année. 

Marchés, Kota Bharu, Kelantan

Foyer de l’artisanat malais, Kota Bharu propose quantité d’articles traditionnels – batiks, kain songket (tissu avec des fils d’or), pièces d’orfèvrerie, marionnettes artisanales et cerfs-volants régionaux. Le marché central et le Bazaar Buluh Kubuh voisin sont parfaits pour acheter des épices, des articles en cuivre et d’autres produits locaux. Mais il est aussi possible d’emprunter la piste cyclable qui relie la ville à la plage PCB et qui est jalonnée d’usines et d’ateliers dédiés à la création d’objets artisanaux.

Détente, Pulau Tioman, Pahang

Bienvenue au paradis. Qu’aimeriez-vous faire ? Nager au large de l’une des nombreuses plages de la côte ouest de Pulau Tioman ? Vous attaquer aux vagues qui déferlent sur les plages du littoral est ? Randonner ? Dans ce cas, les innombrables sentiers de Tioman mettront à rude épreuve vos jambes et vos poumons. Vous détendre près d’une cascade ? Lire un livre allongé dans un hamac ? Ne rien faire ? Tout cela (et bien d’autres choses encore) est possible sur Pulau Tioman.

Maisons longues, Sarawak

Le meilleur moyen de découvrir la culture tribale indigène est de visiter une “maison longue” ou, mieux encore, d'y dormir. Sorte de village sous toit, ces habitations peuvent être plus grandes que deux terrains de foot et renfermer des dizaines d’unités familiales, chacune donnant sur un espace commun couvert, qui sert aux échanges économiques et sociaux et aux célébrations. Les longhouses possèdent aujourd’hui quelques équipements modernes, mais beaucoup arborent encore quelques crânes-trophées... 

Marché de nuit de Jonker Walk, Melaka

Il démarre près de la rivière, en face du bâtiment rose du Stadthuys qui scintille grâce aux éclairages de la rue. En soirée, la foule se presse autour du Dr Ho Eng Hui qui fait son spectacle habituel : des mouvements de kung-fu exécutés sur la musique de Hawaï, Police d’État. En jouant des coudes, vous progresserez dans Jonker Walk, à la découverte de ses nombreux étals, qui vendent aussi bien des sous-vêtements bon marché que du jus de canne frais. Au programme : marchandage, grignotage et peut-être un verre au Geographér Cafe.

Chinatown, Kuala Lumpur

Des volutes de fumée s’échappent de bâtonnets d’encens incandescents, des guirlandes de fleurs sont accrochées au cou des statues hindoues et l’appel à la prière ponctue les coups de klaxon. Les temples des hindous et bouddhistes chinois, tout comme les mosquées des musulmans de la ville, sont côte à côte à Chinatown, quartier emblématique du multiculturalisme malaisien. Ne manquez pas les étals de Madras Lane, en journée, ni l’animation du marché de nuit de Jalan Petaling. 

Festivals, grottes de Batu 

Ce lieu sacré hindou est toujours très animé et coloré, mais si vous en avez la possibilité, le mieux est de le visiter lors d’une fête religieuse. La plus importante est Thaipusam, qui voit des millions de pèlerins converger vers cette immense formation rocheuse à quelques kilomètres au nord de Kuala Lumpur. Gardant l’accès des 272 marches menant au temple principal, la statue dorée de lord Murugan, haute de 43 m, sert de perchoir à un groupe de macaques remuants, qui n’hésitent pas à partir à l’assaut des possessions des touristes.

Singapore Zoo et Night Safari, Singapour

Des orangs-outans effrontés se balancent à quelques mètres au-dessus de votre tête tandis qu’un paresseux insouciant dort à quelques centimètres de votre visage. Le fin fond de la forêt équatoriale ? Perdu : vous êtes au cœur des 28 ha luxuriants du zoo de Singapour. Comptant parmi les meilleurs établissements du genre au monde, il abandonne les cages déprimantes au profit d’enclos ouverts et d’habitats fidèlement reconstitués. Résultat : des animaux évoluant librement et des visiteurs ravis. Lorsque le soleil se couche, le Night Safari, non loin, prend la relève avec l'observation d'animaux nocturnes du monde entier. 

 

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le compagnon des voyageurs au long cours en Asie du Sud-Est, à glisser dans tous les sacs à dos avant le départ.
 

Paramètres des cookies