Kirghizistan : Moyens de paiement

Argent au Kirghizistan

Banques et guichets de change agréés (signalés obmen valyout) changent les dollars pourvu que les billets datent d’après 2003 et soient presque neufs. On rechignera souvent à vous rendre la monnaie sur un billet de 5 000 soms.
Le marché noir sur le change des devises n’existe pas, et rechanger des soms ne pose pas de problème. Généralement on paye en soms, quelques hôtels ou agences demandent toutefois des dollars US ou des euros.
Pour transférer de l’argent, MoneyGram est présent dans les principaux bureaux de poste, et Western Union dans de nombreuses banques.
Il est compliqué de changer des chèques de voyage, mais les DAB se généralisent dans les grandes villes. La plupart distribuent dollars US et soms, et fonctionnent avec Visa. Attention, le pays compte moins de 20 DAB acceptant MasterCard ou Maestro, souvent dans les Kazkommertzbank, surtout répartis à Bichkek (10), Och (3) et Tcholpon-Ata (1).

Pourboires

La pratique du pourboire devient de plus en plus courante. La plupart des cafés et restaurants de la capitale ajoutent un service de 10% à la note ou s’attendent à ce que vous l’arrondissiez à l’unité supérieure. La somme n’allant pas toujours au personnel, laissez un peu plus si vous souhaitez récompenser un serveur particulièrement attentif.

Marchandage

Le marchandage est habituellement réservé aux chauffeurs de taxi. Sur les marchés, le prix demandé est souvent assez proche de la réalité. Les vendeurs sont vraiment surpris si vous proposez 1 000, alors qu’ils vous annoncent 5 000 ; ils espèrent davantage obtenir un montant de 3 500, 4 000 ou 4 500.

Mis à jour le : 22 novembre 2016

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l'Asie Centrale

Paramètres des cookies