Kirghizistan : Comment circuler

Transports locaux au Kirghizistan

Seuls quelques itinéraires sont desservis par de vrais bus, mais des minibus, certains avec horaires fixes et d’autres démarrant une fois pleins, attendent les passagers dans la plupart des gares routières, ainsi que des taxis collectifs. Si vous payez les quatre sièges, ces derniers font office de taxis privés. Les chauffeurs réservés par les agences ou le CBT facturent généralement près du double, car ils prennent le risque revenir à vide, mais cette possibilité reste intéressante pour des itinéraires compliqués avec multiples haltes ou arrêt pour la nuit, et le véhicule sera certainement meilleur (mais le chauffeur ne parlera pas forcément anglais). Les tarifs vont de 14 à 18 soms par kilomètre, plus un forfait nuit couvrant les frais du chauffeur (de 700 à 1 000 soms). La location d’un véhicule particulier est un concept récent, mais on trouve deux agences locales à Bichkek. À Och, l’entreprise suisse MuzToo loue (assez cher) des motocross Yamaha-600.

Mis à jour le : 16 février 2015

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l'Asie Centrale

Paramètres des cookies